BEAR'S DEN AULD WIVES (en savoir +)
Ad Block

Vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement. Pour consulter cette page dans des conditions visuelles normales, vous devez désactiver votre bloqueur publicitaire. Merci de votre compréhension. En cas de difficulté : procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"

BEAR'S DEN : RED EARTH & POURING RAIN, UN ROAD MOVIE ÉLECTRIQUE

Bear' Den, groupe londonien, propose la sortie d'un second album intitulé Red Earth & Pouring Rain. La tonalité est très électrique et évoque musicalement les sonorités d'illustres groupes des seventies comme The Eagles, Fleetwood mac ou encore Bruce Springsteen, même si, d'après les intéressés, ceux-ci revendiquent des influences plus contemporaines.

L'album Red Earth & Pouring Rain est le résultat d'une longue tournée. Les mélodies sinueuses sont envoûtantes comme le montre ce premier extrait Auld Wives. Désormais en duo, l'album de Bear's Den sonne à la façon d'un road movie hypnotique. Taillé pour la route, les chansons ont été inspirées autant par des nouvelles de Raymond Carver que par les peintures d’Edward Hopper, voire même par le film de Robert Altman, Short Cuts. Ce disque-là, qui ne fait pas dans la dentelle ou la mièvrerie, s'est plutôt s'enrichit à travers une culture très personnelle.

Concernant le groupe, si celui-ci se compose actuellement de six membres lors des concerts, le noyau dur reste solidement ancré autour de Kev Jones, musicien polyinstrumentiste et de Davie au chant.

Red Earth & Pouring Rain a été enregistré dans le Pays de Galles, au studio Rockfield, en collaboration avec Ian Grimble, producteur de longue date du groupe. Avec l’aide des musiciens de leur dernière tournée et qui comprend notamment Marcus Hamblett aux claviers et Jools Owen à la basse et batterie, Bear's Den a longuement travaillé chaque titre pour donner forme à leur nouvel opus. "Sur le plan musical, après des mois sur la route, nous nous comprenions sans nous parler sur le plan musical, ce qui explique que Napoleon, l’incroyable dernier titre de l’album, aient été écrit de manière spontanée en studio." précise Davie. À son écoute, Red Earth & Pouring Rain s'impose comme un disque sincère et ultra-positif.