ERIC LEGNINI : I WANT TO BACK Featuring MICHELLE WILLIS (en savoir +)
Ad Block

Vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement. Pour consulter cette page dans des conditions visuelles normales, vous devez désactiver votre bloqueur publicitaire. Merci de votre compréhension. En cas de difficulté : procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"

ERIC LEGNINI/MICHELLE WILLIS : I WANT TO BACK DE L'ALBUM 'WAXX UP'

L'album concocté par le pianiste compositeur et arrangeur Eric Legnini est, pourait-on dire, un album collaboratif, tant celui-ci a fait appel pour sa réalisation à de nombreux artistes venus d'horizons diver, de la chanson comme avec Yael Naim ou du jazz en la personne du trompettiste Ibrahim Maalouf. AUjourd'hui, Eric Legnini propose une version deluxe de cet album nourri de sonorités venu de la stax,baptisé ici du nom de "wax".

En effet, sa musique repose sur une recette qui a fait les beaux jours de la musique afro-américaine durant les années 60/70, porteuse d'un swing puissant et armée de cuivres percutant. Initié au départ à travers le premier volet d'un tryptique consacré à la voix (The Vox - 2011), Eric Legnini est toujours entouré de ses deux complices, à savoir Daniel Romeo à la basse et Franck Agulhon à la batterie. Exceptés les cuivres et les chanteurs et chanteuses invités, le reste des orchestrations dépendent de ses 10 doigts et de leur habileté à dépeindre cette musique qui lui trotte dans les oreilles depuis des années. Pourvu que ça groove, pourrait-il dire !

Après nous avoir fait découvrir "Despair" venu illustrer l'album 'Waxx Up' et interprété par la chanteuse Yael Naim, le titre "I Want To Back" chanté par Michelle Willis et mis en image à travers un clip au parfum automnal, Eric Legnini démontre son art à savoir appliquer le style qui nourrit ses pensées. Dès lors, le pianiste, devenu producteur, devient attentif à ce que chaque détails, de la mélodie à la rythmique en passant par le dosage des cuivres et la justesse des voix, donne à l'ensemble un équilibre parfait. De ce "I Want To Back", Eric Legnin a su imposé sa marque de fabrique, portée ici à travers des sentiments nostalgiques venus tout droit de la soul music.

Pour son édition Deluxe, qui comprend également les compositions en version instrumentale, le musicien nous propose d'entendre quelques bonus inédits ("Vintage Love" et "Back On Dee"). Toutefois, si vous trouvez que sa musique sonne à l'ancienne, elle n'est jamais passéiste, du moins c'est ce qu'affirme son auteur : « Ce disque contient toutes les musiques qui m’ont nourri : du hip-hop à la soul, du jazz funk au r’n’b actuel. Je ne cache pas mes influences, simplement j’en donne ma version. »