ROCK, POP...


LES GROUPES OUBLIES
DE L'HISTOIRE DE LA "ROCK-MUSIC"


GERRY AND THE PEACE-MAKERS - GODZ - GRASS ROOTS - GREASE BAND - GREAT SOCIETY - GREATEST SHOW ON EARTH - GREENSLADE - GROOTNA



GERRY AND THE PEACE-MAKERS

Brian Epstein, le manager des Beatles, lança en 1963 sur la trace des Beatles ce groupe de Liverpool, découvert par George Martin (qui deviendra l’orchestrateur des Beatles). Gerry And The Peace-makers étaient composés de Geery Mardsen (piano, guitare, batterie et chant), Leslie Maguire (piano et sax), Les Chadwick (basse) et Freddie Marsden (batterie). Le groupe connaîtra quelques succès dont How Do You Do It (1963), Girl On A Swing (1966). Ils apparaîtront dans le film Ferry Cross The Mersey (1965). Reste un groupe légendaire du Mersey Beat qui obtint trois numéros un avec ses trois premiers simples. Par la suite, Gerry Mardsen deviendra un producteur de radio et de télévision célèbre.

GODZ

Formation américaine underground représentative de 1965 à 1969 d’un courant musical indéfini, dont les Fugs et le Velvet Underground furent les plus connus. Autour de Jim McCarty (guitare et chant), Paul Thornton (batterie), Larry Kessler (guitare, viole, chant) et Jay Dillon (claviers, harmonica) les Godz jouaient une musique « organique », aux couleurs parfois baroque, pour des textes souvent « ubuesques ». Cette originalité ne connut qu’un étroit cercle d’initiés et les Godz, après des changements de personnel, se séparèrent en 1971.

NB : les Godz ne sont pas confondre avec un groupe londonien éphémère du même nom composé de Marc Bolan et Brian Jones.

GRASS ROOTS

Premier nom des Love, mais surtout celui de la formation américaine Grass Roots né en 1965 à Los Angeles grâce à la réunion du batteur Erik Michael Coonce, du guitariste Creed Bratten et du bassiste Rob Grill. Grass Roots est un subtil mélange de soft-rock et de ballades. La carrière du groupe sera éphémère. Si leur premier simple enregistré fin 1965 est un « flop », Where Were You When I Needed You et Only When You’re Lonely deviendront deux hits l’année suivante.

En 1967, leur splendide Let’s Live For Today est une réussite mondiale, et ils deviennent aux USA l’attraction principale du circuit des collèges. Les hits se suivent en 1967 et 1968 : Bella Linda, Midnight Confession, Wake Up, Wake Up, puis en 1969 leur popularité décline malgré les titres The River Is Wide et Heaven Knows. En 1970, ils obtiennent un dernier hit avec Come On And Say It avant de disparaître l’année suivante.

GREASE BAND

Groupe de Sheffield qui, à partir de 1964, accompagne Joe Cocker. Réunit alors Henry McCullough (guitare), Alan Spenner (basse) Bruce Rowlands (batterie), Chris Stainton (basse, piano) et Tommy Eyre (claviers). Eyre orchestre le premier succès de Joe Cocker (When A Little Help From My Friends) avant de disparaître. Alors qu’en 1970 Cocker et Stainton vont rejoindre Leon Russel pour la formation Mad Dogs ; McCullough, Spenner, Rowlands et l’ancien guitariste de Juicy Lucy, Neil Hubbard, participent à la réalisation de l’album Jesus-Christ Superstar et fondent en janvier 1971, le Grease Band.

Ils effectuent leurs débuts en Angleterre en première partie de Leon Russel. En août 1971, John Weathers et Blue Weaver rejoignent le groupe qui finalement sera dissous en 1972. Leur seul succès reste en été 1971, Laughed At The Judge et leur meilleure réussite Jesse James, tous deux inclus dans leur unique 30 cm.

GREAT SOCIETY

Le premier groupe de Grace Slick eut une part déterminante dans les débuts du mouvement rock de la West Coast dans les années 64/65. Great Society était formé de David Minor (guitare rythmique), de Peter Vandegilder (basse), de Jerry Slick, premier mari de Grace (batterie) et de G. Slick (chant). Great Society, qui a enregistré pour Columbia les albums Conspicious Only, In Its Absence et How It Was, se sépara après le départ de D. Minor et de P. Vandegilder (ceux-ci voulant se consacrer à la musique indienne).

L’histoire retiendra que Grace Slick en devenant la chanteuse de Jefferson Airplane obtiendra ses deux premiers hits avec deux compositions de Great Society (Somebody To Love et White Rabbit).

GREATEST SHOW ON EARTH

“Le plus grand spectacle sur Terre” fut une association de musiciens anglais, spécialisés dans le travail de studio. Fondée en 1969, la formation connut en Grande Bretagne un succès appréciable pendant deux ans. Equivalent européen de Chicago ou de Blood, Sweat & Tears, Greatest Show On Earth aura publié deux albums, composés par tous les membres de la formation et produits par le fameux John Peel.

GreatestShow On Earth comprenait : Barth Watt-Roy (chant, basse), Colin Horton-Jennings (guitare, flûte, percussion), Mick Deacon (chant, claviers), Ron Prudence (percussion) et Dick Hanson, Tex Phillpotts, Ian Aitchison (cuivres). Après l’éclatement de l’orchestre, Horton-Jennings formera sans succès le groupe Taggett, en 1973.

GREENSLADE

Dave Greenslade (claviers, vibraphone) et Tony Reeves (basse) comptaient en 1969 parmi les membres fondateurs de Colosseum pour lequel ils composèrent entre autres Valentyne Suite et Los Angeles. Alors que Reeves quitte Colosseum pour se consacrer à la production, en novembre 1972, Greenslade le persuade de revenir à la scène et de fonder avec lui Greenslade avec Dave Lawson (chant, claviers, flûte et sax) et Andy McCulloch, ex King-Crimson (batterie).

Cette formation anglaise, caractérisée par des arrangements complexes, la place primordiale accordée aux claviers, le mariage systématique des genres, poursuivait depuis son changement de maison de disques (1974), une carrière fort prometteuse des deux côtés de l’Atlantique, lorsque les musiciens se séparèrent, brusquement, début 1976, sans avoir apporté aux médias aucunes explications.

GROOTNA

Malgré un producteur, comme Marty Balin et un manager tel que Bill Graham, cet orchestre ne dura que le temps d’un LP, en 1971, rempli de blues, d’humour et très « funky » grâce au tire Customs, That’s What You Get et surtout Road Fever dans lequel s’illustrèrent Anna Rizzo (chant), Richard Sussman (piano), Vic Smith (guitare, chant), Dewey DeGrease (batterie, chant), Kelly Bryan (basse) et Slim Chance (guitare rythmique, chant).

SOMMAIRE "LES GROUPES DE ROCK"
RETOUR SOMMAIRE
Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com