L'info culturelle des musiques d'hier et d'aujourd'hui
BLUES, SOUL, REGGAE, RAP, WORLD MUSIC...

GRUPO POLO MONTAÑEZ : "JOYAS DEL GUAJIRO"

Le Grupo Polo Montañez révèle Joyas del Guajiro, son nouvel album paru chez "Lusafrica / Sony". Enregistré dans les studios dBega à La Havane, l'album comprend dix chansons inédites de l'œuvre de Polo Montañez (tragiquement décédé en 2002), qui est maintenant représentée par son groupe avec le même cœur, démontrant au monde entier que Polo est toujours vivant à travers sa musique.


LE NOUVEAU DÉPART DU GRUPO POLO MONTAÑEZ

Après la mort de Polo Montañez en 2002, le Grupo Polo Montañez n'a pas opéré pendant un certain temps, l'absence du Guajiro Natural a été difficile, n'ayant pas su retrouver un chanteur capable de continuer à défendre l'œuvre musicale de Polo avec le même esprit. Certains membres du groupe ont même décidé de partir.

Ad Block

Ce n'est que six ans plus tard qu'ils ont incorporé Yosleny Chirino en tant que chanteur, un excellent interprète qui, avec sa voix et sa mélodie, a su respecter le travail musical du groupe dirigé par Amaury Romero Borrego.

En 2014, Gladys Pérez, chœur et percussion mineure, reconnue par le public comme la deuxième voix de Polo et parfois soliste, et Pedro Morales le troisième, ont réintégré le groupe. Une fois de plus, tous ensemble, ils confirment leur détermination à maintenir vivante l'œuvre musicale de Polo Montañez. À partir de ce moment-là, le Grupo Polo Montañez est parti en tournée internationale dans le cadre d'une croisière en Suède et en Finlande, au Festival de la Juventud au Venezuela.

Le groupe gère leur Peña Musical à la Casa del Campesino, dans le Poblado las Terrazas, où ils ont leurs origines, et jouissent de la reconnaissance des touristes étrangers et nationaux qui viennent à cet endroit pour apprécier le groupe et sa musique.

Chaque année au mois de juin, à Las Terrazas, se tient le festival international "Jolgorio Polo Montañez", qui célèbre la naissance du Guajiro naturel, et le groupe est la figure de proue de l'événement, en tant que gardien de cet héritage.


GRUPO POLO MONTAÑEZ : "LA SUEGRA"

PETIT RETOUR SUR L'ARTISTE POLO MONTAÑEZ

À la fin des années 90, Fernando Borrego Linares se produit régulièrement à Laz Terrazas, au cœur de l’île de Cuba, un complexe touristique plutôt fréquenté par une clientèle locale. Il se fait déjà appeler Polo Montañez, « des montagnes », du nom de cette région de collines boisées où il est né le 5 juin 1955, à une soixantaine de kilomètres de La Havane.

C’est à Laz Terrazas, que José da Silva, fondateur du label Lusafrica, le découvre en 1999. José décèle en lui un véritable talent d’auteur compositeur et peu de temps après l’avoir auditionné, décide rapidement de l’enregistrer.

Lusafrica publie le premier album de Polo Montañez, intitulé Guajiro Natural, à Paris le 14 mars 2000. Quelques mois plus tard, le disque sort en Colombie sur le label MTM, le succès est presque immédiat. L’artiste devient une vedette du jour au lendemain. Les titres Guajiro Natural, puis Un Monton de Estrellas se classent numéro 1 de toutes les radios du pays. Les ventes de l’album atteignent rapidement des sommets (à ce jour elles totalisent 70.000 exemplaires en Colombie, où le disque de Platine est attribué pour des ventes dépassant les 40.000 exemplaires).

Le succès se propage aux pays de la région, Equateur, Venezuela, Panama, Mexique… Le simple paysan cubain se retrouve propulsé à l’état de Star. Les médias cubains finissent par saluer cette réussite exceptionnelle. Polo Montañez réalise ce qu’aucun artiste cubain n’avait jamais réussi jusqu’alors, donner des concerts rassemblant à chaque fois entre 50.000 et 150.000 personnes dans des stades surchauffés, et plus de 150.000 spectateurs sur "La Pirague" à La Havane, du jamais vu pour un artiste de variété. La télévision cubaine relaie cet événement dans de nombreux pays latins. Polo Montañez devient en quelques semaines le plus grand phénomène populaire de la musique cubaine depuis Benny Moré dans les années 60.

Après un deuxième album (Guitarra Mia), l’artiste vient se produire en Europe début octobre 2002. Pendant ce séjour, Polo enregistre trois titres, dont : Amor e Distancia, une chanson destinée à la grande Cesaria Evora. Polo s’envole ensuite pour Cuba avec plein de projets, mais le destin en décide autrement. Fernando Borrego Linares décède dans la nuit du 26 novembre 2002, à l’hôpital Cimex de La Havane. Il y luttait entre la vie et la mort, depuis qu’il y avait été transporté après un terrible accident de la circulation survenu le 20 novembre précédent.

Avec ses deux albums, l’auteur laisse derrière lui une trentaine de chansons inédites. Sa disparition soudaine est une lourde perte pour le label "Lusafrica" qui, au-delà de l’artiste, perd un ami, un homme chaleureux et attachant, un poète d’une humilité et d’une générosité remarquable.

Deux années après cette disparition, Lusafrica décide de publier un album posthume réunissant 10 titres inédits, dont Siete Anos dans lequel Polo avait donné sa chance à sa choriste Gladis Pérez, ainsi que le titre Guitarra Mía dans une nouvelle orchestration et Un Monton de Estrellas, son plus grand tube.

Par Sèverine Berger - Veev Com (Cadence Info - 06/2024)

Grupo Polo Montañez
album "Joyas Del Guajiro"
sortie le 14/06/2024 chez Lusafrica /Sony


LES MEMBRES

  • Amaury Romero Borrego : directeur musical, arrangeur, bongo et percussions mineures
  • Yosleny Chirino Vegas : voix principale
  • Gladys Pérez Reyes : chanteuse et maracas
  • Luis Romero Hernández : guitare et chœur
  • José Ángel Padrón : conga et percussions mineures

RETOUR SOMMAIRE
FB  TW  YT
CADENCEINFO.COM
le spécialiste de l'info musicale