ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

CHANSON


LÉO FERRÉ, SES PAS SUR LA CARTE DE LA MÉDITERRANÉE

Cet été, Léo Ferré aurait eu 100 ans. Dans son recueil, Claude Frigara raconte "les pas de Léo sur la carte de la Méditerranée", en compagnie de Maurice Angeli. L’évocation de l’homme et de l’artiste sous les angles de l’enfance, de l’adolescence, du quotidien, des paysages, des rencontres et de quelques « faits divers » de sa vie…


DANS L’INTIMITE DU POÈTE…

« Évoquer l'homme et l'artiste Léo Ferré, c'est l'objet de ce Chiendents, cahier d'arts et de littératures, édité en avril 2016... », explique Claude Frigara, ancien animateur et président de radios associatives à Montpellier et qui a consacré plusieurs ouvrages à l'auteur de la célèbre chanson Avec le temps... Sous couverture inédite, l’objet de ce « Chiendents » est augmenté dans sa réédition d’un encart photos, de dessins et de chansons.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


« Les souvenirs en couleurs de l'Ami de toujours, fidèle et discret, Maurice Angeli aident à peindre des liens solides, à tracer des chemins de mémoire, à pointer des feux d'affection vers l'Absent. Avec la Méditerranée pour prétexte. En envisageant une fois encore, une fois toujours, le dialogue interrompu. Sur le piano solo, en noir et blanc, une voix sort de l'ombre comme un sortilège. Léo Ferré entre en scène. » Voilà ce qu'évoque Claude Frigara, ami de Léo, dans son recueil.

De son enfance à Monaco, le collège Saint-Charles, le goût de la pissaladière découpée en morceaux que le four de boulanger à côté servait pendant la récréation, les baignades au Larvotto, le théâtre et l'opéra, les vacances familiales sur le lac d'Orta en Italie, Marseille..., le lecteur est embarqué dans l'intimité du poète. Un doux petit bijou de poésie avec la réminiscence des évocations olfactives, le parfum des bains de mer et la saveur des extravagances de l'adolescence, des virées entre copains, les filles, « il a dansé trois, quatre fois avec une nénette et il était.amoureux », et puis le Clapas....

En septembre 1939, c'est une préparation universitaire militaire qui les accueille d'abord à Montpellier. Seul souvenir, ce cliché pris à la caserne Lepic par Cilette Badia, une amie, qui fut de 1945 à 1975 speakerine à Radio Monte-Carlo. Maurice Angeli se souvient du pont où passait le petit train que Dubout a dessiné, ce train qui allait à Palavas-les-Flots.

Frigara ou plutôt Angeli évoque avec tendresse les escapades montpelliéraines : « Souvent on se taillait de la caserne. À Montpellier, Léo plus tard rencontrera Charles Trenet alors qu'il revenait, à vélo, de voir Odette, dont il était amoureux et qui se trouvait à Albi. Au retour, il s'était donc arrêté à Montpellier chez Pierre Cabanes, qu'on avait connu à Sète où l'on avait constitué une équipe de quatre copains, il y avait Pierre Cabanes, montpelliérain, Noël Morati qui était un décorateur marseillais d'origine corse, Léo et moi. »

Léo Ferré, ses pas sur la carte de la Méditerranée, c'est une saveur, celle de La petite madeleine de Proust, à déguster sans modération.


LEO FERRÉ, QU’EN EST-IL ?


Léo Albert Charles Antoine Ferré, né le 24 août 1916 à Monaco et mort le 14 juillet 1993 à Castellina in Chianti (Toscane), était un auteur compositeur interprète, pianiste et poète franco-monégasque. Ayant réalisé plus d'une quarantaine d'albums originaux sur une période d'activité de 46 ans, Léo Ferré est à ce Jour le plus prolifique auteur-compositeur-interprète de la chanson française. D'une culture musicale classique, il dirigea à plusieurs reprises des orchestres symphoniques, en public ou à l'occasion d'enregistrements discographiques. Léo Ferré se revendiquait anarchiste et ce courant de pensée inspira grandement son œuvre.

Claude Frigara a écrit :

  • Léo Ferré, ses pas sur la carte de la Méditerranée, en compagnie de Maurice Angeli. Chiendents, cahier d'arts et de littératures, (Ed. du Petit Véhicule – 2016) env. 5 €.
  • Léo Ferré, entretiens entre peau et jactance, (Christian Pirot éditeur – 2003) env. 16€.
  • Léo Ferré ou l'astre de liberté, in Chronique d'un âge d'or. (Christian Pirot éditeur – 2007).

(Cadence Info - 08/2016)

RETOUR SOMMAIRE