QUELQUES SUGGESTIONS...

CLASSIQUE / TRADITIONNEL


LES CHŒURS RUSSES ORIGINELS

Le chœur Piatnitsky était invité à se produire à Paris en l’honneur de du lien fort qui unit la Russie à l’UNESCO depuis 60 ans. Dirigé par Alexandra Permyakova, le Chœur a rendu hommage à l’art populaire folklorique.



Ad Block

Un bloqueur publicitaire bloque le déroulement de cette page. Pour ne plus subir cette restriction, veuillez désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


On connaît peu de choses de la musique russe si ce n’est ces célèbres chœurs aux voix profondes et solennelles. Les mélomanes avaient rendez-vous cette semaine à l’UNESCO pour découvrir le tout premier chœur russe dont l’histoire remonte à plus de cent ans. Célèbre en Russie où il participe à tous les événements nationaux, le chœur Piatnitsky l’est aussi au-delà des frontières russes et a donné des concerts dans plus de 50 pays.

L’ensemble, qui doit son nom à son fondateur Mitrophane Piatnitsky, a enchanté son public parisien avec 15 interprétations de chants populaires russes. Le répertoire, tout aussi ancien et illustre que le Chœur, rend hommage à toutes les régions russes et dépeint des tableaux célébrant la simplicité et l’authenticité.

Les artistes de l’ensemble possédaient la scène de l’amphithéâtre de l’UNESCO qu’ils ont imprégnée de leurs timbres de voix. Douceur et force se mélangeaient à merveille ce soir pour interpréter la légèreté et la joie de vivre. Le Chœur, composé de nombreux chanteurs, danseurs et musiciens professionnels ont enchanté le public par leur talent. Les chœurs russes possèdent un charme indéniable lié notamment aux costumes et instruments traditionnels, ainsi qu’à la mise en scène millimétrée.

Lors de cette soirée, le Chœur Piatnitsky a offert un beau spectacle original et populaire, un genre aujourd’hui trop rare dans les salles françaises.

Par Guilaume Fouache (Cadeznce Info - 04/2014)


Cet article a été proposé par un visiteur du site. Si vous aussi, vous souhaitez enrichir cette rubrique, veuillez consulter les conditions de mise en ligne

RETOUR SOMMAIRE
    YouTube