ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

ROCK, POP, FOLK, ELECTRO...


NO MONEY KIDS : HEAR THE SILENCE

Vitesse, alcool et adrénaline, le nouveau clip de 'No Money Kids' met en image l'un des titres les plus récréatifs du dernier album Hear The Silence sorti en mars 2017. Burning Game, le nouveau clip de 'No Money Kids', succède au romantique Take me to your Home et laisse découvrir une nouvelle facette d'un album qui rencontre tous les suffrages en France et outre Atlantique.


'NO MONEY KIDS', UNE MUSIQUE SCULPTÉE AU SON DU BLUES ET DU ROCK

Guitares rutilantes, bruitages électroniques et voix saturée, cet hymne à la déviance des 'No Money Kids' est mis en image par Sendoa Cardoso. Comme les héroïnes d'un grindhouse contemporain face à la violence masculine d'une séparation douloureuse, deux jeunes femmes combatives prennent la ville comme terrain de jeu pour refuser l'abattement et oublier la mélancolie. Une nouvelle occasion de tomber sous le charme des 'No Money Kids' qui captive les sens avec un blues électro-rock moderne sans artifice.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


NO MONEY KIDS : BURNING GAME

Sobre et sans artifice, 'No Money Kids' sculpte une musique électrique ou le blues rugueux rencontre l’electro haute-couture. Guitares rock et décor électronique, 'No Money Kids' taillent dans le vif, de manière frontale, animale, et polissent leurs pépites à la sueur.

Né d’une rencontre studio en banlieue parisienne, le duo composé de Félix Matschulat (guitare-chant) et J.M Pelatan (basse-machines-samples) enregistre ses premiers morceaux et décroche la finale de nombreux tremplins. Porte-voix de la génération DIY, le duo attire l’attention des médias et écume les salles et les festivals jusqu’à la sortie de leur premier album en octobre 2015. Le tandem s’entoure alors de partenaires professionnels : le management Paradoxx, les tourneurs Nueva Onda et Pyrprod, l’éditeur Alter-K, le label Roy Music, l’agence Next Step (ch), et sort ses premiers clips avec des réalisateurs internationaux.

La musique de 'No Money Kids' cherche la beauté dans la souffrance et leur univers clair-obscur attire l’attention du monde de la mode (défilés Schwarzkopf, Backstage Agency, Stylist, Glamour). À la rentrée 2016, le duo sera le groupe ‘‘découverte’’ mis en avant par la marque de prêt-à-porter Cotélac avec la création d’un E.P promotionnel distribué dans plus 110 boutiques en France et à l’étranger.

Après un premier album remarqué et plus d’une centaine de concerts, les Kids prennent de la bouteille, pas du pinard ou des bulles bourgeoises, mais un bon vieux whisky tourbeux. Le 24 Mars 2017, l’ « electro-blues » de 'No Money Kids' est de retour avec un second LP dans lequel ils esquissent l’esclavage moderne (Shot the Master), le deuil (Man Down), la rebellion (Loaded Gun), l’amour (Take me to your Home) ou la séparation (Easy). Autant d’hymnes rock qui ont séduit les ‘‘music supervisors’’ en France et à l’étranger : on retrouvera leurs singles dans les séries TV américaines : Banshee, The Returned, Night Shift, Goliath (avec Billy Bob Thornton), ou dans les films Misconduct (avec Al Pacino et Anthony Hopkins) et Baby, Baby, Baby (avec Bradley Cooper et Jessica Alba). La preuve que les Kids ne sont pas toujours des sales gosses.

Le second titre proposé par 'No Money KIds' est d'inspiration soul. Man Downillustre le deuil, celui d'un parent parti trop tôt. Un mid-tempo tendre et mélancolique évoquant des grands noms de la Motown, où les tons suaves laissent place aux cris électriques le temps d'un refrain rock, comme une douleur qui s'échappe. Mis en image par les Nantaises de Sherkan Films, le clip nous présente la danseuse et modèle Coralie Hédouin qui incarne le morceau dans un décor marin en noir et blanc. Une terra incognita où elle croisera furtivement le chemin du duo electro-blues, le temps d'un trajet en stop pour rejoindre une mer dont l'horizon parait inatteignable.

Par Xavier Chezleprêtre (Cadence Info - 12/2017)


NO MONEY KIDS : MAN DOWN

No Money Kids
Album Hear The Silence
disponible chez Roy Music

Visiter le le site officiel de 'No Money KIds'


RETOUR SOMMAIRE