ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

MUSIQUE DE FILMS


OIL CITY CONFIDENTIAL ET DR. FEELGOOD

Le cinéma a été marqué par quelques films retraçant l’épopée de quelques stars de la musique rock : un film fiction sur John Lennon, une biographie de Ian Dury et même une autre consacrée à Fela, par Steve McQueen, le cinéaste de Hunger...


QUAND LA MUSIQUE ROCK S’EMPARE DU CINÉMA

Pour l’instant, un film retient toutes les attentions, un film qui a déjà enflammé la critique britannique : Oil City Confidential, un portrait du groupe rock Dr. Feelgood, groupe phare britannique des années 70. Son metteur en scène, Julien Temple, spécialiste des films musicaux au cinéma, prévoit déjà une saga des Kinks… Julien Temple : “avec ces films, nous posons des questions sur notre époque. Pourquoi cette passion s’est-elle éteinte ? Aujourd’hui, ce sont les artistes les plus fades qui se trouvent un public avec la vogue des émissions type Nouvelle Star.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Pour le réalisateur, le rock est constitué d’une foule d’histoires, qui ont participé activement aux légendes, petites et grandes, frisant le grotesque, le tragique ou le grand amour. Retracer l’atmosphère d’une époque, le son d’une musique ou parfois une mode et son univers décadent, c’est faire front aux émissions musicales télévisées et à leurs contours aseptisés.


À PROPOS DE JULIEN TEMPLE

Encore étudiant et passionné de musique, Julien Temple suit les tribulations scéniques et les répétitions des Sex Pistols pendant 3 années et réalise à leur intention La grande escroquerie du rock’n’roll en 1980. Sa carrière cinématographique s’oriente dès lors vers le film musical. Ses réalisations sont multiples. Elles vont du documentaire, en passant par les clips et la comédie musicale. Les pointures du rock font appel à lui : Paul McCartney, Rolling Stones, David Bowie, Depeche Mode, mais également Whitney Houston et Janet Jackson.

En 1986, Julien Temple met en scène la comédie musicale Absolute Beginners avec Patsy Kensit et David Bowie. Les arrangements musicaux sont signés Gil Evans, un collaborateur privilégié de Miles Davis durant les années 1950/1960. Pour le film Earth Girls Are Easy (1989), les numéros de comédie musicale se déroulent sur fond de science-fiction en compagnie de Geena Davis, Jeff Goldblum et Jim Carrey . En 1996, le film Bullet devient sa première expérience sans aucun rapport avec la musique. Le film est un thriller emmené par Mickey Rourke, Adrien Brody et le rappeur Tupac Shakur.

Ce n’est qu’en 2000 qu’il renoue avec la musique. Julien Temple réalise un documentaire L’obscénité et la fureur, une biographie des Sex Pistols saluée par la critique. Le documentaire possède un savant mélange d’archives : images du Londres des années 70, extraits télévisés de l’époque, images personnelles et séquences tirées d’Hamlet et de Richard III. En 2007, il produit deux nouveaux documentaires musicaux : Joe Strummer : The Future Is Unwritten, centré sur le leader des Clash, et Glastonbury, une plongée fiévreuse au cœur d’un grand festival de rock.


OIL CITY CONFIDENTIAL - BANDE ANNONCE


QUELQUES MOTS SUR DR. FEELGOOD

Dr. Feelgood s’est constitué à Canvey Island, dans l’estuaire de la Tamise en Angleterre. En 1973, Dr Feelgood, constitué alors de Lee Brilleaux (chant, harmonica et guitare), Wilko Johnson (chant et guitare), John Sparks (basse) et “The Big Figure” (batterie), se fait connaître grâce aux circuits des pubs rock. Ce circuit permet au groupe de devenir rapidement populaire en Grande-Bretagne.

Dr. Feelgood est un groupe de rock pur. Leur succès est dû au jeu spectaculaire, original et bourré d’énergie du guitariste solo Wilko Johnson (qui n’est pas sans rappeler celui de Mick Green), et surtout au chanteur étonnant, doublé d’un jeu de guitare “slide” exceptionnel, qu’est Lee Brilleaux.

En 1974, grâce à une campagne de presse exagérée, Dr. Feelgood bénéficie en France d’un véritable mythe qui ne s’éteindra qu’avec sa venue au début de l’année suivante. Interprète de classiques dont il donne de “sanglantes” versions, Dr. Feelgood possède en Wilko Johnson un compositeur de premier ordre, mais peu prodigue.

Formidable groupe scénique aux disques émasculés, Dr. Feelgood était toujours inconnu aux USA en 1975 ; sa consécration en France lors des festivals d’Orange et de Paris en été et automne 1975 est suivie, enfin, de son lancement aux Etats-Unis début 1976.

Outre Back In The Night (1975), leur plus gros succès sera Milk and Alcohol provenant de l’album Private Practice (1978). Dr. Feelgood continue toujours à se produire, même si l’écho de leur musique reste discrète.

Par PATRICK MARTIAL (Cadence Info - 04/2010)


RETOUR SOMMAIRE