PARIS COMBO : TAKO TSUBO (en savoir +)
Ad Block

Vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement. Pour consulter cette page dans des conditions visuelles normales, vous devez désactiver votre bloqueur publicitaire. Merci de votre compréhension. En cas de difficulté : procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"

PARIS COMBO : TAKO TSUBO, 12 CHANSONS À ÉCOUTER ET À CHANTER

Sans courir après le premier de la classe, le groupe Paris Combo ne manque pas d'idées à nous faire partager. Leur second clip, réalisé par Emile Seymour, ne manque pas de classe. Limpide, finement monté, restitué en noir et blanc comme pour mieux coller à leur image délicatement rétro, Paris Combo mérite tout comme il y a quelques années avec Pink Martini que l'on fasse connaissance avec eux.

Sans la voix de sa chanteuse, Belle du Berry, qui incarne à elle seule ces chansons stylées années 30/40, Paris Combo n'aurait peut-être pas eu la même destinée. Rétro ou pas rétro, la question de leur musique ou de leur style ne doit pas se poser en ces termes, car dans ce domaine, en France, ce genre de répertoire est sous-exploité, comme abandonné au profit d'un marketing poussif, et pas toujours justifié au demeurant.

Aujourd'hui, avec leur 6 albums, Paris Combo est armé d'un solide répertoire qui leur permet d'attaquer la scène en variant les plaisirs. Paris Combo est surtout un groupe qui tourne beaucoup. Ce sont d'infatigables artistes de scène : la France (Olympia, Trianon, Cité de la Musique, Grand Rex, etc…), les USA (avec six concerts au légendaire Hollywood Bowl), mais aussi l'Australie, la Nouvelle Zélande ont eu le plaisir d'écouter leurs chansons toutes en français. Leur chanson Je suis Partie est comme un pied de nez à leur fole envie de partir.

Paris Combo c'est aussi de la musique qui fait danser et le groupe ne s'en prive pas ! Certes, en consultant la trackliste du disque Tako Tsubo (Bonne nouvelle, Cuir intérieur, Mon anatomie cherche un ami, Notre vie comme un western ou Vaille que vaille et Profil, rien ne laisse présager que ses chansons soient porteuses d'un désir de se lever pour faire bouger ses hanches pour une séance de gym tonic. Il faut se rendre à l'évidence... Il y a chez Paris Combo autant de plaisir à écouter leurs chansons qu'il y a de raisons pour ne pas les chanter ou se lever pour les danser. Ici un peu de Joséphine Baker, là une musique qui swingue façon Les demoiselles de Rochefort quand ce n'est pas l'esprit de la comédie musicale chère au couple Fred Astaire et Ginger Rogers qui prend le dessus. Avec Paris Combo, les références sont nombreuses (jave, valse, tango, swing...) tout en accordant par avance leurs violons dans une même direction esthétique. L'esprit du cabaret est bien là, dans ce qu'il a de plus réjouissant.

Après la diffusion d'une première chanson (Je Suis Partie), l'histoire d'une jeune femme globe-trotter qui s’émerveille finalement place de la Bastille, Paris Combo présente le titre éponyme de son album : Tako Tsubo, une autre façon de nouer musicalement avec des fils légers mais solides dans le texte autour d'une existence brisée.

Paris Combo est composé de cinq artistes : Belle du Berry à la voix, David Lewis à la trompette et au piano, Potzi à la guitare, François Jeannin à la batterie et au chant, et enfin Dunoyer de Segonzac à la contrebasse.