L'info culturelle des musiques d'hier et d'aujourd'hui

JAZZ ET INFLUENCES


AMIN AL AIEDY PRÉSENTE « SHAMS »

C’est au retour d'un périple qui l'a conduit à découvrir les musiques d'Orient, que l'oudiste et compositeur Amin Al Aiedy a ressenti ce désir de créer une musique bi-dimensionnelle durant le confinement pour enfin aboutir à la création, au début de l’été 2020, d’un projet faisant la synthèse de ce parcours et que synthétise son album Shams.


UN ALBUM UNIFIANT RICHESSES HARMONIQUES ET SPIRITUALITÉ MÉLODIQUE

Amin Al Aiedy, compositeur et oudiste présente en ces termes les sources de son projet : « Depuis l’enfance, l’Orient et l’Occident ont toujours vécu en moi, que ce soit dans le sang, la langue ou encore la musique écoutée en famille. Après avoir étudié les musiques actuelles puis le classique pour enfin arriver au jazz, les sentiers de la vie m’ont ensuite amené à vivre et étudier de l’autre côté de la Méditerranée, où j’ai pu absorber en profondeur la musique et la culture arabe. »

Pour la réalisation de Shams, l'oudiste s'est entouré de musiciens sensibles à sa créativité. Amin Al Aiedy nous les présente :

  • Vincent Forestier, pianiste au toucher sensible, profitant d’une grande connaissance de la musique classique additionnée au jazz, il apporte des harmonies subtiles et résonne en choeur avec le oud.
  • Matheo Ciesla, batteur au swing acéré issu de la culture jazz, il fait sonner sa panoplie de métaux étincelants.
  • Jean Waché, contrebassiste, il complète ce quartet en y ajoutant profondeur et solidité.

Le projet de cette formation s'inscrit à travers une musique rassemblant autant les richesses harmoniques et rythmiques du monde occidental que l’oralité et la spiritualité mélodique du monde oriental. Dans Shams, les modes venant du jazz s’infusent avec les maqams arabes et chevauchent les polyrythmies aux métriques variées. L’improvisation prend également tout son envol entre les cadences écrites et dessinent ensemble de nouvelles arabesques.

La réalisation de l'album a nécessité deux années pour produire et créer les neuf morceaux qui le composent et qui traduisent un paysage contrasté, mélangeant jazz, modes et rythmes arabes sans contraintes. « La mélodie y trouve une place centrale, traversant les métriques impaires et s’échappant lors des improvisations de chacun des musiciens avec lesquels j’ai un plaisir immense à jouer », raconte Amin.


AMIN AM AIEDY QURTET : "ÉCLIPSE" (Live at Pole Pixel, Villeurbanne)

À PROPOS D'AMIN AL AIEDY

Amin Al Aiedy est un oudiste, contrebassiste et joueur de ney. Le musicien a d'abord été au contact de deux identités culturelles cultures, de part sa mère française et son père irakien chanteur et musicien. Bercé par le son du oud, il suit un double cursus musical, à la fois au sein du conservatoire et auprès de l’Université de Strasbourg. L'enseignement portera sur la guitare classique, mais également sur l'arrangement et l'orchestration avec Hideaki Tsuji, avant d'obtenir une licence de musicologie. D’autre part, il suivra un cursus de jazz avec Jean-Daniel Hégé et Eric Watson qui le conduiront jusqu’au DEM de contrebasse.

Puis, il se rend en Tunisie, pays dans lequel il poursuit sa formation en étudiant le oud et les maqams orientaux. En parallèle, il enseigne le jazz et la contrebasse à l’Institut Supérieur de Musique de Tunis tout en participant à divers groupes de jazz et musiques du monde. Il élargit ses compétences en devenant arrangeur, directeur artistique et oudiste au sein du groupe electro-oriental Isthar Connection et instrumentiste/arrangeur pour de nombreuses formations : Djokla, New Balkan Express, Fawzi Chekili, Omar El Ouar, Victoria Alexanyan, Djoussour, etc. En 2020 il retourne en France et décide de monter son propre projet en tant que compositeur, arrangeur et oudiste.

Cadence Info (11/2023)

Amin Al Aiedy
album Shams
Sortie CD, vinyle et digital le 17 novembre 2023
chez "Musiques en Balade / InOuïe Distribution"


RETOUR SOMMAIRE
FB  TW  YT
CADENCEINFO.COM
le spécialiste de l'info musicale