CLASSIQUE / TRADITIONNEL


DANIEL BARENBOIM ÉCRIVAIN

Pianiste et chef d’orchestre de réputation internationale, Daniel Barenboim est directeur artistique de la Scala de Milan et chef à vie de la Staatskapelle de Berlin, mais il est aussi l’auteur de deux ouvrages parus chez Fayard : La musique est un tout (en 2014) et La musique éveille le temps (en 2022).


"LA MUSIQUE EST UN TOUT"

« La musique est infiniment plus grande et plus riche que ce que notre société veut qu’elle soit : elle n’est pas seulement belle, émouvante, envoûtante, réconfortante ou passionnée, même si, à l’occasion, elle peut être tout cela. La musique est une partie essentielle de la dimension physique de l’esprit humain. » C’est de ce constat que part Daniel Barenboim pour développer sa pensée sur ses engagements, esthétiques et éthiques.

Ses diverses interventions publiques lui sont l’occasion d’affirmer ses convictions, à la fois sur le respect de la musique et sur son action au Moyen-Orient. Avec le West-Eastern Divan Orchestra, il contribue à une compréhension mutuelle qui peut apaiser cette région.

Guidé par la même exigence dans son métier de chef et de pianiste (« interpréter des chefs-d’œuvre est la tâche de toute une vie, et cela implique la responsabilité d’un dévouement complet à l’œuvre ») et dans son engagement politique, il se révèle ici, plus encore qu’un interprète inspiré, un musicien qui écoute et contribue à transformer le monde.

Consulter un extrait

Daniel Borenboim
Livre "La musique est un tout"
176 pages
Éditions Fayard
Collection "Musique"
Prix TTC : 15.00 €
Prix Numérique : 10.99 €
Paru le 02/04/2014


© Fayard

"LA MUSIQUE ÉVEILLE LE TEMPS"

« Ceci n’est pas un livre pour les musiciens, non plus que pour les non-musiciens ; il est destiné, plutôt, à l’esprit curieux désireux de découvrir les parallèles entre la musique, la vie, et cette sagesse qui devient audible pour l’oreille pensante. »

La musique peut être beaucoup plus qu’un agréable élément ornemental. Elle exige un parfait équilibre entre intellect, émotion et tempérament. Si l’on parvenait à cet équilibre, les hommes et même les nations pourraient interagir plus facilement. À travers la musique, il est possible d'imaginer un autre modèle social, où l'utopie et l'empirisme conjuguent leur force, nous permettant de nous exprimer librement et d'entendre les préoccupations les uns des autres. Le monde du son est capable de hisser l'individu de l'inquiétude pour sa propre existence à une perception universelle de sa place parmi les autres êtres humains.

Si le West-Eastern Divan Orchestra est évidemment incapable d’apporter la paix, il peut cependant créer les conditions d’une compréhension sans laquelle il est impossible de parler de paix. Il a la faculté d’éveiller la curiosité de chaque individu, de l’inciter à écouter le récit de l’autre. Puis, lorsqu’on a entendu l’inacceptable, il devient possible d’accepter la légitimité du point de vue de l’autre.

D. B.

Daniel Borenboim
Livre "La musique éveille le temps"
224 pages
Éditions Fayard
Collection "Pluriel"
Prix TTC : 8.00 €
Paru le 08/06/2022


À PROPOS DE DANIEL BORENBOIM

Daniel Barenboim, pianiste et chef d'orchestre de réputation internationale, a dirigé entre autres l'Orchestre de Paris de 1975 à 1989, puis l'Orchestre symphonique de Chicago de 1991 à 2006. Il est actuellement chef à vie de la Staatskapelle de Berlin et principal chef invité à la Scala de Milan.

Il a fondé avec Edward Said, en 1999, le West-Eastern Divan Orchestra, formé de musiciens venant de tous les pays du Moyen-Orient. Son action pour la paix lui a valu de nombreuses récompenses (Prix Prince des Asturies, 2002, avec Edward Said ; Prix de la Fondation Wolf, 2004 ; Premium Imperiale du Japon, 2007). Il a reçu en janvier 2008 un passeport palestinien.

Cadence Info (06/2022)


RETOUR SOMMAIRE

Consulter d'autres publications sur...

Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com