NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

MUSIQUE & SOCIÉTÉ


GLEE LA CHORALE TELEVISEE

Véritable phénomène social chez les ados américains, la série Glee constitue un appel d’air frais comme l’était autrefois la série Fame, sauf qu’ici, ses ‘héros’ sont les chanteurs d’une chorale de lycée. La médiatisation de cette série a été telle, que le couple Obama a déjà invité les jeunes acteurs à la Maison Blanche.


LA SERIE TELEVISEE GLEE, UN PHENOMENE SOCIAL

La série Glee raconte l’ascension d’une chorale dans un lycée de l’Ohio. Si les traits de caractères des principaux acteurs sont assez caricaturaux (Rachel l’arriviste, Kurt le souffre-douleur, Mercedes l’orgueilleuse, Quinn la pom-pom girl caractérielle), on retrouve comme dans Fame, des professeurs très dynamiques prêts à apporter leur concours et même au-delà dans la réalisation des projets.

Tout le talent, si ce n’est le chic des séries télévisées, est de fabriquer en un clin d’œil, des héros dans lesquels les spectateurs peuvent s’identifier. Ce ‘success story’ écrit par Ryan Murphy est bien sûr parsemé de rebondissements en tout genre et de sujets courus allant de l’homosexualité à la jeune-fille enceinte, en passant par le sportif zélé. L’écriture de Ryan Murphy prend sans risques les ados par la main en leur proposant une histoire à leur goût : d’un côté, la comédie musicale, et de l’autre les émissions télés, genre Nouvelle star.


GLEE ET SES CHANSONS A SUCCES


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Ce qui change par rapport à l’époque de Fame, c’est qu’aujourd’hui les aventures des séries sont relayées médiatiquement sur Internet par les Ados. Les chansons diffusées à l’antenne sont reprises par les sites communautaires et conduisent ainsi la série à davantage de popularité. Pour Glee, l’Internet a été un baromètre révélateur. Ainsi, la chanson Don’t stop believin’, interprétée par Lea Michele (Rachel, dans la série) devient en peu de temps une chanson souvent téléchargée sur iTunes. En retour, cet engouement pour cette chanson va pousser la curiosité de plusieurs millions d’internautes à visionner les premiers épisodes de la série. Le pari des producteurs est gagné et la série Glee commence à rencontrer un véritable succès.

La musique tenant un rôle central dans Glee, chaque nouvelle chanson se voit régulièrement disponible sur les plateformes de téléchargement. Cette manne financière correspond à plusieurs millions de téléchargement… de là, à ce que les albums se vendent aussi bien, il n’y a qu’un pas ! Mais, la répercussion des chansons de Glee va bien au-delà. Ainsi, la chanson Sweet Caroline de Neil Diamond reprise dans la série, booste la version originelle. En créant l’événement, Glee flirte avec les records de vente. Ainsi, 25 titres se voient propulsés dans le classement du Billboard américain.

Le succès de la série provient également du rôle tenu par les acteurs qui vont jusqu’à interpréter eux-mêmes les chansons. Face au phénomène Glee, la chaîne NBC va aller jusqu’à organiser une série de concerts à guichets fermés avec les chanteurs comédiens.

Les stars du petit écran souhaitent voir leur nom dans la série. C’est ainsi que Neil Patrick Harris et Kristin Chenoweth viennent y faire un tour et puis s’en vont. De leur côté, les chanteurs espèrent trouver là un appui promotionnel en voyant leurs chansons figurer au moins dans un épisode, même si elles sont habillées à la façon Glee.


QUAND GLEE SUSCITE DES VOCATIONS

Les fans en devenant des ‘gleeks’, en s’identifiant aux personnages, suivent leurs traces jusqu’à s’immiscer dans le chant et vont à leur tour faire éclore un peu partout des chorales aux Etats-Unis. La série télévisée Glee a ainsi relancé l’existence de nouvelles chorales. Des clubs de chant voient le jour et les ados et jeunes adultes se retrouvent pour chanter et communier les airs de la série qu’ils aiment tant. Cependant, ce phénomène social ne doit pas être assimilé à une attitude sectaire ou à une dévotion envers des lieux de culte ; NBC l’a bien compris quand il a lancé son concours télévisé de chorale, The sing-off.

Confiant dans l’avenir de la série, NBC a déjà acheté les droits de diffusion pour deux nouvelles saisons, alors qu’en France, c’est M6 qui a misé dessus. La série trouvera-t-elle en France un écho semblable ? Stimulera-t-elle de nouvelles vocations pour le chant ?… Il est encore trop tôt pour y répondre.

par Patrick Martial - 01/2011

L'AVIS DES INTERNAUTES

Cet espace vous est réservé.
Soyez la première personne à publier un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

RETOUR SOMMAIRE