CHANSON


JEAN LECRENOIS : "GRAND ERRE", UNE RÉCOLTE DE CHANSONS

Vous n’avez certainement jamais entendu Jean Lecrenois. C’est peut-être un peu sa faute, les réseaux sociaux ne l’intéressant pas. Pourtant, tel un ours sorti de sa caverne quand viennent les jours ensoleillés, le chanteur nous livre le fruit de son artisanat, l'album Grand Erre. Puis, comme s'il s'agissait d'une mission accomplie, il retourne dans les profondeurs de sa forêt, loin du commerce des hommes. C’est à prendre ou à laisser. Jean Lecrenois est comme ça !


UNE CERTAINE IDÉE DE LA CHANSON

Jean est un sorcier. Sa baguette magique a six cordes et ses sorts sont traduits en chansons. Avec elles, il crée un lien direct et empathique entre l'âme de ses auditeurs et la sienne. À la place de "abracadabra", il chante ses mots, lentement et soigneusement pesés. Dans l'album Grand Erre, à son corps défendant, il est question de sorcière, de lynchage, d'ordalie, d'étranges rituels et d'exil, même si ce n'est qu'une interprétation plausible parmi d'autres.

Ad Block

Ses chansons, Jean les écrit laborieusement, avec une lenteur assumée. Pour chacune d'elles, si l’idée de départ est bien présente, il ne sait pas lui-même où cela le conduira. Il se laisse faire, comme emporté. Au fur et à mesure, la chanson prend forme et s’émancipe. Il n’en est que le serviteur.

Pour mettre du pain sur la table, Jean travaille de ses mains dans des vergers, été comme hiver. C’est un choix assumé, un travail de manouvriers, un authentique travail, honnête et utile. Sa musique, il vous la donne. Il n’idolâtre pas Mammon.


DES CHANSONS ÉPURÉES

Comme beaucoup d’autres adolescents de son âge, Jean a un jour empoigné une guitare. Contrairement à la majorité, il ne l’a jamais lâché. Trente ans qu’il joue, compose et chante, épure son style et forge son idiosyncrasie. Aujourd’hui, les chansons de Jean sont plus dépouillées que jamais. Il joue au plus près de l’os, sans gras, au plus près du réel. Et puisqu’il faut citer des influences, nous retiendrons Gérard Manset, Nick Drake et Elizabeth Cotten.

Le secteur de la musique a changé. Des milliers d’auteurs-compositeurs-interprètes inondent de musique la Toile. La musique s’est démocratisée, c'est flagrant, mais est-elle pour autant meilleure ? Les instruments sont devenus moins onéreux et tout le monde ou presque ambitionne d'offrir quelques livraisons de notes à la volée. Tout est permis, alors que pourtant, il n'y a là ni gloire ni argent à récolter. Le gâteau est plus petit et les convives sont toujours plus nombreux. Reste l’amour de cet art subtil et délicat. Celui des chansons qui raconte quelque chose.


JEAN LECRENOIS : "GRAND ERRE" (écoute intégrale de l'album)

ANONYMAT ET INVISIBILITÉ ASSURÉS

Peut-on passer à côté et ne pas apprécier les chansons de Jean Lecrenois, ou simplement laisser l'artiste anonyme dans la masse informe du contributeur involontaire, de l'amoureux des rimes en "A" ou en "O" ? Néanmoins, Jean existe pour de vrai, et quoi qu'il advienne, il continuera de chanter même devant un public restreint aux araignées et aux passereaux.

Certains jugeront sa musique austère. Pensez donc, une guitare et une voix seulement ! Les plus critiques ou ceux qui n'ont en réalité pas grand-chose d'original à dire, se pencheront sur la réalisation artistique sommaire. L'album Grand Erre a été enregistré en prise directe, sans raccords, ni overdubs, sans click ni autotune, ni quantification, ni rien de tout ce qui tue la musique actuelle. De l'authentique, jusqu'aux bruits naturels qui servent parfois d'intermèdes.

Jean Lecrenois juge sa musique comme non actuelle. Du reste, il ne se reconnaît dans rien de ce qui se fait actuellement. Cela ne l’intéresse pas ou plus. C'est comme vous voulez ! L'artiste est un taiseux solitaire. Sa seule manie, non destructive, consiste à composer des chansons. Quand il observe le monde qui l'entoure, ce qu’il voit ne lui plaît guère et il le traduit à sa façon, sur un ton nonchalant, le tout argumenté par des textes livrés sans filtre.

Cadence Info (05/2022)


RETOUR SOMMAIRE

Consulter d'autres publications sur...

Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com


×