ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

BLUES, SOUL, REGGAE, RAP, WORLD MUSIC...


JOHN MILK : PARIS SHOW SOME LOVE, ENTRE HIP HOP ET SOUL

Après un 1er album de soul Treat Me Right, largement salué par les médias et la scène européenne, John Milk revient avec Paris Show Some Love, un album de R&B moderne et engagé.


John Milk - paris Show Some Love

PARIS SHOW SOME LOVE, ALIBI DU FUNK MODERNE

Avec son nouvel album, John Milk ose un grand virage musical qui associe beatmaking, électro et hip hop pour faire de Paris Show Some Love un album de funk moderne qui pourrait séduire les amateurs de Childish Gambino en effectuant une sorte de synthèse des musiques allant de Prince et J Dilla. Résolument rétrofuturiste, John Milk a enregistré les onze titres de l'album en mélangeant enregistreurs à bande et technologie d'aujourd'hui.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Il y a deux ans, le claviériste accompagné de son "power trio" avait lancé sa carrière en beauté avec la sortie de son premier album Treat Me Right, une somme de funk philadelphien qui revendiquait les plus anciennes racines de la soul-music. Aujourd'hui, on retrouve John Milk plus inspiré et dansant que jamais. Tout au long de Paris Show Some Love, il trouve des accents vocaux proches de ceux du californien Mayer Hawthorne ou encore de Jamie Lidell, deux prophètes d’un R&B boosté aux sons d’aujourd’hui, comme en témoigne le premier extrait pop et groovy : When I Get Down.


John Milk : When I Get Down

Amateurs de HipHop et de Soul, vous n'avez plus à rougir du made in France ! Après un premier album, Treat Me Right, empreint de sonorités soul classique et salué par les médias de part le monde, John Milk revient avec Paris Show Some Love, véritable opus R&B moderne aux textes engagés.

Osant la synthèse de J Dilla et de Prince, John Milk impose son authenticité et sa singularité avec un album ambitieux. Fort de son expérience en tant qu’ex patron de label (Ka Records) et de ses collaborations avec plusieurs labels soul parisiens (Heavenly Sweetness, Favortie Recording), John Milk a souhaité une synthèse des méthodes d’enregistrement les plus diverses, usant d’un enregistrement live sur un Tascam 8 pistes analogiques, invoquant la chaleur des bandes à l’ancienne, introduisant le beatmaking et la culture hip-hop grâce à de nombreuses machines, telles que les boîtes à rythmes, Moog synthétiseurs, samplers… un patchwork musical, une mosaïque de sons ouverte aux expérimentations.

John Milk

Les paroles ont été écrites dans un second temps, une fois l’énergie musicale des morceaux délivrée. Un travail d’orfèvre, de sculptures sonores où les textes les plus engagés et les plus profonds viennent se greffer à des mélodies entêtantes. Paris Show Some Love est un album à messages, un album conscient. Pour son auteur, la période de création a été fortement marquée par les tragiques attaques terroristes qu’a subi Paris, sa ville. D'ailleurs, le titre Paris Show Some Love est un hommage vibrant, un message, dédié aux victimes de la terrible soirée du 13 novembre 2015.

Sur ce nouvel album, John Milk offre une réflexion personnelle et intime sur la capacité de chacun à créer sa propre voie, et s’interroge sur la capacité de chaque être humain à faire bouger les lignes dans cette période où la création, la modernité sont la meilleure réponse à l’obscurantisme.

Inspiré par la scène rap et soul US actuelle de TDE à Mellowmusic, en passant par Stonethrow, de The Internet à Anderson Paak, John Milk propose un album ambitieux où il dépasse le classicisme de la soul vintage pour nourrir une nouvelle voie, la sienne, celle de la synthèse et de l’expression libre qui fait de Paris Show Some Love un album marquant dans le paysage de la scène soul hexagonale et européenne.

Par Xavier Chezleprêtre (Cadence Info - 02-2017)


John Milk
Nouvel album Paris Show Some Love
Sortie le 24 mars 2017 chez Underdog Records / Differ-ant

Visiter la page Facebook de John Milk


RETOUR SOMMAIRE