NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...
QUELQUES SUGGESTIONS...

MUSIQUE & SOCIÉTÉ


A L’OPERA DE DONETSK, LA MUSIQUE CONTINUE

Dans la ville de Donetsk en Ukraine, malgré les tirs d’obus, l’opéra continue de vivre au rythme des spectacles chaque week-end.


L’OPÉERA DE DONETSK

Le document ci-dessous réalisé par France 2 propose une vision quelque peu surréaliste, démontrant une fois de plus la détermination des artistes à ce que le spectacle continue au-delà des bruits sourds de la guerre qui proviennent de l’extérieur.

Par le passé, l’opéra de Donetsk avait déjà montré sa résistance en continuant d’exister dans les pires moments de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, même si la moitié des chanteurs, musiciens, danseurs et acteurs ont quitté la ville à cause du conflit, une représentation a toutefois lieu chaque samedi et dimanche. Ceux qui restent ne cherchent qu’à apporter un peu de bonheur et de réconfort aux habitants, un rayon de soleil faisant oublier momentanément les bombardements dont ils sont victimes.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Comme le montre si bien ce reportage, du courage, il en faut. Aussi bien pour les spectateurs qui viennent assister au spectacle, que pour les artistes qui doivent garder leur concentration tout en ne laissant rien filtrer de leur propre peur. Ce jour-là, les missiles sont tombées à 300 mètres de l’opéra faisant deux morts…

LA MUSIQUE À L'OPÉRA DE DONETSK

Un reportage de Stéphane Guillemot et Ludovic La Vieille (France 2 – 14/02/2015)


ET LE SPECTACLE CONTINU…

Vivre un spectacle dans de telles conditions prouverait une fois de plus que l’homme est capable de banaliser le quotidien, de finalement dépasser ses propres craintes pour se prouver à lui-même que malgré tout la vie doit continuer, et que la meilleure façon de se le prouver est d’assister à un spectacle. En d’autres circonstances et en d’autres lieux, venir voir et écouter une opérette serait d’une grande banalité, mais à Donetsk, pour les habitants qui y résident encore, face à un conflit qui peut s’éterniser et dont l’issue est incertaine, autant affronter son sort et admettre la situation plutôt que de dépérir.

C’est souvent dans la guerre que l’on voit la force d’un peuple, à ses agissements, comme ici lors d'une représentation avec le sourire parfois aux lèvres. Car la musique est toujours là. Bien vivante. Elle installe la paix des consciences tout en immunisant le public au bruit du canon du mieux qu’elle peut. Pour les artistes, le spectacle doit continuer. C’est comme un devoir. Pour l’instant, l’opéra de Donetsk est encore épargné, mais pour combien de temps encore ?

Par Elian Jougla (Cadence Info - 02/2015)


RETOUR SOMMAIRE