ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
QUELQUES SUGGESTIONS...
DIRECT VIDÉO TENDANCE © PROTECTED BY COPYSCAPE
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

MUSIQUE & SOCIÉTÉ


LA MUSIQUE, UN OUTIL DE MÉTISSAGE CULTUREL

La musique est susceptible d’élargir notre vision du monde, mais pouvons-nous comprendre la musique issue d’autres cultures ? Nous avons étudié cette question et nous nous sommes entretenus avec l’ethnomusicologue, le professeur Gert-Matthias Wegner de l’Université de Kathmandu au Népal.


PM : Prof. Wegner, existe-t-il une musique qui soit comprise globalement, au-delà de toutes les barrières linguistiques et de toutes les cultures ?

Wegner : Il est sûr que partout où il y a des êtres humains, il y a également de la musique. Mais si vous voulez réellement comprendre la musique d’autres cultures, vous devez savoir quelles idées la sous-tendent, car pour des êtres humains, il existe deux manières de produire de la musique : ils font des bruits insolites qu’ils appellent musique et ils y rattachent toute sorte d’idées et d’associations. Qu’est-ce qui est de la musique, qu’est-ce qui n’en est pas ? Qui fait de la musique, comment, quand, où, pourquoi et selon quelles règles ? Si nous connaissons ces idées, alors nous avons également une chance de comprendre la musique en question.

PM : La musique a un effet émotionnel sur un grand nombre de personnes. Avez-vous pu constater des points communs dans la réaction à certains types de musique ?


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Wegner : Je ne conteste absolument pas que la musique nous interpelle sur le plan émotionnel, cela s’appliquant également à la musique issue d’autres cultures. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous assistons actuellement à un tel boom. Dans les rayons de CD de la plupart des magasins de musique, vous pouvez trouver de la musique issue des traditions mondiales les plus diverses. Cela signifie que cette musique doit interpeller les êtres humains d’une manière ou d’une autre, sinon ils ne la vendraient pas. La question est cependant de savoir si elle nous interpelle de la même manière que les personnes qui produisent cette musique. Je ne le pense pas, car ces personnes y associent une tout autre idée, un regard bien particulier sur le monde à partir de leur angle culturel.

PM : Pouvez-vous nous donner un exemple ?

Wegner : Si vous visitez le Népal en tant que touriste et que dans la vallée de Kathmandu, vous rencontrez une procession qui joue de la musique de tambours, vous ressentez la danse et les tambours comme exotiques et beaux. Vous voyez des gens qui sont de bonne humeur mais si vous y vivez plus longtemps, vous constaterez que les gens associent à cette procession autre chose qui n’est pas uniquement de la bonne humeur. La musique sert de maillon entre le royaume des dieux et le monde des hommes. Lorsqu’ils passent devant des temples, des reliquaires et d’autres lieux sacrés, les joueurs de tambours font une offrande musicale. Ainsi, ils activent l’énergie spirituelle qui les habite. Ils entrent en liaison avec la source de l’inspiration en composant des numéros de téléphone musicaux. C’est très simple : si l’on joue le morceau correctement, si l’on compose le bon numéro, la liaison est établie. Cette musique dépend de l’endroit où elle est jouée. L’espace urbain est une partition qu’il faut savoir lire pour pouvoir jouer et comprendre la musique de manière adéquate. De manière correspondante, chaque culture recèle des surprises particulières en matière de musique.

PM : Comment accédons-nous à cette compréhension ?

Wegner : Fondamentalement, une compréhension est possible si l’on dispose des informations requises. C’est un processus d’apprentissage. Un bon moyen pour se rapprocher d’une autre culture musicale consiste par exemple dans l’apprentissage d’instruments de musique. Cela fonctionne vraiment : ainsi, on peut se rapprocher d’autres cultures et je trouve que l’on est largement récompensé.

PM : Quelles possibilités nous ouvre cette compréhension ?

Wegner: La musique issue d’autres cultures peut nous apprendre beaucoup de choses : d’une part, elle recèle une grande diversité d’expériences d’ordre esthétique et d’autre part, il existe également la possibilité de percevoir d’autres visions du monde et de comprendre comment des êtres humains issus d’une autre culture vivent leur musique. Cela peut considérablement élargir notre vision du monde, promouvoir la compréhension entre les hommes et aménager de manière agréable la vie en commun sur cette planète. Une expérience partagée de la musique crée une communauté, comme le fait le partage de chaque joie particulière. Au lieu de matraquer le monde entier avec une musique commerciale uniformisée, nous devrions aider d’autres peuples à documenter et à conserver leurs traditions musicales, qui bien souvent sont menacées de disparition pour qu’un échange plus intelligent soit possible.

Le Professeur Gert Matthias Wegner travaille depuis 1982 comme ethnomusicologue au Népal et y dirige depuis 1996 le Kathmandu University Department of Music qu’il a créé et depuis 2003 le séminaire pour les sciences musicales comparatives à l’Université Librede Berlin. En tant que joueur de tabla de l’Inde du nord et de différents tambours du Népal, il donne des concerts en Europe, aux USA et en Asie.

par P. M. (Cadence Info - 07/2010)



RETOUR SOMMAIRE