ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

CHANSON


NÂDIYA, BIOGRAPHIE PORTRAIT AUTOUR DE LA CHANSON UNITY

Étonnant parcours que celui de Nâdiya qui, après avoir été une championne de France en athlétisme, a basculé quasi naturellement dans l’univers de la musique pour devenir une des chanteuses cultes des années 2000. Celle qui a conquis le cœur du public grâce à sa voix et ses influences soul est aujourd'hui de retour avec un single baptisé « Unity ».


UNITY, UNE CHANSON SUR LA TOLÉRANCE ET L’ENGAGEMENT

Artiste majeure de la scène pop française des années 2000, Nâdiya a produit de nombreux tubes parmi lesquels on trouve « Et c'est Parti », « Parle-moi », « Si loin de vous » ou encore « Tired of being sorry » en duo avec Enrique Iglesias. Aujourd’hui, Nâdiya relève un nouveau défi, celui de réaliser un comeback discographique dix ans après la parution de son dernier album (Électron libre – 2008).


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Si une telle décision est toujours risquée, le plus étrange, c’est qu’après avoir eu une carrière auréolée de 5 millions de disques vendus et d'une 'Victoire de la Musique', sans oublier quelques featurings avec Enrique Iglesias ou Kelly Rowland, la chanteuse décidera de s’éloigner quelque temps du devant de la scène pour devenir animatrice aux commandes de l'émission 'Legend Quest', diffusée sur la chaîne Syfy.

Un choix assumé.Pour autant, durant ce laps de temps qui nous conduit à aujourd'hui, Nâdiya n’a pas totalement quitté la profession de chanteuse. Elle est même devenue détentrice d’un label (N4Z Records), ce qui lui permet une plus grande indépendance dans ses orientations et ses choix musicaux. Continuant à expérimenter et travaillant à son rythme en étant entourée des siens, Nâdiya souhaitait surtout offrir à ses fans un retour médiatique réussi.

Filmé au 'Musée National d'Histoires Naturelles' de Paris,« Unity » préfigure la sortie de son nouvel album. Dynamique, dansant, est résolument orienté vers la dance, le son de son single est globalement festif. L’introduction avec ses marimbas tribaux, nous conduit avec assurance au cœur d’une ambiance style « club », avec pour unique credo un "love and unity" de circonstance.

Or, si musicalement le single possède les poncifs évidents du genre, c’est surtout au niveau du texte que sa chanson sort du convenu. En effet, la chanteuse lance, à qui veut l’entendre, un message visant la tolérance et prônant l'unité face à l'adversité.

Nul doute, la chanteuse place ce début d’année 2018 sous le signe de l’engagement, de l’énergie et des valeurs positives ; autant de signes porteurs qui continuent visiblement de l’animer comme au premier jour.


NÂDIYA : UNITY


NÂDIYA ET SA PETITE BIOGRAPHIE

Nâdiya est née à Tours en 1973 dans une famille d'origine Kabyle de six enfants. Très tôt, c’est le sport qui l’attire et surtout l’athlétisme. Intensément, passionnément, son caractère et sa détermination vont lui permettrent de devenir championne de France junior du 800 mètres en 1991. Mais du haut de ses 18 ans, la petite étoile de l’athlétisme à déjà d’autres rêves en tête. Nâdiya souhaite tenter sa chance à Paris à travers une autre de ses passions : la chanson. C’est le comédien Smaïn qui la remarque. Nâdiya a alors 20 ans, mais suffisamment d’ambition et d’audace pour participer à l’émission 'Graines de stars' sur M6, en 1996 ; une émission qu’elle remportera à trois reprises.

Ce tremplin médiatique lui ouvre quelques portes, mais comme le premier single qu'elle enregistre en 1997 ne lui convient pas, elle décide de faire une pause. Durant cette période, elle donnera naissance à un garçon, Yanis, en 1999.

En 2000, elle est sollicitée pour devenir choriste du rappeur Stomy Bugsy sur trois titres de son second album solo, « Trop Jeune Pour Mourir ». Le galop d’essai semble fonctionner. La chanteuse décide alors de se lancer une nouvelle fois dans une carrière solo.

En 2001, un single paraît : « J'ai confiance en toi » suivi quelques mois plus tard par un second : « Chaque fois ». Le succès est d’abord mitigé, mais Nâdiya ne se laisse pas abattre malgré l’échec du premier album (« Changer les choses » - 2001), d’autant plus que la profession lui décerne une nomination aux 'Victoires de la musique' l’année suivante.

Le succès va arriver avec « Parle-moi » en 2004. Nâdiya semble alors avoir trouver la recette, car une suite de tubes vont alors s’enchaîner : « Et c'est parti... », « Amies-Ennemies », « Comme un roc » ou « Tous ces mots ». La chanteuse soigne son image et ses vidéoclips suivent le même chemin avec parfois d'importants moyens comme en témoigne la chanson « Et c'est parti... ». Dans ce second single chanté en duo avec le rappeur Smartzee, Nâdiya incarne une boxeuse professionnelle, chantant sur le ring. L’ album « 16/9 », d’où est issu le clip, reçoit alors le prix du ‘Meilleur album rap/hip-hop/R&B’ de l'année aux Victoires de la musique 2005.

Si la carrière décolle et si la belle est visiblement extravertie sur scène, elle reste secrète sur sa vie privée. Nâdiya est toujours célibataire. Quant à son tempérament de sportive, il n’a rien perdu de sa combativité !

En 2006, le 3e album au titre éponyme confirme la chanteuse qui accède à la première place des ventes en France avec 300 000 albums. Déjà un Best of (« La source ») se dresse à l’horizon accompagné de 5 titres inédits, dont « Vivre ou survivre ».

En 2007, Les Enfoirés l’invite à participer à leur spectacle. Puis ce sera la rencontre avec le chanteur hispano-américain Enrique Iglesias avec qui elle chante sur le titre « Tired of being sorry » (Laisse le destin l'emporter). Le succès rencontré par la chanson en France comme en Belgique se poursuit avec l'album « Électron Libre » qui paraît en décembre 2008. Dans celui-ci un autre duo s'impose sur les ondes, « No Future In The Past », avec Kelly Rowland l'ex-Destiny's Child.

En 2009, elle chante sur la bande originale du dessin animé « Sally Bollywood », diffusé sur France 3 avant de se lancer sur la piste de ‘Danse avec les stars’ en 2011. Puis, contre toute attente, malgré le succès et la réussite de ses projets, Nâdiya décide de prendre du recul… Nous sommes en 2012 et l’artiste troque le chant pour devenir animatrice sur la chaîne Syfy, une chaîne spécialisée dans les domaines de la science-fiction, du film catastrophe, du paranormal et de l'horreur. Baptisé ‘Legend Quest’ l’émission prend pour décor le désert marocain. Dans ce programme d'aventure d'origine américaine, les participants doivent rechercher un trésor... mais pour Nâdiya, cette escapade télévisée ne durera qu'un temps.

La chanteuse subit une petite traversée du désert qui dure trois ans mais, toujours dévouée corps et âme à la musique, elle continue de chanter ses anciens succès dans des discothèques ou lors de galas (concours de beauté).

Très active sur les réseaux sociaux, Nâdiya annonce au printemps 2017 son retour officiel dans la chanson ; la parution du single « Unity », n'est donc pas une surprise pour les nombreux fans qui suivent sa carrière. Nâdiya nous invite à faire de même, espérant très certainement trouver dans ce retour médiatisé la résurgence d'une glorieuse activité artistique.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 01/2018)

Nâdiya
Nouveau single Unity
Disponible chez 'N4Z' Records/Wagram

DISCOGRAPHIE NÂDIYA

  • 2001 : Changer Les Choses
  • 2004 : 16/9
  • 2006 : Nâdiya
  • 2007 : La Source
  • 2008 : Électron Libre

Visiter le site officiel de Nâdiya


RETOUR SOMMAIRE