CHANSON


PASCAL BOLANTIN 'LUCIOLES’, UN EP QUI PARLE AU CŒUR

Le chanteur Pascal Bolantin nous invite à découvrir Lucioles, un EP dont il est l'auteur et le compositeur. Au programme, six chansons poétiques où brillent sensibilité et humanité sur une musique nuancée, tantôt douce, tantôt dynamique, reflet d’une âme qui s’exprime librement et qui nous met du baume au cœur.


'NOUS RELIER PAR LE BEAU'

Le titre Les Lucioles, annoncé en ouverture de l’EP, prend tour à tour la forme d’un chemin éclairé pour des retrouvailles avec soi-même, pour vivre de nouveaux départs, individuels ou collectifs… À l’autre bout, Cœur à cœur. Une "danse à contretemps à même de réconcilier les contraires", dernier titre qui confirme cette volonté de l’auteur de "nous relier par le beau" de bout en bout. La cohérence thématique de ces six textes fait ainsi émerger un message positif et inspirant. Avec ses six chansons, le chanteur cherche visiblement par leur tonalité à nous réconforter ; elles aident à rebondir, à nous mettre en mouvement.

Musicalement, Pascal Bolantin déploie une large palette d’atmosphères musicales, de la caresse de Norouz et Cœur à cœur à l'élan festif de Lucioles et Ça vaut de l'or. La voix est belle et habitée, donnant pour chaque mot sa juste énergie. Un désir d’évasion et de légèreté se dégage de ses chansons grâce à une interprétation qui ne manque pas d'aisance et de souplesse dans les aigus.

Elle’ est le premier single à avoir été sélectionné. Cette chanson évoque-t-elle l’amour, la liberté, la foi ? On ne sait vraiment. À chaque auditeur sa réponse… Qu’est-ce qui nous console, nous anime, nous évade, nous libère ? La musique certainement. Elle qui, à n’en pas douter, joue un rôle prépondérant dans la vie de Pascal Bolantin ; elle qui l’a fait voyager, dans tous les sens du terme, en le conduisant professionnellement dans l’exigence de son décorum, que ce soit dans la musique classique, le swing, les ensembles vocaux ou via la comédie musicale et la création de spectacles.


PASCAL BOLANTIN : 'ELLE'
Le clip de ‘Elle' réalisé par Vincent Cerda a été tourné entièrement en extérieur, à Paris et dans les décors sauvages des rives méditerranéennes. Les images privilégient la beauté des paysages et les instants de soleil captés. Tel un enfant qui serait né dans le pays gardois, le chanteur se glisse dans ses décors lumineux, sa gestuelle semblant jouer dans le clip comme dans ses textes à attraper la lumière. On y sent une liberté, une délivrance.

À PROPOS DE PASCAL BOLANTIN

Après avoir commencé le piano à l'âge de six ans, Pascal Bolantin entre dans un collège musical. À l’adolescence, il complète sa formation classique par un apprentissage en autodidacte, ce qui lui permet de se familiariser avec la connaissance des accords et le décodage des grilles harmoniques. Grâce à cela, le jeune Pascal apprend à libérer son accompagnement pianistique pour faire de même avec la voix.

Chanter en s'accompagnant au piano était un doux rêve, d'autant que son amour pour la pop anglo-saxonne, mais aussi envers le blues et la soul, exacerbaient son désir de s'exprimer dans ces musiques. Depuis, il n’a cessé de chanter, la scène lui appartenant dans le cadre de concerts ou de spectacles musicaux, principalement en France, mais aussi au Japon, où il a notamment enregistré trois chansons pour le label 'King Records Company' (2011).

Pascal a également tourné dans des films publicitaires, dans un téléfilm (Le ciel sur la tête, 2006) et un long-métrage indépendant (Au-delà de l'amour, 2012). En tant que créateur, il a sorti deux albums autoproduits dans un registre décalé et humoristique (en 2008 et 2010), puis écrit et monté un spectacle musical à cinq personnages (Ginger Circus, de 2011 à 2013), ainsi qu’un one-man-show musical (de 2014 à 2016).

De ce cheminement artistique atypique, le chanteur auteur-compositeur a recueilli beaucoup d’expériences, des compétences qui lui ont permis d'élever sa capacité à construire de nouveaux projets, comme ce EP naviguant entre pop et chanson française. À travers ses textes et ses musiques, Pascal Bolantin nous rappelle combien la chanson est un art précieux au moment de partager, quand presque tout nous conduit à camoufler nos émotions !

Pascal Bolantin se montre sensible. L'artiste est touché par ce qu’il aborde. On devine chez lui des fêlures, de la tendresse. La soif de lumière et de beauté qui semble être la sienne ne manquera pas de rencontrer une forte résonance chez tous ceux qui aspirent à moins de pesanteur et d’inquiétude en ces moments particulièrement sombres que nous traversons et où toutes les Lucioles sont les bienvenues.

Cadence Info (11/2021)


RETOUR SOMMAIRE

Consulter d'autres publications sur...

FB  TW  YT