ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

JAZZ ET INLUENCES


SCOTT BRADLEE'S POSTMODERN JUKEBOX :
THE ESSENTIELS

Les tubes du 21e siècle façon vintage : c'est la marque de fabrique de Scott Bradlee's Postmodern Jukebox ! Cette formation à effectif variable a trouvé le succès en reprenant notamment à la sauce des années 40 des chansons d'aujourd'hui. L'album The Essentials constitue un parfait témoignage de cet habillage kitch.


LE STYLE DES ANNÉES 40 REVUE ET CORRIGÉ

Dirigé par le pianiste et arrangeur Scott Bradlee, le Postmodern Jukebox est un collectif en perpétuelle évolution qui compte pas moins de 70 musiciens en alternance. Cet ensemble a amassé depuis 2009 quelques 850 millions de vues et plus de 3 millions d’abonnés sur Youtube. Scott Bradlee's Postmodern Jukebox caracole également en tête des classements iTunes comme du Billboard, et il a donné des centaines de concerts à travers le monde. C’est en reprenant les plus grands tubes du Top 40 et en les recréant, en les façonnant comme s’ils surgissaient des premières heures de la musique populaire (et notamment du jazz), que le groupe a forgé sa réputation.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Postmodern Jukebox a ainsi généré des millions de vues en relookant aussi bien The White Stripes (Seven Nation Army) que le We Can’t Stop de Miley Cyrus façon doo-wop, en réarrangeant totalement Creep de Radiohead en une ballade soul lumineuse.

L'album The Essentials présente des tubes de Miley Cyrus, Radiohead, Beyoncé, OutKast et de bien d’autres interprétés dans des styles vintage de swing, jazz, doo-wop, soul et blues. Les deux clips présents ci-dessous illustent parfaitement le travail d'arrangement conduit par le pianiste Scott Bradlee. C'est « de la musique pop dans une machine à remonter le temps » précise Scott.


POSTMODERN JUKEBOX :
SEVEN NATION ARMY (original chanté par The White Stipes)

POSTMODERN JUKEBOX :
WE CAN'T STOP (original chanté par Miley Cyrus)


À PROPOS DU PROJET 'POSTMODERN JUKEBOX'

Le groupe a converti une série de vidéos YouTube tournée dans le salon de Bradlee au Queens en un énorme succès sur YouTube, une apparition dans Good Morning America et des concerts à guichets fermés à travers le monde.

The Essentials, rassemble 19 des meilleures parutions hebdomadaires du Postmodern Jukebox. Les chansons couvrent plusieurs décennies – seulement, il se trouve que les décennies en question sont séparées par environ une moitié de siècle. Le contenu, choisi par Bradlee, couvre tous les styles et toutes les époques.

Tous les titres sont interprétés par une sélection tournante de musiciens et de chanteurs dans des genres remontant à une époque à laquelle les musiciens actuels n’étaient pas encore nés – une époque de groupes de rue et de chanteurs de cabaret, de stentors de blues et de crooners à la voix d’or.

Dans ses notes de livret, Bradlee écrit : "c’est mon souhait que cette collection vous amène à découvrir un univers de nostalgie pour la musique du passé – indépendamment de l’époque à laquelle vous êtes né – et vous accueille chaleureusement dans notre communauté de formidables interprètes, d’artistes innovants et de passionnés de musique."

Bradlee a conçu le Postmodern Jukebox comme une riposte aux voix auto-tunées et aux rythmes programmés qui peuplent le paysage sonore radiophonique actuel. Le Postmodern Jukebox mêle une sincère estime des mélodies et de la composition de ces récents succès à une passion pour les musiciens talentueux jouant de vrais instruments.

"Je voulais simplement faire de la musique dans les styles traditionnels du ragtime, du blues, du swing, du doo-wop et de la Motown que j’adorais enfant", écrit Bradlee. "L’album", poursuit-il, "inclut des performances vocales à couper le souffle, des solos de trompette tapageurs, des rythmes de danse contagieux et des mélodies nostalgiques – tous capturés de la façon dont la musique était enregistrée à l’âge d’or de l’industrie du disque : avec tout le monde ensemble, dans la même pièce."

Le Postmodern Jukebox est assurément une belle réponse musicale à l’affirmation c’était mieux avant. The Essentials est un album riche de dix-neuf reprises qui fait le pont entre les générations avec un style exceptionnel qui lui est propre. Pour répéter l’invitation de Bradlee lui-même : "dépoussiérez la platine, servez-vous un verre bien chargé et mettez-vous à l’aise. Bienvenue dans le monde du Postmodern Jukebox."

Par Xavier Chezleprêtre (Cadence Info - 11/2017)

Scott Bradlee's Postmodern Jukebox
The Essentials
Sortie le 24/11/2017 chez "Concord Music Group / Universal Music"

TRACKLIST :

  • 1. Seven Nation Army
  • 2. Hey Ya !
  • 3. Sorry
  • 4. Elle m’a aimé (Lisandro)
  • 5. We Can't Stop
  • 6. Lean On
  • 7. Creep
  • 8. No Diggity
  • 9. Comme Un Manouche sans guitare (Thomas Dutronc)
  • 10. All About That Bass
  • 11. Thrift Shop
  • 12. Maps
  • 13. Royals
  • 14. Je m’en vais (Madame Monsieur)
  • 15. Oops !… I Did it Again
  • 16. Get Lucky
  • 17. Halo
  • 18. Here
  • 19. Take Me to Church

Suivre l'actualité de 'Postmodern Jukebox' sur leur page Facebook


RETOUR SOMMAIRE