L'info culturelle des musiques d'hier et d'aujourd'hui

INSTRUMENT ET MUSICIEN


GOOGLE ET SON ACCORDEUR D'INSTRUMENTS, UNE APPLICATION GRATUITE EN LIGNE

De nombreux musiciens ont dans leur bagage un accordeur universel pour mettre au « diapason » leur(s) instrument(s). Indispensable sur les routes, il l'est tout autant à domicile. L'initiative proposée par le géant Google est de mettre en ligne une application gratuite se substituant à l'appareil électronique. A-t-elle réellement une utilité, et si oui, quels sont ses défauts et ses avantages ? Cette page fait le point.


PRÉSENTATION ET FONCTION DE L'ACCORDEUR EN LIGNE GOOGLE

Une application se résume bien souvent à sa façon de répondre à l'attente de son utilisateur en étant pratique, utile et simple d'emploi. Au premier abord, créer un programme en ligne visant à remplacer un accordeur conventionnel semble pour Google une mission de routine, puisque le géant du Web n'a rien inventé et qu'il n'a fait qu'adapter à sa convenance un outil dont les bases et le mode opératoire existent déjà.

Google a certes relevé le défi, un de plus me direz-vous, et certainement pas le dernier. Comptant actuellement 10 millions de téléchargements, le rayonnement médiatique de la tentaculaire entreprise américaine a fait le reste en poussant de nombreux musiciens à sauter le pas... Ce qui ne signifie nullement que la satisfaction a été constamment au rendez-vous. Pour autant, l'application Google se vente d'être au top par ses nombreuses fonctions qui dépassent le cadre même d'un accordeur chromatique.

En effet, à la différence du modèle diatonique, le modèle proposé par Google autorise l'utilisation des demi-tons, ce qui permet d'accorder tous les types d'instruments reposant sur l'accord tempéré. De même qu'il supporte la famille des cordes, comme la guitare et le violon, les vents et même les percussions, l'accordeur en ligne Google tolère de plus les instruments transpositeur, qu'ils soient en si bémol ou en mi bémol, par exemple.

© play.google.com

Le téléchargement de l'application est gratuit. Sa fonction principale repose sur des indications auditives (indispensables) et visuelles (pour celles et ceux qui sont désarmés). L'utilisateur est donc pris en main de façon active tout au long du processus d'accordage. L'innovation Google tente simplement d'apporter une solution alternative, claire et efficace, via son moteur de recherche.

Étant donné son mode de fonctionnement, comme tout accordeur électronique, la source audio est indispensable, capitale. Pour le rendre opérationnel et être en capacité de lire les indications auditives (et visuelles), le musicien utilisera le microphone de l'ordinateur ou celui du mobile. L'accordeur utilise trois fonctions complémentaires. La première est celle d'un classique tuner chromatique servant à mesurer la hauteur et l'intensité du son. La seconde est le mode diapason, dont la fréquence de référence est personnalisable (440 Hz par défaut). Quant à la troisième, elle s'apparente à un classique métronome.

Le métronome s'active grâce à un gros bouton et offre un contrôle précis des battements par minute (BPM) ; bouton qui sert également de lancement aux autres fonctions comme la mise en route et l'arrêt de l'accordeur. Google précise que si le son du battement sortant du mobile est parfois délicat à entendre, à cause de la puissance limitée du haut-parleur ou du bruit de fond ambiant, le métronome peut passer en mode flash, ce qui permet d'utiliser la lumière de la lampe intégrée qui s'activera alors en parfaite synchronisation avec le tempo (lumière clignotante).


UN PUISSANT RÔLE INTERACTIF

Outre sa fonction d'accordeur, l'application est également généreuse en proposant des fonctionnalités interactives, puisqu'elle propose des milliers de partitions et de pouvoir publier les siennes, sans compter la possibilité d'enregistrer sa performance avec un enregistreur tactile intégré. Ces différents services sont loin d'être négligeables et permettent à Google de se démarquer d'un classique accordeur.

© play.google.com


MISE EN ROUTE DE L'ACCORDEUR

  • 1. Accédez à la page de recherche Google en vous servant de votre navigateur habituel.
  • 2. Tapez « accordeur d'instruments google ».
  • 3. Pour employer le programme, vous êtes contraint d'utiliser le microphone incorporé de votre ordinateur ou de votre mobile. S'il n'est pas ouvert, un message s'affichera.
  • 4. Ajustez les paramètres du tuner selon l'instrument utilisé.
  • 5. Jouez la note sur votre instrument.
  • 6. Observez les indications visuelles et auditives du tuner.
  • 7. Ajustez l’accordage de votre instrument en conséquence.
  • 8. Répétez le mode opératoire pour les autres notes.

COMPATIBILITÉ

L'application Google fonctionne avec la plupart des navigateurs actuels (Chrome, Firefox, Edge, Safari). Toutefois, certains systèmes d'exploitation mobiles Android, développés par Google, limitent son utilisation. C'est le cas de la version « 6+ » dont l'accès à la caméra est nécessaire pour la mise en fonction de la lumière du flash lors de l'utilisation du métronome. De plus, l'accès au téléphone est requis pour arrêter automatiquement le métronome en cas d'appel entrant. De fait, il convient de tenir compte des nouvelles mises à jour.


POINT FINAL : AVANTAGES ET INCONVÉNIENTS

Un monde parfait n'existe pas. Toutefois, la solution proposée par le moteur de recherche est une alternative bienvenue. Elle est d'abord gratuite et l'application fonctionne sur la plupart des navigateurs. Elle ne nécessite aucune installation pour être utilisée directement en ligne, notons seulement que celle-ci reste esclave des capacités de réception du réseau Internet, ce qui, en fonction du lieu où l'on se trouve, peut réduire à néant son usage.

Ensuite, là où un classique accordeur est en mesure de préciser le pourcentage d'erreur pour corriger la hauteur d'une note, l'outil proposé par Google se concentre davantage sur l'indication visuelle au détriment de sa fréquence exacte. Dans certains cas, sur des instruments générant des notes instables, cela peut rendre la tâche pénible. Cette dernière remarque ne doit pas pour autant minimiser l'accordeur en ligne qui constitue une solution accessible à même de dépanner un musicien en déroute.

Par D. Lugert (Cadence Info - 01/2024)

À CONSULTER

CHANTEZ ET GOOGLE VOUS AIDE À TROUVER LE TITRE

Désormais, il est possible de retrouver le titre d'une chanson et ses paroles grâce à la mise à jour de l'application Google. Vous chantez ou vous sifflez et en quelques secondes une liste de titres vous est automatiquement proposée dans laquelle figure celle correspondant à votre chant.


RETOUR SOMMAIRE
FB  TW  YT
CADENCEINFO.COM
le spécialiste de l'info musicale