NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

JAZZ ET INLUENCES


ANNE PACEO : BRIGHT SHADOWS, L'ALBUM QUI BRISE LES FRONTIÈRES

La rayonnante batteuse de jazz Anne Paceo n’a pas attendu l’âge de la maturité pour démontrer ses capacités musicales, ni pour faire éclater au grand jour son éclectique talent. Comme en témoigne son prochain album Bright Shadows, dont la sortie est prévue pour 2019, Anne Paceo brouille une fois de plus les pistes, non pas en recherchant l’essence d’un jazz pur et dur, mais en explorant les chemins tortueux de l’électronique et celui non moins exigeant de la voix.


ANNE PACEO, UNE MUSICIENNE AU CHEMINEMENT ATYPIQUE


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


De toute évidence, Anne Paceo se joue des frontières musicales établies en puisant dans une dimension personnelle à la fois introspective et poétique. Ce cheminement atypique a l’air de lui plaire, car au fond, comme elle le dit si bien : « Je n’ai jamais aimé les frontières entre les styles. Ce sont les disquaires qui ont inventé ces cases, mais la musique, elle, dépasse tout ça. L’important est qu’elle parle au cœur, à l’âme, qu’elle provoque des émotions, qu’elle fasse voyager, qu’elle inspire. »

Le nouveau disque d'Anne Paceo cherche visiblement à émouvoir l'auditeur d'une façon nettement plus affective que démonstrative. Aussi, ne vous attendez pas à écouter dans ce Bright Shadows le parfait exemple d’une accompagnatrice derrière une Rhoda Scott ou un Christian Escoudé. Loin s’en faut ! Pour la musicienne, il n’est pas question de s’enfermer dans un domaine artistique trop réducteur (si tenté que Rhoda Scott et Christian Escoudé expriment cela). Anne Paceo a besoin d’espace, d’un espace vital dans lequel elle puisse exprimer ses sentiments les plus profonds.

Avec déjà 6 disques à son actif et quelques récompenses (« révélation jazz » en 2011 et « Artiste jazz de l’année » en 2016), et si l’on tient compte de ses activités passées et présentes, Anne Paceo a déjà une carrière fort bien remplie. Les musiciens ne s'y trompent pas en relevant chez elle ses qualités d'accompagnatrices. Outre sa filiation avec le jazz qu'elle pratique depuis son plus jeune âge - ce qui l'a conduite à jouer avec des jazzmen de premier plan tels que Michel Legrand, Andy Sheppard, Henri Texier, Alain Jean-Marie ou d’autres plus atypiques comme le pianiste Dan Tepfer et le saxophoniste Raphaël Imbert -, Anne s'est aussi aventurée sur d'autres scènes, le rock (Jeanne Added, Mélissa Laveaux, China Moses…) et la ‘world music’ (Lena Chamamyan).

Dans la biographie issue de son site, elle précise : « J’ai beaucoup appris en tant qu’accompagnatrice. C’est très intéressant de voir comment travaille chaque leader, quelle énergie il arrive à insuffler au groupe, quelle liberté il laisse aux musiciens sans sa musique, et comment il les amène à donner le meilleur d’eux-mêmes. »


RYTHME ET VOIX, DEUX ÉLÉMENTS COMPLÉMENTAIRES

Désormais, Anne Paceo vibre aux sons de sa batterie et des voix. L’album Bright Shadows en est la preuve vivante. Les deux éléments s’entendent et se modulent au fil des orchestrations et des ressentis imaginés par la batteuse. « La voix et la percussion renvoient à l’originel, au primaire, explique-t-elle. Associer trois voix à ma batterie était une manière de revenir à la source, au commencement. »

La batteuse assume désormais cette nouvelle option, celui du chant, l’alliant pour l’occasion à deux voix sensibles et inclassables, celles d’Ann Shirley et de Florent Mateo. Ce dernier, tout comme Sandra Nkake, Diana Trujillo ou Marion Rampal, a accompagné le travail d’écriture d’Anne, qui avait besoin d’exprimer ce qu’elle avait au plus profond d’elle ; ce passage invisible où tout devient différent, où l’on se sent devenir un autre.

À travers des compositions sensibles, parfois contemplatives, cet abum dynamise cette mutation introspective, cherchant visiblement une réponse dans « ce qui fait tourner ce drôle de monde au sein duquel on tourne soi-même. » C’est là certainement le principal leitmotiv des ombres étincelantes que déploie Anne Paceo à travers ce disque.


ANNE PACEO : BRIGHT SHADOWS


BRIGHT SHADOWS : FEUILLETAGE

Au fil des plages, l’album Bright Shadows laisse entrevoir ses intentions aux multiples perspectives sonores… Celui du temps qui passe (Tomorrow ), de l’importance du monde extérieur sur l’intime (Bright Shadows), sans oublier le questionnement de la mémoire et de l’amour (Hope is a Swan).

Toutefois, au-delà de la sphère existentielle, un tout autre discours s’échappe, celui-ci plus politique et engagé, décrivant les crises migratoires (Stranger) ou sous une forme plus héroïque, celui de la guerrière zimbabwéenne Nehanda Nyakasikana qui a lutté contre la colonisation (Nehanda) et sur lequel Anne a choisi « d’inventer une langue imaginaire et incantatoire pour lui rendre hommage ».

Pour assurer un tel discours, les références deviennent nécessaires : ici le Requiem de Fauré, là les grooves d’Afrique de l’Ouest ; ou encore les polyrythmies de Steve Reich jusqu’au « feu intérieur » d’un John Coltrane devenu indétrônable. N’oublions pas de citer également les musiciens qui sont venus prêter main forte à la réalisation de cet album : le claviériste Tony Paeleman, le guitariste Pierre Perchaud et le saxophoniste Christophe Panzani.

En conclusion, Bright Shadows s’avère être un condensé d’audace musicale, où l’improvisation côtoie une structure longuement façonnée, où une pop exigeante entraîne l’auditeur dans chaque morceau, comme autant d’aventures humaines.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 10/2018)

Anne Paceo
Nouvel album Bright Shadows
Disponible le 25/01/19 chez 'Laborie Jazz'

Visiter le site officiel d'Anne Paceo


RETOUR SOMMAIRE