NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

MUSIQUE & SOCIÉTÉ


LES FESTIVALS DE MUSIQUE EN FRANCE, UN PREMIER BILAN

Pour ceux qui aiment les chiffres (il y en a)... et les autres, le site ‘Tous les Festivals’ propose chaque année un bilan des festivals ayant eu lieu dans l’Hexagone. Argumenté par une multitude d’informations (graphiques et cartes Map), ce compte rendu délivre un baromètre précis de leur fréquentation…


UNE PHOTOGRAPHIE DÉTAILLÉE DES FESTIVALS DE MUSIQUE

La France n’est pas avare de concerts et de festivals en tout genre. C’est une chance que nous avons et dont nous n’avons pas toujours conscience, car si le marché du disque est en crise depuis plusieurs années, fort heureusement, il existe encore des artistes qui partent au "combat" pour se produire un peu partout sur les scènes de France et de Navarre.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Vis-à-vis des efforts consentis, tous les festivals qui se lancent dans l'aventure n'obtiennent pas forcément un équilibre budgétaire. Chaque année des festivals disparaissent. De plus, dans un pays gangréné par des attentats épisodiques, leur essor pouvait être mis à mal par une "psychose" généralisée. Fort heureusement, si l’on tient compte des informations nationales recueillies à ce jour, le public a fait face et n’a pratiquement pas changé ses habitudes en fréquentant les salles de spectacle comme si de rien n’était.

Face au choix offert et quelque peu disparate, le site ‘Tous les Festivals’ s’est imposé des limites, un cadre pour dresser son bilan. C'est ainsi que quatre-vingt festivals à travers la France sont résumés en date, durée et fréquentation. Si cette première initiative ne peut souffrir d'aucune comparaison avec les années passées, elle est néanmoins d'un réel intérêt en proposant une photographie détaillée et précise de la santé actuelle de la musique sur scène.

La capture de tous les chiffres se résume à la période la plus représentative, c'est-à-dire entre le 1er mars et le 31 octobre 2016, avec pour objectifs de limiter le bilan à des festivals ayant accueilli plus de 15.000 spectateurs pour la durée totale de l’événement (limitée au maximum à 15 jours).


DES BILANS RICHES D’ENSEIGNEMENTS

Entrons dans les détails…

Une première carte Map, fort pratique, permet de découvrir simplement au passage de la souris sur les "ronds colorés" la date du festival, le lieu et sa fréquentation (nombre d'entrées).

Ensuite, sous forme d’un graphique constitué de deux onglets ('fréquentation totale' et 'fréquentation moyenne'), nous avons des informations chiffrées qui nous indiquent d’un rapide coup d’œil le classement des festivals en nombre de spectateurs. Il en ressort que ceux qui ont la particularité de proposer des spectacles gratuits possèdent une plus grande dynamique. Par contre, les chiffres présents dans le volet « fréquentation moyenne » est plus conforme à la réalité en plaçant l'ensemble des festivals sur un pied d’égalité.


L’IMPACT DES RÉSEAUX SOCIAUX

En fonction des réactions plus ou moins « épidermiques » des spectateurs, l’impact des réseaux sociaux (Facebook, Twitter) est loin d’être négligeable. D'ailleurs, qui de nos jours n’a pas donné son avis sur un spectacle, sur l’ambiance, sur le prix parfois exorbitant ou au contraire sa gratuité ? Les chiffres 'Facebook' et 'Twitter' dressent une cartographie des « fans », des « j’aime » et autres « followers ». De la même façon que pour les données de fréquentation, le site ‘Tous les festivals’ propose une carte Map et un graphique constitué ici de trois onglets ('fans Facebook', 'followers Twitter' et 'fan Facebook/fréquentation').

Le résultat est parfois surprenant, même si globalement 'Facebook' prédomine. Toutefois, les chiffres exposés sont à relativiser, car les résultats apportés par les réseaux sociaux ne sont qu’une température volatile qui n’apportent que des indications approximatives… et qui sont généralement bien moins efficace qu’un sondage réalisé à la sortie d’un concert.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 12/2016)


LA SYNTHÈSE DES FESTIVALS POUR L’ANNÉE 2016

La capture ci-dessous propose une synthèse des principaux chiffres du bilan.



Cliquez sur l'image pour agrandir

Visiter le site Tous les festivals


RETOUR SOMMAIRE