ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT

SON & TECHNIQUE


CRÉER UN SITE WEB SUR MESURE TOUT EN ÉVITANT LES PIÈGES

Occupation, nécessité, obligation… Pour un novice, la réalisation d’un site « perso » va du simple blog aux fonctions automatisées jusqu’au site construit sur mesure, basé sur un design original et un contenu censé illustrer de façon sûre sa personnalité, son image ou des objectifs précis. Ce dossier en 2 parties aborde tous les étapes à effectuer, simplement et avec objectivité.


UN SITE WEB SUR MESURE POURQUOI FAIRE ?

Des questions viennent à l'esprit : Quelle solution dois-je choisir ? Quelle est celle qui sera répondre de façon efficace à mon attente ? Cet article, qui n’a pas pour but de relever toutes les erreurs commises par un manque de connaissances et d’expériences, va par contre vous expliquer avec des mots simples les principales étapes de la réalisation d’un site artistique ou pas : le plan de travail, la création du site, le FAI, le FTP, le nom de domaine jusqu'au référencement.


Ad Block

Un bloqueur publicitaire bloque le déroulement de cette page. Pour ne plus subir cette restriction, veuillez désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Aujourd’hui, la tâche est devenue plus complexe que par le passé, surtout en raison du nombre exponentiel de sites mis en ligne chaque jour et des nouveaux moyens techniques qui fleurissent, ici et là, sur la Toile.

Se faire connaître via Internet sur des sites communautaires est l’une des premières solutions pour un artiste cherchant à s’s’autoproduire. C’est la plus facile à mettre en place. Une page Facebook ou MySpace accompagnée d’une page Youtube avec des vidéos et le tour est joué ! Mais est-ce vraiment suffisant ? La question à se poser est la suivante :

Touche-t-on le même 'public' avec une page communautaire Facebook ou Twitter et un site bien à soi ? La question est non, bien évidemment !

D'autre part, les pages dites "communautaires" ont le défaut d’être impersonnelle et d’offrir à son utilisateur des normes imposées et qui peuvent changer du jour au lendemain, sans vous demander la permission (c'est écrit dans les conditions qu'il faut prendre le temps de lire). Donc, point d’indépendance à l’horizon ce qui peut coûter cher question liberté d'entreprendre et temps passé !

Ailleurs, d’alléchantes propositions commerciales vous sont proposées : réaliser un blog prêt à l’emploi en quelques minutes grâce à des fonctions déjà programmées. Si cette option offre quelques avantages en terme de maintenance, sa mise en œuvre cache des défauts que vous ne pourrez jamais « gommer », ni modifier (des défauts que vous ne découvrirez qu'au moment de l'utiliser au quotidien et que la plateforme se gardera bien d'indiquer au préalable. Aller sur les forums dédiés et vous serez à même d'évalurer les nombreux problèmes rencontrés !).

À l'inverse, disposer d’un site "fait mains", c’est assurer l’incontournable promotion d’un projet ou d’une expérience que l’on désire partager ou vendre de la façon que l’on souhaite, en toute indépendance. Dans ce cadre, il n’existe pas de limite, sauf les vôtres.

Cette liberté a bien sûr un prix qui dépendra des moyens engagés. Si vous vous occupez de tout, l'enjeu économique est minime, mais ce sera au prix du temps passé et des efforts consentis pour le construire. L'autre alternative est de confier sa réalisation à une société spécialisée ou à un webmaster indépendant, compétent et monnayant bien sûr une somme plus ou moins rondelette (plutôt plus).

Si vous optez pour l’option « je prends tout en main », des plateformes ont vu le jour pour rendre la tache plus aisée ; peut-être même trop, car derrière l’abondance des technologies et des services offerts, se cachent des failles qu’il faut, là aussi, connaître avant de se lancer.

Sans vouloir ici expliquer les différentes techniques mise en œuvre concernant la réalisation d’une page html ou php, je vais néanmoins vous fournir quelques pistes dont j’ai fait l’expérience et qui me sont salutaires aujourd'hui après plus de 16 années de pratique sur Internet.


RÉALISER LE PLAN DE TRAVAIL

Important : quel que soit votre choix, vous ne devez jamais perdre de vue que votre site doit vous satisfaire sur tous les plans : design, ergonomie, navigation et contenu.

Dans un premier temps, vous devez fabriquer un plan de travail qui contiendra les principales rubriques associées à la configuration du menu de navigation : accueil, média, infos, contact, etc. Votre menu principal doit être inférieur à 10 rubriques pour que la navigation reste claire pour le visiteur. Au-delà, vous devrez utiliser des sous-menus.

Le plan de travail vous évitera une perte de temps et d’énergie. C’est en partant de ce support que vous conduirez au mieux vos objectifs, tant au point de vue ergonomique et fonctionnel qu’au point de vue originalité : taille du site, choix des couleurs, mise en page du texte, des photographies, etc. Si vous manquez d'idées, appuyez-vous sur des sites déjà en ligne. Outre la technique de programmation qui évolue, le design subit lui-aussi les modes du moment. La personnalité de votre site est entre vos mains. Vous êtes le seul maître à bord !

D’autre part, n’oubliez pas que, lorsque les internautes naviguent sur le Web, ils désirent toujours accéder à des informations simples et efficaces, comme une biographie s'il s'agit d'un artiste ou d'une personnalité, des photographies originales, des dates de rendez-vous, sans oublier l’incontournable galerie de fichiers audio et vidéo, voire des morceaux entiers en libre téléchargement pour ceux qui considèrent que les droits d’auteurs sont une hérésie (c’est de l’humour… quoique !).


LA RÉALISATION DU SITE

Une fois le plan de travail réalisé, les idées bien arrêtées sur ce que vous souhaitez faire, arrive le moment tant attendu ou redouté de la réalisation du site. Celle-ci demandera du temps, parfois beaucoup de temps, surtout si vous souhaitez comprendre et contrôler à 100% les implications et les interactions de l'écriture des codes. Un mal nécessaire pour celui qui observe l'informatique de loin, mais qui peut vous sauver dans de nombreuses situations.

Pour réaliser un site web, un minimum de connaissances en programmation est toujours nécessaire. Toutefois, pour rassurer les plus "frileux", sachez que les bases sont vraiment abordables, même pour une personne qui ignore tout d'une page html. C’est un langage avec ses propres lois et il n’existe pas de pièges cachés. Si votre site consiste à installer seulement un menu, des textes, des images et des vidéos, un apprentissage de quelques jours sera suffisant pour comprendre les mécanismes de la programmation ; d’autant plus qu’il existe de nombreux sites et forums spécialisés qui sont là pour vous venir en aide. Openclassrooms, par exemple.

On peut comparer la réalisation d'un site à un jeu de construction où chaque code de programmation encadre une fonction ou une mise en page spécifique : un texte, des images statiques, une vidéo, un menu déroulant, etc. Retenez que le plus difficile à réaliser repose sur tout ce qui concerne l’automatisation des taches. Par exemple, la création d’un formulaire de contact pour l’envoi de courriel appartient à cette catégorie.

Il existe bien-sûr des programmations plus complexes et qui reposent sur ce que l’on appelle les bases de données MySQL. Par exemple, la réalisation d'un forum fait souvent appel à ce genre de programmation. Sachez également que vous pouvez réaliser un site fonctionnel sans utiliser et sans avoir cette connaissance, comme le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Dans le cas où vous auriez besoin de services pointus, du genre : envoi automatique d’une newsletter, parution d’articles à des dates précises... il est toujours possible de faire appel à des services externes, voire peut-être à ceux proposés par votre fournisseur. Idem pour ceux qui désirent écouler leur production. Il leur suffira de passer un accord avec un prestataire de paiement en ligne sécurisé.


LES OUTILS DE CRÉATION

Pour démarrer simplement la réalisation de votre site, il conviendra d’utiliser un traitement de texte (genre Notepad), dans lequel on placera des balises (ou tags) qui permettront de mettre en forme vos médias, textes et images. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à un logiciel de création de site comme Dreamweaver. Celui-ci vous aidera à concrétiser la réalisation de vos pages. Vous pourrez alors accéder à une multitude de fonctions et de modèles préformés.

Mais attention ! Ce genre d’outil possède parfois quelques défauts. Par exemple, la mise en ligne de codes qui surchargent inutilement la page. Ensuite, si vous ne mettez pas à jour régulièrement votre logiciel, l’emploi de certains codes devenant obsolètes, ceux-ci peuvent provoquer des défauts de mise en page ou des bugs sur les navigateurs. Le "webmaster consciencieux" sait qu'il est important de réaliser un site compatible avec un maximum de navigateur, comme Firefox, Internet Explorer, Opéra, Chrome, Safari et Conquéror.

Vous devez savoir que chaque navigateur répond à sa façon aux codes de programmation. Certains les acceptant, d'autres les refusant. Ce constat/défaut est facile à observer en visionnant une même page sur différents navigateurs. Suivant la programmation et le contenu de votre site, de tels problèmes peuvent se présenter. Il vous faudra alors définir des priorités concernant la mise en page et vous y tenir... Qu'est-ce qui est le plus important : le texte, les images ou les vidéos ?


LES FOURNISSEURS D’ACCÈS

Dans le jargon courant, on les appelle FAI, pour "Fournisseur d’Accès Internet". En France, Orange, Free, Numéricable, SFR et Bouygues tiennent le haut du pavé.

L’hébergement de votre site peut se faire soit gratuitement, comme avec Free, soit en étant hébergé sur des serveurs mutualisés en échange de quelques euros, comme avec Ovh ou Online.

Généralement, les hébergeurs proposent un nombre de mégaoctets déterminé. C’est une donnée importante que vous devez calculer préalablement, surtout si votre objectif est de proposer des fichiers audio et vidéo en quantité. Les photographies sont nettement moins gourmandes, sauf si vous utilisez des images en haute résolution (ce que je déconseille vivement pour des raisons de temps de chargement). Seuls les textes conservent leur petitesse en réclamant seulement quelques kilooctets de données par page. Toutefois, gardez à l’esprit qu’un site « vivant » grossi au fil des jours. Vous trouverez ici une liste comparative d’hébergeurs avec les possibilités techniques offertes : Données comparatives


L’OUTIL DE TRANSFERT FTP

Une fois inscrit chez un fournisseur, vous devrez transférer vos pages, vos photos et fichiers audio et vidéos grâce à un utilitaire FTP comme CuteFTP ou FTP Expert. À ce sujet, il existe des outils permettant de transférer des fichiers via le FTP en utilisant Internet. Cela peut être utile occasionnellement si vous n’avez pas accès à votre ordinateur de bureau, par exemple en utilisant un ordinateur portable lors d’un déplacement. Ces applications sont nombreuses. Citons par exemple FTPlive et SmoothFTP. Sachez également que ce genre de service est également présent chez la plupart des hébergeurs.



RETOUR SOMMAIRE