ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

SON & TECHNIQUE


ENCEINTES DE QUALITÉ ET DE PETITES TAILLES

Dans une chaîne pour audiophile, le maillon souvent le plus discuté revient aux enceintes. Tout jugement portant sur leur qualité sonore fait toujours appel à une dose de subjectivité. Néanmoins, la sélection présentée ici regroupe cinq paires d’enceintes compactes à deux voies qui sont toutes d’un rapport qualité/prix excellent. Leur musicalité conjuguent puissance et nuances et leur faible encombrement permet de les loger discrètement sur les étagères d’une bibliothèque.


CINQ MODÈLES D'ENCEINTES À MOINS DE 400 €


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


ENCEINTES ADVANCE PARIS K3SE

Cette enceinte regroupe un tweeter à dôme et un haut-parleur de médium-grave de 13 cm de diamètre dans un coffret en MDF. Le constructeur en recommande l'utilisation dans une pièce d'environ 30 m2, et précise que la K3SE peut intégrer un ensemble audio-vidéo en l'associant au caisson de grave Kubik SUB 200 et à l'enceinte centrale Kubik K Center.

ÉCOUTE

On reste décidément étonné par le haut niveau de cette confrontation et par les exploits dont sont capables des enceintes si petites et si bon marché. La K3SE s'inscrit en effet sans peine parmi les meilleures de sa catégorie, et déploie un spectre large et creusé. Le grave peut facilement faire illusion (aucun sentiment de manque, même si bien sûr l'extrême-grave a ses limites) et l'aigu, bien que finement ciselé, ne menace pas l'auditeur avec des arêtes vives (le violon n'a pas remplacé ses cordes par du fil barbelé). C'est à peine si on regrette un très léger manque de corps dans le bas-médium (les voix). Mais l'ensemble se montre toujours musical, enthousiaste et rapide.

SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES

  • Rendement : 89 dB
  • Bicâblage : non
  • Dimensions (HxLxP) : 25,5 x 17 x 24,5 cm
  • Poids (unité) : 3,6 kg
  • Finition : noire ou blanche
  • Origine : France
  • Distribution : Advance Paris
  • Prix : 390 € la paire

Le pour : de l'air, de la couleur, de l'énergie
Le contre : très léger manque de plénitude dans le bas-médium



ENCEINTES ELIPSON 'PRESTIGE FACET 6B'

En version passive ou active, la marque Elipson propose plusieurs nouveautés réunies sous la bannière Prestige Facet : la présente 6B, une 8B, un brin plus volumineuse, et la colonne 14F. L'appellation évoque le travail spécifique réalisé sur la face avant, qui associe deux matériaux et vise la plus grande neutralité possible. Par ailleurs, chaque haut-parleur s'auréole d'une géométrie irrégulière en gomme, destinée à éliminer les vibrations indésirables.

Le transducteur de médium-grave, de 14 cm de diamètre, dispose, en outre, d'une ogive centrale conçue pour limiter les mouvements d'air parasites. Le tweeter est un modèle à dôme souple de 25 mm de diamètre. Signalons enfin que le bornier permet le bicâblage et la bi-amplification, et que la finition se montre très soignée.

ÉCOUTE

Voilà encore une enceinte qui aime les grands espaces, vivifiés d'air frais et inondés de lumière. La précision et la rapidité avec lesquelles la Facet 6B restitue la musique ont de quoi enthousiasmer. L'enceinte permet non seulement de cerner les moindres détails de la prise de son (disposition des pupitres d'un orchestre ou des chanteurs dans un enregistrement studio) mais aussi d'apprécier les contrastes nettement marqués (tel un piano de Bartok ou Prokofiev) comme les nuances les plus délicates (les inflexions d'une voix). Cette clarté souveraine 1'aide à voir loin, à profiter de la profondeur de la salle, à suivre sans peine les voix secondaires d'une écriture orchestrale. En contrepartie, on pourra regretter un très léger manque de densité dans le registre médian ; une association avec un amplificateur ad hoc permettra d'y remédier et de profiter ainsi d'une enceinte diablement convaincante.

SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES

  • Rendement : 90 d8
  • Bicâblage : oui
  • Dimensions (HxLxP) : 45,5 x 29 x 38 cm
  • Poids (unité) : 5,6 kg
  • Finition : noire, blanche ou noire et noyer
  • Origine : France
  • Distribution : AVIndustry
  • Prix : 390 € la paire

Le pour : précision, tonicité, luminosité.
Le contre : très léger manque de corps dans le médium-grave.



ENCEINTES MONITOR AUDIO 'BRONZE 2'

La série Bronze constitue l'entrée de gamme de Monitor Audio qui compte sept modèles. Elle doit son nom à la couleur de son nouveau tweeter, bien visible derrière sa grille de protection noire. Il lui est associé un haut-parleur médium-grave de 14 cm de diamètre, lui aussi composé de C-CAM (Ceramic-Coated Aluminium/Magnésium).La Bronze 2 les réunit dans un coffret de 1,8 cm d'épaisseur tout en MDF.

ÉCOUTE

Excellente, étonnante même pour son prix, cette Bronze 2 ne saurait cependant prétendre à la perfection. Aucun des autres modèles testés non plus, d'ailleurs. On pourrait en effet espérer un peu plus de densité sonore, davantage de poids dans les attaques des percussions ou le staccato du piano. Le registre central peut sembler un peu léger, un peu aérien, ce qui lui permet de rester rapide et réactif. Cela dit, on ne peut qu'admirer l'objectivité et la netteté de la restitution sonore qui, aussitôt, installent l'auditeur dans la salle ou du studio d'enregistrement.

Son goût pour la lumière permet de distinguer l'organisation des plans sonores, qui semblent toujours se développer dans des espaces assez hauts de plafond. Cela participe aussi à la perception d'effets d'orchestration (l'alliage subtil de certains timbres) tout comme aux plus délicates nuances de phrasé et à la réception de la polyphonie, même dans les tuttis les plus sonores : pas besoin de tendre l'oreille pour suivre les musiciens. Le grave se montre solide, capable de descendre dans le bas du spectre sans se tordre. Une vitalité de tous les instants vient compléter ce palmarès particulièrement brillant. Monitor Audio a su transformer le bronze en or.

SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES

  • Rendement : 90 dB
  • Bicâblage : oui
  • Dimensions (HxLxP) : 35x18,5x25,5 cm
  • Poids (unité) : 5,3 kg
  • Finition : façon chêne noir, noyer, palissandre ou blanche
  • Origine : Royaume-Uni
  • Distribution : PPL
  • Prix : 390 € la paire

Le pour : clarté, précision, vitalité.
Le contre : très léger manque de densité dans le bas-médium.



ENCEINTES PRO-JECT BOX 5

Un tweeter à dôme en soie et un médium-grave de 13 cm occupent la face avant de cette enceinte, disponible en trois finitions laquées. La face arrière aligne le bornier et l'évent, ainsi qu'un dispositif qui permet de suspendre la Box 5 à un mur. Magnétiquement neutre, cette enceinte dispose toutefois d'un système de fixation magnétique des grilles de protection.

ÉCOUTE

La Box 5 adopte la même ligne directrice que la plupart de ses concurrentes : la sonorité se montre claire, la restitution détaillée et la dynamique étendue. On peut, à nouveau, considérer que le registre central a les épaules un peu étroites, mais il déploie suffisamment de matière pour soutenir une voix, un piano ou un quatuor à cordes. Jamais le son ne semble gris ou hâve. L'aigu diffuse une belle lumière qui permet de distinguer, sans jamais éblouir (aucune dureté), les plans sonores et les acoustiques de salle. L'auditeur dispose ainsi d'une ppréciable perspective et avance sans s'égarer dans le dédale d'une polyphonie complexe.

SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES

  • Rendement : 86 dB
  • Bicâblage : non
  • Dimensions (H xLxP) : 25,5x16x21 cm
  • Poids (unité) : 4,2 kg
  • Finition : noire, blanche ou rouge
  • Origine : Autriche
  • Distribution : Audio Marketing Services
  • Prix : 249 € la paire

Le pour : clarté, image, vitalité.
Le contre : léger manque de corps dans le milieu du spectre.



ENCEINTES Q ACOUSTICS 3020

Q Acoustics propose des enceintes au prix aussi compact que leur volume et aux incroyables performances musicales, comme celles de la série 2000. La 3020 s'inscrit dans la droite ligne du reste de la production, et surprend d'abord par son faible encombrement : membrane en papier renforcée de Keviar, et un tweeter à dôme souple.

ÉCOUTE

Heureusement, ce nouveau modèle reste fidèle à l'esthétique de Q Acoustics, et s'illustre par d'indéniables qualités musicales. Il se distingue aussi de la concurrence par sa couleur et son équilibre général. Comparée à l'ensemble des autres modèles, l'enceinte délivre, en effet, une sonorité plus concentrée et plus compacte dans le registre central : elle accompagne alors les voix ou les instruments à cordes avec une infinie douceur et en restitue la pulpe, la matière, et pas seulement la colonne d'air. Les sons arborent une densité (les bois des instruments) qu'il est bien rare de percevoir dans cette catégorie de prix. En contrepartie, la sonorité de la 3020 pourrait paraître un peu plus feutrée, voire ouatée, que celle de la plupart des modèles retenus ici. Tout dépendra de l'alliage avec l'amplificateur. Il faudra alors choisir en connaissance de cause. Reste que la beauté sidérante des timbres de la 3020 risque de provoquer un choc chez plus d'un mélomane.

SPÉCIFICITÉS TECHNIQUES

  • Rendement 88 dB
  • Bicâblage : non
  • Dimensions (HxLxP) : 26 x 17 x 22,6 cm
  • Poids (unité) : 4,6 kg
  • Finition : façon noyer ou gris foncé, similicuir, noir laqué ou blanc laqué
  • Origine : Royaume-Uni
  • Distribution : France Marketing
  • Prix : 279 € à 369 € la paire, selon la finition

Le pour : densité sonore rare, timbres d'une beauté envoûtante.
Le contre : un médium qui peut sembler un peu ouaté en fonction de l'amplificateur.

Par P. Venturini (Source 'Musica')

(Cadence Info – 01/2018)

À CONSULTER

LES PETITES ENCEINTES ONT-ELLES UN BON SON ?


RETOUR SOMMAIRE