ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

SON & TECHNIQUE


MOBILE MUSIC TOUCH, DES GANTS DE MUSIQUE RÉEDUCATIFS

À travers un apprentissage singulier du piano, des chercheurs de Georgia Tech réapprennent la motricité des doigts et des sensations du toucher à des personnes attentes de SCI, tout simplement en utilisant des gants qui vibrent...


DES GANTS POUR UNE MÉTHODE ALTERNATIVE

Ces 'gants de musique' sans fil améliorent la sensation et la motricité pour des personnes ayant certaines lésions paralysantes de la moelle épinière. Le 'gadget' a été utilisé avec succès par des individus ayant un mouvement limité de leurs mains en raison de tétraplégie. Ces personnes avaient subi leur blessure plus d'un an avant l'étude ; un laps de temps suffisamment long pour diagnostiquer généralement une réadaptation difficile, voire impossible. Le dispositif a été principalement utilisé alors que les participants allaient à leurs occupations quotidiennes.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Le dispositif est appelé 'Mobile Music Touch' (MMT). Le gant, conjointement utilisé avec un clavier électronique, ressemble à un gant pour cycliste. Un petit boîtier électronique est fixé sur le dessus. Le gant met en vibration les doigts de la personne et lui indique les touches qu'elle doit jouer. Ainsi, tout en apprenant à jouer, des personnes atteintes de SCI ont connu de meilleures sensations dans leurs mains.

L’objectif est donc de combiner la musique à la mémoire musculaire en utilisant un clavier piano. « On peut littéralement sentir les notes », commentait dès les premiers essais Kevin Huang, l’étudiant diplômé de Georgia Tech qui a eu l'idée du dispositif.

© Tanya Markow

Le premier prototype ressemblait à un gant de golf animé par cinq moteurs vibratoires branchés à une pile. Le gant était relié sans fil à un ordinateur et envoyait un faible courant aux moteurs pour signaler chaque pression suggérée d’une note sur le piano. Le logiciel en liaison avec le gant permettait de jouer une poignée de chansons. Le prototype pouvait déjà être synchronisé à un iPod ou à d’autres lecteurs de musique. Cela signifiait qu’un pianiste n’avait pas besoin d’être assis à un piano pour commencer à développer la mémoire musculaire nécessaire à l’apprentissage d’une pièce de musique.


LE 'MOBILE MUSIC TOUCH' À L'ÉTUDE

Les chercheurs de Georgia Tech et Shepherd Centre d'Atlanta ont récemment terminé leur étude portant sur les personnes ayant une faiblesse et une perte sensorielle suite à des lésions de la moelle épinière (SCI). « Après notre travail préliminaire en 2011, nous avons présumé que le gant aurait des résultats positifs pour les personnes atteintes de SCI », a déclaré Tanya Markow, le chef de file du projet. « Mais nous avons été surpris par l'ampleur des améliorations. Par exemple, après avoir utilisé le gant, certains participants ont pu sentir la texture des draps de leur lit et de leurs vêtements pour la première fois depuis leur blessure. »

Actuellement, le système MMT fonctionne avec un ordinateur, un lecteur MP3 ou un téléphone intelligent. Une chanson, comme Ode à la joie, est programmée dans un dispositif relié sans fil au gant. Les notes de musique allument les touches correspondantes sur le clavier, et le gadget envoie des vibrations à "exploiter" aux doigts correspondants. Les participants à l'étude travaillaient le piano pendant 30 minutes, trois fois par semaine, et ils ont pu, au fil du temps, faire l'apprentissage d'autres mélodies.

Cependant, ces sessions d'apprentissage actif avec MMT n'étaient pas l'objectif principal de l'étude. Les participants portaient aussi le(s) gant(s) à la maison durant deux heures par jour, et cinq jours par semaine, dans le but d'améliorer le 'sentiment vibratoire'. Des études antérieures avaient montré que le port passif du système MMT avait aidé les personnes à mémoriser et à apprendre les chansons plus efficacement tout en favorisant les effets de réadaptation. « Certaines personnes ont pu ramasser des objets plus facilement », déclare Tanya Markow. « Un autre a dit qu'il pouvait immédiatement sentir la chaleur d'une tasse de café ! »

Markow estime que l'accroissement des capacités pourraient être causées par l'activité cérébrale renouvelée qui est parfois en sommeil chez les personnes atteintes de lésion médullaire. La vibration déclencherait l'activité dans le cortex sensoriel de la main, ce qui conduirait au démarrage du "moteur" dans le cortex du cerveau. Markow aimerait étendre l'étude en incluant les résultats d'IRM fonctionnelles.


DÉMO 'MOBILE MUSIC TOUCH' (par Tanya Markow)


Ces dernières années le gant a évolué sous la direction de Thad Starner et Ellen Yi-Luen Do, ainsi que Deborah Backus, directeur de la recherche de la sclérose en plaques au Shepherd Center. Le concept initial, "Piano Touch", développé avec l'équipe alors étudiant à la maîtrise Kevin Huang, avait déjà démontré que les gens pouvaient plus facilement apprendre à jouer du piano en portant le gant et en sentant ses vibrations.

« Le matériel utilisé pour la réhabilitation de la main peut sembler monotone et ennuyeux pour certains, et ne fournit pas d'incitations particulières », a déclaré Starner (1), qui supervise le Groupe Computing contextuelles. « 'Mobile Music Tactile' surmonte chacun de ces défis et fournit des avantages surprenants pour les personnes ayant une faiblesse et une perte sensorielle dues à la SCI. C'est un excellent exemple de la façon dont l'informatique robotique peut changer la vie des gens ».

(1) : Starner est professeur agrégé à l'École d'Interactive Computing.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 08/2014)


RETOUR SOMMAIRE