ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
QUELQUES SUGGESTIONS...
DIRECT VIDÉO TENDANCE © PROTECTED BY COPYSCAPE
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

MUSIQUE & SOCIÉTÉ


LE JINGLE, L’IDENTITÉ SONORE DES MARQUES

Comment reconnaître à la radio ou à la télévision l’identité d’une marque ? Facile ! Il suffit d’écouter les quelques « notes magiques » provenant d’un jingle pour qu’immédiatement nous soyons en mesure d’identifier un produit, une marque ou une société. Ce que l’on sait peu, c’est qu’autour de ces mini phrases musicales s’agitent des agences publicitaires, des hommes et des femmes qui sont parfois reconnus, consacrés comme des artistes. Tout un secret de fabrication qui possède ses propres codes, ses propres lois.


DE LA MUSIQUE TAILLÉE SUR MESURE

Contrairement à une chanson, le jingle ne propose pas en préambule une quelconque introduction ou une mise en condition sine qua non pour les oreilles. La mélodie doit partir au quart de tour, à la façon d’un « flash sonore » identifiable dès les premières secondes. Doté de se pouvoir suprême, le jingle s’enrichit le plus souvent d’une orchestration singulière qui contribue à sa popularité : une voix féminine pour la SNCF, des trompettes pour Carglass, un xylophone pour Decathlon, etc. Le jingle qui fait date doit être musicalement attractif, voire séducteur, mais surtout capable de satisfaire les oreilles de toutes les générations.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Existerait-il des recettes pour qu’un jingle trotte dans nos têtes ? Oui... peut-être ! Certes le matraquage sonore est bien présent, allant jusqu’à plusieurs diffusions par jour sur des quais de gare ou sur certaines radios ; mais pour que notre attention soit attirée, il n‘est pas toujours indispensable que la mélodie ait des allures commerciales ou qu’elle réponde à des codes établis par avance. Des sociétés se sont spécialisés dans ce domaine avec leur équipe de compositeurs toujours prêt à « pondre » des dizaines de mélodies coupées au couteau. L’une des règles du jingle est de créer un attachement à la marque. Ensuite, qu’il s’agisse de quelques notes ou d’une musique plus élaborée, il est indispensable de souligner les qualités du produit ou d'un service, que ce soit pour habiller l'indicatif d'une modeste radio ou des sociétés importantes comme la SNCF ou Air France.

(Document source : France 2 - Nicolas Lemarignier et Yann Moine - 14/07/2015)


LE JINGLE DOIT ÊTRE DANS L'AIR DU TEMPS

En représentant une marque, un produit, le jingle fait parti de notre quotidien. Il est dans l’air du temps. Personne ne sait à l’avance quelle sera sa durée de vie. Peut-être quelques semaines, quelques mois ou plusieurs années dans le meilleur des cas. Plus il s’installe, plus il est difficile d’en changer. Les stations de radio et les chaînes télévisées le savent bien. Quand France Info a décidé de revoir tous son catalogue de jingles - en place depuis plusieurs années -, la station courait le risque de perdre des auditeurs : France Info : le rendez-vous du médiateur. À méditer !

Par Elian Jougla (Cadence Info - 07/2015)

RETOUR SOMMAIRE