ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

JAZZ ET INLUENCES


SAMUEL STROUK : SILENT WALK

À l'écoute de « Silent Walk », l'album du guitariste Samuel Strouk, imaginez des paysages vierges, jamais découverts par l'homme, qui vont, au fur et à mesure se déflorer, s'ouvrir à nous, et devenir familiers. À travers l'émotion et la sensibilité dégagées par cette musique, l'auditeur va s'immiscer avec grâce dans ces territoires imaginaires.


LE JAZZ ATMOSPHÉRIQUE DE SAMUEL STROUK


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Samuel Strouk propose un jazz atmosphérique singulier et prégnant, où la rigueur de l'écriture et de l'interprétation font bon ménage avec l'incertitude de l'improvisation, et où la notion rythmique se réinvente entre swing et rubato.

L'album intitulé « Silent Walk », empreint d'un grand lyrisme et d'une sensibilité à fleur de peau, a été confectionné par Samuel Strouk, à la manière d'un peintre, ou d'un cinéaste, avec un sens inné de la narration. Cela aboutit à un projet musical inclassable, qui ne ressemble à rien de connu. Dans ce disque, Samuel Strouk défriche tout en finesse un monde sonore aux mille reflets aux lisières du jazz, du classique, de la world, et de la musique contemporaine, comme le laisse entendre ce premier extrait Lands.


SAMUEL STROUK : LANDS

À 36 ans, Samuel Strouk est un guitariste, un compositeur, un arrangeur, et un directeur musical déjà connu et réputé dans le milieu de la musique classique et des musiques improvisées (actuelles et traditionnelles). En tant que compositeur, son carnet de commande est bien rempli après la réussite de différents projets ambitieux, qui ont suscité de belles réactions : un double concerto pour violoncelle et accordéon, un quatuor pour cordes et guitare, « La Saison Eternelle » pour orchestre, violon et violoncelle, où se mêlent les langages de Vivaldi et de Piazzolla, « Poems » où se juxtaposent un orchestre à cordes et une rythmique pop ou « My Romantic Lebanon » qui met en avant un violon solo au sein d’un orchestre à cordes et d’un combo jazz.

Samuel Strouk, de plus en plus implanté dans le monde du jazz, est aussi depuis cinq saisons, le directeur artistique et le programmateur du festival de jazz de Maisons-Laffitte qui a lieu tous les ans au mois de juin. Il était donc temps que ce brillant diplômé en guitare classique et en musique de chambre, enregistre enfin un disque sous son nom, en tant que leader, guitariste, compositeur, et où son "jazz atmosphérique" singulier fait bon ménage avec l’incertitude de l’improvisation.

Ce projet musical inclassable, qui rendrait fou de jalousie Manfred Eicher (le patron du label Ecm) par le soin apporté à l’architecture sonore et à la gestion de l’espace, du temps, et du silence, donne l'occasion au guitariste de s'entouré une nouvelle fois de ses deux compères : l’accordéoniste Vincent Peirani et le violoncelliste François Salque, ainsi que du contrebassiste Diego Imbert et du clarinettiste Florent Pujuila (souvent à la clarinette basse).

Cinq instruments fortement empreints de lyrisme, aux sonorités graves et feutrées, qui proposent une riche palette de timbres et de couleurs, où mélodies, harmonies et rythmes s’interpénètrent avec bonheur au service d’une musique habitée, dense, et contrastée. La musique de « Silent Walk » exprime l’idée d’un voyage intérieur où l’on perçoit des images mentales, comme si l’on assistait à la projection d’un film imaginaire, et puis cette « Marche Silencieuse » évoque aussi une revendication du mélange de genres. Il s’agit de tracer une troisième voie entre le monde de la musique classique et celui du jazz.

Par Xavier Chezleprêtre (Cadence Info - 12/2017)

Samuel Strouk
1er album Silent Walk
Disponible chez "Fo Féo Productions / Universal Music"

Visiter le le site officiel de Samuel Strouk


RETOUR SOMMAIRE