ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

CLASSIQUE / TRADITIONNEL


LES VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE 2016

Les 23e Victoires de la musique classique ont notamment élu la jeune virtuose de la trompette Lucienne Renaudin Vary, "Révélation de l’année", le pianiste Bertrand Chamayou "Soliste Instrumental de l'année" et la soprano franco-danoise Karine Deshayes "Artiste Lyrique de l'année". Le concert était diffusé en direct de la Halle aux Grains de Toulouse sur France 3 et France Musique.


LA TROMPETTE SE CONJUGUE AU FÉMININ


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Son parcours est atypique. Agée seulement de 17 ans, la trompettiste Lucienne Renaudin Vary a grandi dans un milieu instrumental réservé généralement aux hommes. En 2013, elle avait surpris le public par son hommage au grand trompettiste Maurice André aux Victoires de la musique classique à Bordeaux. Celle qui a débuté au Conservatoire de sa ville natale du Mans en 2007 a rapidement franchi les différents paliers techniques d’un instrument réputé pour sa difficulté et son exigence. À l'aise aussi bien dans le classique que dans le jazz, le public la découvre quand elle remporte le concours des "Petites mains symphoniques" en classique et en jazz.

Le jury et le public ont salué le parcours atypique de cette jeune fille choisie face à deux autres jeunes talents, la violoniste et violoncelliste Camille Berthollet, 17 ans, et l'altiste Adrien Boisseau, membre du quatuor Ebène.


LES AUTRES DISTINCTIONS

La "révélation lyrique" a été décerné à la soprano Elsa Dreisig, jeune étoile montante que le public a pu apprécier au théâtre du Châtelet, à Paris, dans la comédie musicale Les Parapluies de Cherbourg.

Nommée "Artiste lyrique de l'année", Karine Deshayes est l’un des grands talents français que se disputent les opéras du monde entier. Cette charmante femme blonde au franc sourire a été convertie à l'opéra toute petite quand elle assistait aux répétitions de son père corniste. Initialement formée au violon, puis au chant à partir de 14 ans, Karine Deshayes exerce son art sur les grandes scènes internationales depuis une quinzaine d'années, au Liceu de Barcelone, au Teatro Real de Madrid, au Met de New York (Le Comte Ory), mais aussi à l'Opéra de Paris où elle a interprété Charlotte dans Werther, et cette saison Rosina dans Le Barbier de Séville et Donna Elvira dans Don Giovanni.

Le pianiste Bertrand Chamayou décroche sa deuxième "Victoire de la musique (soliste instrumental)", après 2011. Il a dit son émotion de "recevoir une Victoire dans sa ville natale". Ce Toulousain est aujourd'hui un des meilleurs ambassadeurs de "l'esprit français" en musique. Son jeu élégant et sensuel, son goût des aventures musicales caractérisent le pianiste. On se souvient de son marathon Liszt qu'il a joué en 2011, exécutant en une soirée les trois cahiers des Années de pèlerinage du compositeur. Cette année, Bertand Chamayou propose un pari tout aussi fou, celui de l'intégrale au piano de Maurice Ravel sur scène.

Côté composition, Philippe Hersant, déjà récompensé en 2005 et 2010, a été désigné "compositeur de l'année" pour le Cantique des trois enfants dans la fournaise, une commande de Radio France.

Le "Prix de l'enregistrement de l'année" a distingué le chœur et l'orchestre national de l'Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan pour Daphnis et Chloé et La valse de Ravel.

LE PALMARÈS DES "VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE"

  • Artiste Lyrique de l'année : Karine Deshayes
  • Compositeur de l'année : Philippe Hersant
  • Prix de l'enregistrement : Le chœur et l'orchestre national de l'Opéra de Paris
  • Révélation Artiste : Lyrique Elsa Dreisig
  • Révélation Soliste Instrumental : Lucienne Renaudin Vary
  • Soliste Instrumental de l'année : Bertrand Chamayou
  • Victoire d'honneur : Menahem Pressler
RETOUR SOMMAIRE