cadenceinfo.com
AUD REY : TU NE M’AURAS PAS (en savoir +)
Ad Block

Vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement. Pour consulter cette page dans des conditions visuelles normales, vous devez désactiver votre bloqueur publicitaire. Merci de votre compréhension. En cas de difficulté : procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"

AUD REY : TU NE M’AURAS PAS, UN TITRE SENSUEL ET ENSORCELANT

Dans une vaste salle d’un château 18e, la chanteuse Aud Rey entraîne un chevalier servant dans des pas de danse aux sons de « Tu ne m’auras pas » ; un titre aux allures de ‘music dance’ que la chanteuse interprète de son élégante voix. Le clip de la chanson, volontairement tourné en noir et blanc comme pour renforcer le décalage, apporte sa tonalité chic, sensuelle et ensorcelante.


TU NE M’AURAS PAS, UNE CHANSON QUI RESPIRE LA SENSUALITÉ

« Tu ne m’auras pas » est le premier extrait de l’album proposé par Aud Rey, pour les textes et Da Silva pour les musiques et la réalisation artistique. Le duo n’en est pas à sa première collaboration puisque préalablement un single, puis un EP avaient déjà vu le jour.

Ensorcelant et prometteuse en diable, la chanson « Tu ne m'auras pas », malgré sa frénésie mélodique et rythmique, est paradoxalement mélancolique, voire romantique. Enregistré dans le studio ICP à Bruxelles, la ville natale d’Aud Rey, le réalisateur artistique Da Silva s’est entouré de solides musiciens comme le bassiste de jazz Nicolas Fiszman ou encore du compositeur de musique de films Bruno Bertoli pour la direction des cordes.

Côté inspiration, Aud Rey cite souvent Jean-Jacques Goldman, une façon bien à elle de justifier l’amour des mots qui ont envahie son existence depuis son plus jeune âge. Son jardin secret est de devenir chanteuse. Cependant, son parcours artistique va d’abord être confronté à l’opposition familiale et de quelques proches qui l’incitent à poursuivre des études de droit afin de créer son entreprise commerciale. Mais les vœux les plus chers sont-ils toujours les meilleurs ou les mieux adaptés ?

Face à ce tableau visiblement conforme et stabilisant, Aud ressent qu’il lui manque quelque chose, et ce quelque chose se trouve ailleurs… Sa rencontre avec le chanteur Christophe Maé va lui donner l’occasion de se lancer dans un magnifique duo au cours d'une soirée, et c’est lui qui va finalement l'encourager à tenter sa chance dans la chanson.

Une autre rencontre va sceller son destin artistique, celle avec l’auteur compositeur Emmanuel Da Silva. L’entente est immédiate au point de concrétiser les premiers projets. Un 4 titres sort, puis, face à l'enthousiasme et aux encouragements, l’idée de produire un premier album devient réalité.

L’orientation de l’album se veut très pop, façon eighties, sans rien laisser au hasard. Les textes écrits par Aud Rey explorent des sujets aussi variés que la mélancolie (« Le Temps »), la chance (« Les enfants bohèmes »), l'utopie (« J'ai Rêvé ») et l'amour (« État De Manque »). Sa voix, qui fait songer à certains égards au chant d'Isabelle Adjani, témoigne d’une fragilité certaine tout en démontrant une parfaite maîtrise.

« Tu ne m’auras pas » est un single qui risque fort d'en happer plus d'un. La jeune femme semble avoir trouvé sa voie, du moins c’est ce qu’elle cherche à nous prouver avec ce premier témoignage qui corrobore d’une certaine façon que les rêves les plus chers ne sont pas toujours lers plus fous.