ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
QUELQUES SUGGESTIONS...

CLASSIQUE / TRADITIONNEL


MOZART SONATES POUR PIANO, FABRIZIO CHIOVETTA

Discours délicat, élégance, mélodie aérienne, nous sommes en présence de Mozart sous les doigts du pianiste Fabrizio Chiovetta. Dans son dernier disque distribué par ‘PIAS’, le pianiste suisse parcourt élégamment trois sonates (K282, K310, K331) et un rondo (K511). Mozart, l’éternel jeune homme, joue au musicien galant plein d’attention et Fabrizio Chiovetta nous y invite...


L'ÉCRITURE DE MOZART SOUS LES DOIGTS DU PIANISTE FABRIZIO CHIOVETTA

Tout en ne faisant pas partie des œuvres les plus marquantes du compositeur - bien moins que les concertos pour piano  -, il est difficile de sous-estimer une quelconque des pièces musicales de Wolfgang, l’important étant bien sûr de le servir convenablement, ce que traduit sobrement et humblement Fabrizio Chiovetta.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Sur les vingt sonates pour piano, d’emblée le choix cornélien de n’en choisir que quelques-unes s’est imposé au pianiste. Lesquelles choisir ? Après avoir abordé méticuleusement huit sonates, Fabrizio Chiovettale décide de ne choisir que trois, les « K. 282, 310 et 332 », chacune répondant à une ambiance et une tonalité différente. À l'écoute, l'auditeur passe ainsi d’un univers aux lignes claires et lisses de la « Sonate en fa majeur K. 332 » pour s’acheminer à la noirceur de la « Sonate en la mineur K. 310 » ; la « Sonate en mi bémol majeur K. 282 » étant la plus lyrique des trois. L’album se termine avec le « Rondo en la mineur K. 511 » avec, dans sa version « bonus », l’interprétation de l’« Adagio en do pour harmonica de verre K. 356 », une pièce rare, atypique dans l’univers de Mozart, parce qu’écrite pour un instrument peu usité (1)

Avec retenu, sans once d’une virtuosité démonstrative, le jeu du pianiste demeure d’une innocence naturelle – le plus difficile - tout en répondant à l’évolution esthétique de chaque sonate. Du beau travail pour un pianiste qui aborde pour la première fois le répertoire pianistique du compositeur de Salzbourg. Un album à l’interprétation faconde, ciselée et dont la retenue cherche visiblement à déceler la part de mystère dessinée dans chaque portée.

1 – Parfois présent dans des numéros de cirque dans sa forme la plus simple, l’harmonica de verre se compose de bols en verre ou en cristal si son utilisateur souhaite obtenir une plus grande sensibilité. Après s'être préalablement mouillé les doigts, le musicien frotte le bord des verres qui émettent un son d’une grande pureté sonore, presque céleste. Dans sa version mécanique, les verres sont disposés dans un axe horizontal rotatif entraîné de nos jours par un moteur électrique.


FABRIZIO CHIOVETTA : ANDANTE CANTABILE (ext. Sonate KV310 - Mozart)


À PROPOS DE FABRIZIO CHIOVETTA

Né à Genève, Fabrizio Chiovetta étudie le piano et la théorie au Conservatoire Supérieur de sa ville natale. Après avoir obtenu les diplômes de piano et d’écriture ainsi que le Prix Adolphe Neumann, le jeune pianiste devient en 2002 le lauréat du concours « New Talents » de Gênes.

Parallèlement à sa formation se déroulant à l’Académie ‘Tibor Varga’ de Sion où il obtient le Diplôme de Soliste avec distinctions et félicitations du jury en 2003, Fabrizio Chiovetta travaille régulièrement avec John Perry et surtout Paul Badura-Skoda dont il deviendra un disciple privilégié.

Le pianiste, également lauréat du « Seventh Internationel Web Concert Hall Competition » en 2005, commence à se produire en Europe, mais aussi au Moyen Orient ainsi qu’en Amérique du Nord et en Asie. Fabrizio Chiovetta affectionne sur scène la solitude du récital tout en se plongeant dans des activités de studios où il partage sa passion en compagnie de musiciens complices tels que la cantatrice soprano Brigitte Fournier, les sœurs violonistes virtuoses Sarah & Deborah Nemtanu, les clarinettistes Julian Bliss et Patrick Messina ou encore les violoncellistes Henri Demarquette et Camille Thomas.

Fabrizio Chiovetta est un pianiste réceptif, ouvert, qui n‘hésite pas à collaborer avec des artistes d’horizons divers afin de vivre des expériences musicales heureuses, pleine de rebondissements. Citons l’expérience ‘Piano Seven’ - dont la particularité est de réunir sept pianistes jouant sur sept piano à queue, un projet assez fou qui continue d'exister plus de trente ans sa création -, l’atypique chanteuse Anna Prucnal ou Masako Hayashi, pianiste qui s’était faite remarquer en 2006 pour ses reprises de Stairway to Heaven de Led Zeppelin et de Bohemian Rapsody de Queen.

Par Patrick Martial (Cadence Info - 12/2018)

Fabrizio Chiovetta, piano
Mozart: Piano Sonatas, KV 310, KV 282, KV 332
Date de sortie 26 octobre 2018

INDEX DES TITRES

  • Sonate en La mineur, K 310

    1. Allegro maestoso
    2. Andante cantabile con espressione
    3. Presto

  • Sonate en Mi bémol majeur, K 282

    4. Adagio
    5. Menuetto I & II
    6. Allegro

  • Sonate en Fa majeur, K 332

    7. Allegro
    8. Adagio
    9. Allegro assai

  • 10. Rondo en La mineur, K 511
  • 11. Adagio en do pour harmonica de verre K. 356 (version bonus)

Visiter le site officiel de Fabrizio Chiovetta


RETOUR SOMMAIRE