NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

CHANSON


INTERVIEW FLORENT PAGNY, HABANA SUR DES MELODIES CUBAINES

Un look, une voix, trente ans de carrière et 15 millions d’albums vendus dessinent les contours de Florent Pagny, artiste populaire et auteur de nombreux tubes ancrés dans la mémoire de milliers de fans. Son répertoire varié s’enrichit aujourd’hui d’un 15e album intitulé Habana.


HABANA DE CUBA

Florent Pagny vient nous rendre visite seulement de temps en temps depuis que son existence se partage entre la France et la Patagonie. L’ancien coach de "The Voice" est resté un homme simple qui conduit sa carrière avec sérénité, ne donnant jamais l’impression de vivre dans un stress permanent, mais diffusant au contraire sa joie de vivre et son optimisme.

Si chacun de ses passages en France ravive nos mémoires : Savoir Aimer, Caruso, Ma liberté de penser... l'artiste ne vient jamais en France les mains vides : une tournée en préparation ou comme ici la sortie d’un nouveau disque. Ainsi, après avoir chanté Brel (Pagny chante Brel – 2007) et avoir flirté avec la musique sud-américaine, celle des tangos et boléros (Baryton, Gracias a la vida – 2012), ses pas l'ont conduit tout dernièrement à Cuba. Réalisé en collaboration avec l’artiste cubain Raoul Paz, Habana est le troisième album chanté en espagnol, une langue qu’il affectionne tout particulièrement, après le français, bien sûr !


INTERVIEW FLORENT PAGNY


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Bonjour Florent Pagny, vous venez nous présenter votre dernier album, Habana, qui nous transporte au cœur de la Havane. Pourquoi ce choix ?

C’est lié à l’annonce de l’embargo et je me suis dit qu’il allait se passer historiquement quelque chose… et comme j’avais eu la chance de collaborer avec Raoul Paz, célèbre auteur-compositeur cubain, qui a vécu plusieurs années en France avant de retourner vivre à la Havane, mais aussi symbole de cette libéralisation, cela m’a motivé à fabriquer tout un album avec un répertoire de musique cubaine.

Mais vous étiez sur un tout autre projet quand Obama a fait cette annonce ?

J’étais effectivement sur un projet style big band, façon Frank Sinatra, mais en fait et l’anglais et le swing ne me convenaient pas… et comme j’étais déçu par ce projet qui démarrait et par moi-même, je me suis demandé comment rebondir quand tout d’un coup l’autre idée m’est venue…

Ca se passe comment un tel projet ? On prend quelques jours de farniente à la Havane, on se sert de ses souvenirs ou de la musique très présente dans les rues cubaines ?

Les Cubains ont énormément d’influences musicales. De l’Amérique du Nord jusqu’aux Caraïbes, la musique cubaine est présente partout et les habitants y consacrent beaucoup de temps. Dans les rues, dans les villages, il y a toujours un endroit où la musique est présente… Puis, comme j’avais déjà collaboré avec Raoul Paz, je savais qu’en passant beaucoup de temps avec lui, il arrivait à être inspiré très facilement et rapidement, donc l’atmosphère était celle plutôt de vacances. C’était genre : « je viens passer quelques moments avec toi, quatre, cinq jours à balader dans le pays, à regarder ce qui se passe ». Lui me racontait la vie, des histoires, ce qui se passait et qui l’inspirait, et c’est un peu comme ça que l’album Habana s’est nourrit, en plusieurs vagues ; Raoul arrivant chaque fois avec des chansons nouvelles.

Florent, vos albums sont souvent inspirés par vos histoires personnelles. Habana que contient-il ? Un message politique ?

Politique ? Non, moi jamais ! Comme le disait Raoul, « sans politiser et sans poétiser ». Toutefois on peut arriver à l’essentiel et faire des constats. Là, nous étions dans une collaboration dès le départ à se dire : « la vie c’est chaud en ce moment, ça va dans tous les sens, et ça va vite ». Cela lui a inspiré une chanson : « Où s’en va la vie, Dondé va la vida ».

FLORENT PAGNY HABANA

Cet album est en espagnol. C’est le troisième, je crois. Vous n’avez pas peur de vous éloigner du public qui aime vos chansons en français ?

Je continue de chanter en français. Il y a aussi des chansons moitié espagnol, moitié français. Personnellement, je ne me prends jamais la tête sur ce que l’on attend de moi ; je me prends la tête sur ce que je ressens et ce que j’ai envie de faire. Sinon, je me sens un mec normal, et si ça me fait plaisir, ça doit certainement faire plaisir à d’autres !


TITRES HABANA

  • 1. Dónde va la vida
  • 2. Viviré
  • 3. Volver a cantar
  • 4. Encore
  • 5. Habana
  • 6. Agua salada
  • 8. Dónde están (en duo avec Raúl Paz)
  • 9. Falta el ruido
  • 10. Mais où s'en va la vie

Florent Pagny : Habana
Capitol Music France, Universal Music France - 04/2016

VISITER LE SITE DE FLORENT PAGNY

(Cadence Info - 06/2016)

L'AVIS DES INTERNAUTES

nom : Annie DEVOS
message : mille mercis pour ce magnifique disque !

RETOUR SOMMAIRE