JAZZ ET INFLUENCES


JOACHIM HORSLEY, DU CLASSIQUE À LA SAUCE AFRO-CUBAINE AVEC "CARIBBEAN NOCTURNES"

Faire danser les mélodies de Mozart, Beethoven ou Chopin sur des airs afro-caribéens, tel est le pari ambitieux que relève depuis quelques années Joachim Horsley, pianiste américain virtuose et compositeur de musique de films. Après avoir été révélé par les réseaux sociaux grâce à son interprétation pianistique arrangée de la 7e Symphonie de Beethoven dans un style cubain, puis un premier album avec orchestre, Via Havana, Joachim Horsley revient avec Caribbean Nocturnes un nouvel opus ambitieux et plein de promesses.


POUR L'AMOUR DES MUSIQUES CUBAINES

Multi-instrumentiste, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre, Joachim Horsley demeure avant tout un pianiste américain doué et qui use de son instrument de prédilection pour emmener son public hors de toute frontière musicale.

Après avoir travaillé pour Disney, la chaîne de télévision HBO et les disques Warner sur les BO de Big City Greens, Gordita Chronicles, Batman : Soul of the Dragons, ainsi que sur plus d’une trentaine de longs et courts métrages, Joachim Horsley dévoile son ambitieux projet solo : arranger et réinterpréter sur des sons et rythmes afro-caribéens les œuvres des plus grands compositeurs de musique classique. « C’est comme un monde imaginaire où Beethoven, Chopin et Mozart vivraient à La Havane plutôt qu’à Vienne », explique Joachim, rajoutant : « Pour moi, c’est une façon de revoir des amis de longue date dans un nouveau contexte, et de proposer au public une autre manière d’écouter la musique classique et la musique cubaine ».

L’idée du projet a germé en 2015 quand, se rendant à Cuba, l'ancien étudiant en musique classique du conservatoire de Boston s'était plongé dans l'étude des mélodies et des rythmes caribéens avec son mentor et ami Aldo Mazza. La rumba cubaine venait d'entrer dans sa vie. La vive impression que lui procura alors sa culture et le charisme de ses musiciens, l'incita à tester plusieurs mélodies aussi sonores que dansantes. C’est ainsi que naîtrat en 2016 Beethoven in Havana, un titre arrangé pour piano de la 7e Symphonie de Beethoven dans un style cubain, Joachim l'interprétant au piano et aux percussions.

Rapidement, cette version "beethovénienne" devient virale, atteignant les 10 millions de vues sur Facebook et 2.5 millions sur YouTube. De quoi prodiguer des encouragements à poursuivre et de disposer d'une belle fenêtre de visibilité en lançant, en 2019, son premier album Via Havana. Avec ce disque, Beethoven n'était plus seul à être sacrifié sur l'autel des rythmes latins, Joachim ayant invité d'autres illustres compositeurs classiques : Mahler, Mozart, Dvořák ou encore Camille Saint-Saëns.


JOACHIM HORSLEY : "CARIBBEAN NOCTURNES", L'ALBUM DE L'AMBITION

Caribbean Nocturnes, le nouvel album de Joachim Horsley, va encore plus loin dans le croisement des cultures et des esthétiques. Contrairement à Via Havana, réalisé de manière solitaire dans son studio de Los Angeles, Caribbean Nocturnes est le fruit d’un travail conséquent conduit en collaboration avec un collectif de musiciens venu des caraïbes, des États-Unis et d'Europe.


JOACHIM HORSLEY : "CARIBBEAN NOCTURNES" (trailer)

©

Outre la soprano Trinadienne Jeanine de Bique sur le titre Le M’Mouri, le non moins célèbre violoniste anglais Charlie Siem sur Mendel’ Son et le bassiste franco-cubain Damian Nueva Cortes sur Lacrimoson, Joachim s'est entouré de nombreux percussionnistes caribéens et européens tout au long de l’album : Natasha Rogers sur Moonlight Mozambique, Thomas Bellon sur Martinique Nocturne, Orito y Jenn sur Colombia Andante ou encore Jeff Pierre et Yonathan avec El Morocho.

En plus de ce collectif d'artistes talentueux, le pianiste est accompagné par deux orchestres très rodés à l'exercice : The Hollywood Chamber Orchestra (Californie) et The Nu Deco Ensemble (Floride), dirigé par l’américo-lusitanien Jacomo Bairos.

Joachim Horsley parvient une fois de plus à atteindre son objectif : celui de revisiter quelques œuvres incontournables classiques en adoptant les codes des musiques latines : virtuosité, ruptures rythmiques, riffs dévastateurs, relances, improvisations. Côté style : rumba, cha cha cha, son, zouk, bachata... Tout y est ou presque. Ces noms évoquent bien évidemment les danses latines, mais sous les doigts et les arrangements de Joachim Horsley, ils racontent une autre histoire !


MOUNTAIN KING CHA CHA

Nul doute à avoir : l'héritage de quelques maîtres de la musique classique est passé par là. Les œuvres suggérées et arrangées deviennent ici une nouvelle offrande mélodique et harmonique, pour peu que l'on ait un peu de culture musicale personnelle, ce qui offre l'avantage de relever et de mieux savourer les diaboliques orchestrations... Mais à condition, bien-sûr, que l'on accepte les mélanges audacieux ! Dans ce cas, la musique de Caribbean Nocturnes ne peut que séduire avec ses tonalités aussi enjouées qu’inspirées ! Un album recommandable et indispensable, puisque je vous le dis !

Par Elian Jougla (Cadence Info - 09/2022)

LES TITRES

  • 1. Moonlight Mozambique
  • 2. Mountain KIng Cha Cha
  • 3. Lacrimoson
  • 4. Colombia Andante
  • 5. Mendel' Son
  • 6. Le M'Mouri
  • 7. Martinique Nocturne
  • 8. Carribean Nocturne Ouverture

JOACHIM HORSLEY
Caribbean Nocturnes
Sortie le 2 septembre 2022

En savoir + : JOACHIM HORSLEY, LE PIANISTE QUI REVISITE LE CLASSIQUE


RETOUR SOMMAIRE

Consulter d'autres publications sur...

Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com