INSTRUMENT DE MUSIQUE


LA GUITARE GYROCK, LA POLYVALENCE AU BOUT DES DOIGTS

Quel guitariste n’a pas rêvé de posséder un jour une guitare électrique capable de s’adapter à différents répertoires ? C’est chose faite avec la « Gyrock », une six cordes qui sait s'accorder aux situations : sobre quand vient le moment de jouer un blues ou féroce quand vient le moment de jouer un rock. Cette capacité à se « transformer » est due à un système mécanique rotatif équipé de micros interchangeables… Un système ingénieux et français qui fait déjà parler de lui chez de nombreux guitaristes...


UNE GUITARE QUI S’ADAPTE À DE NOMBREUX STYLES

Alors qu’il existe des guitares synthés depuis les années 80, la « Gyrock » repose finalement sur ce qui a fabriqué l’histoire de la guitare électrique, à savoir des cordes en acier préamplifiées par des micros. Son design aux apparences proches d’une solid body Gibson cache en réalité une fabrication de pointe réalisée en lutherie avec une table bombée en érable et un corps en acajou creusé de minuscules cavités alvéolaires pour améliorer le « sustain » (résonance naturelle). Cependant, ce qui retient l'attention se situe ailleurs…


Ad Block

Un bloqueur publicitaire bloque le déroulement de cette page. Pour ne plus subir cette restriction, veuillez désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


© Wild Customs

Remarquée au NAMM 2019, cette guitare de fabrication française est à ce jour la première six cordes en mesure de se sentir à l’aise dans différents répertoires qui vont du blues au jazz en passant par le rock ou la country. La « Gyrock » offre pas moins d'une quinzaine de combinaisons sonores. Cette souplesse est due à la présence d’un mécanisme révolutionnaire pourvu de deux « rouleaux » ayant chacun trois micros différents (spitable ou pas)

Avec ses deux leviers placés sur la table, le guitariste a la capacité de positionner les « rouleaux » en position manche ou chevalet en fonction de ses goûts (son plus ou moins brillant). Les micros utilisés (Seymour Duncan) sont au format simple bobinage et la guitare est livrée avec 10 modèles interchangeables. Le brevet développé par la société Wild Customs offre des options illimitées, tout en précisant que le « système Gyrock » est réservé aux seules guitares de la marque.

© Wild Customs - Le mécanisme de la « Gyrock », avec de gauche à droite les deux commandes et les deux rouleaux équipés chacun de trois micros.

Cette performance technique est surtout très pratique pour le guitariste jouant sur scène en lui permettant d’obtenir différentes couleurs sonores en une fraction de seconde grâce aux deux manettes de commande toujours disponibles au bout de ses doigts. Cet avantage, unique en son genre, n’a pas échappé à quelques grands noms de la guitare dont l'un des membres des Guns N'Roses, qui en a fait l'apologie via une vidéo sur internet.


PRÉSENTATION DE LA « GYROCK » (reportage France 3)

Le concepteur Wild Customs définie en ces termes sa « Gyrock » : « La Gyrock est le mariage parfait de la tradition et de l'innovation : une guitare de boutique conçue à l'ancienne, avec une ingénierie de pointe »

Changer le ton de sa guitare sans « recâbler » l’instrument avec de nouveaux micros appartient désormais au passé !

Par Elian Jougla (Cadence Info - 11/2019)

Visiter le site officiel de Wild Custom Guitars


RETOUR SOMMAIRE
    YouTube