MUSIQUE & SOCIÉTÉ.


LA FIBRE ARTISTIQUE DES GAUCHERS, EXISTE-T-ELLE VRAIMENT ?

Y aurait-il une suprématie des gauchers dans la musique et les arts en général ? Dans l’inconscient collectif, la personne gauchère aurait certains avantages. D’où vient cette étrange idée et a-t-elle des raisons d’exister ?


LA PLACE DU GAUCHER DANS LA SOCIÉTÉ

Gaucher ou droitier ! C’est avant tout un rapport de force très inégalitaire, puisqu’une récente estimation indique que seulement 13 % des gens dans le monde sont gauchers, et comme la majorité l'emporte généralement sur la minorité, la raison d’une quelconque supériorité de leur part ne provient certainement pas de leur nombre. Alors si les gauchers ont plus de fibre artistique que les autres et qu’ils sont nés pour être des génies, sur quoi repose cette hypothèse ?

Ad Block

La main du diable, comme on l’appelle, aurait-elle quelques pouvoirs magiques qui conduisent à l’exception ? Pas vraiment, car les gauchers sont souvent maladroits, mais il est vrai que quand on cite des noms aussi divers que Léonard de Vinci, Michel Ange, Charlie Chaplin ou encore Albert Einstein et Isaac Newton, on ne sait vraiment si c’est la curiosité naturelle, le sens de l’observation, l’inventivité ou une soi-disant intelligence qui l'emportent, bien que vraisemblablement ils aient eu chacun, à des degrés divers, ces qualités-là… comme certains droitiers d’ailleurs. En revanche, ces noms-là sont entrés dans l’histoire et de quelle manière !

© picryl.com - Deux gauchers célèbres réunis : Albert Einstein et Charlie Chaplin en 1931.

Dans notre société, la tendance naturelle est de maximiser les différences : le plus fort, le plus intelligent, le plus habile, etc. La raison est d’abord sociologique, car toute forme de réussite fait grandir le sentiment d’appartenance. Or, du point de vue scientifique, rien n’est venu étayer que les gauchers seraient différents des autres. Comme pour les droitiers, ils possèdent un cerveau aux hémisphères gauche et droit sans différence avérée. En revanche, la société s’est développée pour servir au mieux les droitiers. Il suffit d’ailleurs d'être un gaucher pour se rendre vraiment à cette évidence. Ce sont souvent des petits détails anodins de la vie quotidienne qui le rappellent.


JE SUIS GAUCHER ET JE FAIS DE LA MUSIQUE

Dans le domaine de la musique, le fait d’être un gaucher soulève parfois des questions sur la capacité à mieux jouer d'un instrument. Parfois, cela peut même devenir rapidement handicapant. Par exemple, citez-moi les raisons qui pousseraient un magasin de musique à avoir dans son espace le même modèle de guitare ou de basse pour droitier et gaucher ? De fait, il devient difficile pour un gaucher de ne pas ressentir une frustration si la majorité des instruments présentés sont pour droitier.

Mais il existe aussi bien d’autres causes qui poussent le gaucher à se sentir mal à l’aise. Si vous êtes un fin observateur, avez-vous remarqué le jeu des violonistes et de leur archet dans un grand orchestre ? Non ? Ils bougent dans le même sens ; une unité parfaite qui trancherait aussitôt si parmi eux se glissait un gaucher. Le violon serait-il alors réservé uniquement aux droitiers ? Certainement pas. Mais là aussi, les gauchers souffrent de leur différence. En fait, si l’on s’en tient à l’estimation des 13 %, ils ne seraient pas assez nombreux pour que l'on change les "bonnes règles". De fait, le pire intervient : le violoniste gaucher joue comme un droitier suite à enseignement éducatif imposé et se persuade du bien fondé de son jeu. Fort heureusement, de nos jours, les concepts propres à l'étude des instruments évoluent.

La question du gaucher se pose aussi pour les pianistes. On croit encore trop souvent que le pianiste gaucher est avantagé en développant une main gauche plus solide que le droitier. Pourtant, dans les faits, rien ne l'atteste vraiment ! Toutefois, l’idée subsiste. Pour avoir une juste réponse, il serait nécessaire de placer les gauchers sur un même plan d’égalité que les droitiers en inversant l'ordre des touches du clavier, ce qui se traduirait par une inversion des rôles donnés aux deux mains.

De là, à imaginer qu’il existe des gauchers contrariés qui développent une souffrance liée à leur soi-disant différence n’est pas du tout une vue de l’esprit. Dans certains pays d’Asie et d’Afrique, pour des questions d’éducation religieuse et culturelle, on incite encore les enfants gauchers à écrire avec la main droite. Ce fait existera aussi en France jusqu’au début des années 60. En fait, tout ce qui est mal, tout ce qui est condamnable, désigne très souvent l’acte d’un gaucher. L’histoire de l’art en témoigne dans différents tableaux à différentes époques ; généralement dans des scènes religieuses ou voulues comme telles. Juda n’est-il pas représenté comme un gaucher ?

Ces “attaques personnelles” pourraient-elles provenir de leur proportion à être des génies ? Les droitiers attendent encore la réponse. Mais là encore, prudence ! Une fois de plus, la société est certainement responsable de ce fait en ayant mis à l’écart le gaucher qui, en grandissant et pour se défendre, a fabriqué de façon inconsciente différents moyens pour s’élever et intégrer la société qui l’entoure.

PAUL McCARTNEY ET JIMI HENDRIX, DEUX GAUCHERS CÉLÈBRES

© Allan Moe - Scanpix Denmark (NDLA.no) - Jimi Hendrix, le gaucher autodidacte

Chez les musiciens gauchers, deux noms célèbres sortent du lot : Paul McCartney et Jimi Hendrix. Il n’est pas bien difficile de le savoir puisqu'ils tiennent leur instrument à l’envers (pour des droitiers, bien évidemment !) Toutefois, contrairement au bassiste McCartney, l’histoire a retenu que Hendrix jouait avec une guitare de droitier sans avoir inversé les cordes pour convenir à un gaucher. Cette manière de jouer de l’instrument avait-elle perverti de façon avantageuse son jeu ? Certains guitaristes l’imaginent assurément. En revanche, McCartney et Hendrix ont en commun d'être tous deux des musiciens autodidactes. Certes, cela n'a aucun rapport avec le fait d'être droitier ou gaucher, mais je n'ai pas trouvé d'autres conclusions à cet article consacré aux artistes gauchers et auxquels j'appartiens !


Par Elian Jougla (Cadence Info - 01/2022)


RETOUR SOMMAIRE

Consulter d'autres publications sur...

Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com


×