MUSIQUE & SOCIÉTÉ.


LE ROCK N'EST PLUS UNE MUSIQUE À LA TRAÎNE (étude)

Faut-il toujours croire ce que l'on peut lire à droite ou à gauche ? Toujours est-il que selon une étude conduite par la plateforme de recherche et d'analyse Viberate concernant la situation de l’industrie musicale de l'année 2021, la musique rock maintenait encore son niveau face aux dinosaures que sont la pop, le hip-hop et la musique électronique.


LE ROCK RESSUSCITÉ GRÂCE AUX RÉSEAUX ET PLATEFORMES

© Viberate - Le pourcentage d'écoute sur YouTube

Face à la pop et au hip-hop, le rock serait loin d’être auprès des jeunes une musique hasbeen puisque ce courant musical né avec les années 50 maintient son rang et progresse même sur les réseaux da ns lesquels l’audience est particulièrement jeune, comme avec Tik Tok où il se classe en quatrième position en matière d’écoute avec ses 8 % ; l’étude laissant même supposer que son regain de popularité serait dû à ce réseau branché ados.

Tout comme Tik Tok, Spotify joue également son rôle de vulgarisateur. La plateforme assure que la musique rock est encore un challenger redoutable en réunissant ici 14 % des 50 000 artistes les plus écoutés (en excluant le métal et ses 3 %), derrière les 16 % de l’électro, les 17 % du hip-hop et les 23 % de la pop. Rassurant aussi sur Youtube, le résultat est bien plus enthousiasmant sur les ondes des radios (de 150 pays) où le rock obtient la seconde place.

Amis rockers, c’est certain, vous pouvez brancher vos amplis à fond sans craindre de vous sentir ridicules. Vous avez la confirmation qu’aujourd’hui encore, le rock fait partie intégrante de la culture populaire et qu’il repose sur un attrait quasi indéfectible malgré plus d’un demi-siècle d’existence.

Néanmoins, cet enthousiasme doit être relativisé, car certains groupes ont la côte plus que d’autres. Alors que Queen et les Rolling Stones atteignent toujours des sommets, un monde sépare le rock de sa concurrence directe. Ses 31,8 milliards d’écoutes sont loin d’atteindre les 83,2 milliards du hip-hop et les 145 milliards de la pop ! Un jour, peut-être, le rock parviendra à détrôner la musique latino qui cumule quelque 60 milliards d’écoutes sans faire de remous.

© Funweek.it (wikimedia) - Le groupe Måneskin (2021)

Après l’explosion de la musique électro des années 2000 qui l'a quelque part mis de côté, le rock amorce désormais un virage qui reste à confirmer. Tout dépendra bien sûr du décor musical de ces prochains mois, de ces prochaines années. Il ne faudrait surtout pas qu’un groupe comme Måneskin, qui se sont révélés au dernier concours de L’Eurovision, soit l’exception qui confirme la règle avec leurs deux milliards de streams et ses 200 millions de vues sur YouTube. Pour se maintenir à flot, il va sans dire que la relève doit être assurée et ne pas se contenter de quelques papys du rock pour progresser !

Par D. Lugert (Cadence Info - 05/2022)


RETOUR SOMMAIRE

Consulter d'autres publications sur...

FB  TW  YT