NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

CHANSON


YAEL NAIM, BIOGRAPHIE EN FORME DE PORTRAIT

Musicienne et chanteuse franco-israélienne, Yael Naim vient de sortir son troisième album, Older. Artiste charmante et discrète que certains découvriront peut-être à travers cet article, la chanteuse possède une voix qui vous touche dès les premières notes.


NEW SOUL

Initié à la musique par son père qui chantait et jouait de la guitare en amateur, elle trouvera dans son enfance un certain bonheur à s’exprimer en jouant de l’orgue. A l’âge de 10 ans, elle découvre Mozart grâce au film Amadeus de MiIos Forman, film qui résume la folie, les tourments et la liberté de ce compositeur hors du commun. A l’adolescence, elle voyage aux sons des Beatles puis de Joni Mitchell, deux univers musicaux fort éloigné l’un de l’autre mais qui l'aide à se construire. N’ayant toujours pas quitté Israël à la fin des années 90, elle fait son service militaire obligatoire à 18 ans, ce qui ne l’empêche nullement de continuer à vivre des expériences musicales en intégrant un big band durant les deux années qui suivent. C'est après son service qu'elle vient s’installer en France…


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


A l’image de son premier véritable succès New Soul paru en 2007, la voix de Yael Naim est déjà légère, aérienne et suffisamment personnelle pour être remarqué par le public. Elle le sera également par la marque "Apple" qui utilisera la chanson en question à des fins commerciales. Une telle publicité, peut-être artistiquement inavouable, précipitera la chanteuse en haut des charts. « Il était temps ! », diront certains à la simple vue d’une carrière entamée six ans auparavant. Malchance ou incompréhension, ses passages pourtant remarqués dans les comédies musicales initiées par le réalisateur Elie Chouraqui, Les Dix Commandements et Spartacus le gladiateur, l’inciteront à se diriger dans une direction plus en accord avec sa personnalité...

En 2004, elle collabore d’abord avec Readymade FC, compositeur entre autres de musique électronique. De cette rencontre naîtra deux chansons qui seront intégrées dans l’album de FC, Babilonia. Peu de temps après, la chanteuse rencontre celui qui deviendra son pygmalion et sa « moitié », le musicien multi-instrumentiste David Donatien. De ce hasard bienheureux naîtra une curiosité artistique mutuelle qui se prolonge encore aujourd’hui.


YAEL NAIM ET DAVID DONATIEN

Le talent se conjuguant dans leur cas au pluriel, Yael et Davis sortent un premier disque intitulé tout simplement Yael Naim en 2007. Le succès rencontré en prélude par la mélodie aux "la la la" enfantins New Soul, leur donne des ailes. L’album devient disque d’or en France en moins d’un mois. De l’état intérieur qui permet au duo de prendre son temps pour faire de la musique, de conjuguer ses idées, ses efforts, le succès soudain leur fait vivre une autre réalité plus terre à terre axée sur une énorme promo. Durant les deux années qui vont suivre, Yael Naim et David Donatien vont parcourir le monde de scène en scène.

La vie s’organise en conséquence, ne laissant malheureusement que peu de temps pour tout ce qui concerne l'assemblage des idées. A la fin de leur marathon scénique en 2009, le duo n'a qu'une idée en tête : la préparation du second disque. Minutieusement réfléchi et esthétiquement irréprochable, She was a boy sort en 2010. Le coup d’essai du premier album se confirme. Le public comme la presse saluent la performance. L’album devient disque de platine. Le plus étonnant, c’est que l’univers sonore de Yael Naim séduit une fois de plus les publicitaires. La chanson Come Home devient pour un temps le support visuel des produits Nestlé.

L’année suivante, Yael Naim reçoit une "Victoire de la musique" dans la catégorie "Artiste féminine de l’année" ; une reconnaissance du milieu artistique méritée qui vient à point nommé pour congratuler la prolongation de sa carrière.

A vouloir décrire son univers, je serais tenté de m'attacher à ses mélodies intimistes, sensibles, construites par petites touches et qui impriment à ses chansons une tonalité parfois proche de Joni Mitchell. Des arrangements discrets, une orchestration légère, des harmonies allant du folk au jazz, servent au mieux cette voix fine au timbre agréable. Le troisième album, Older, poursuit avec le même esthétisme musical et la même authenticité le travail conduit sur les deux précédents albums. La voix de Yael Naim vieillie très bien. Grâce, charme et volupté sont bien présents et je ne peux que m’en réjouir.

Par Elian Jougla - 04/2015


L'AVIS DES INTERNAUTES

Cet espace vous est réservé.
Soyez la première personne à publier un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

RETOUR SOMMAIRE