NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...
QUELQUES SUGGESTIONS...

ROCK, POP, FOLK, ELECTRO...


DAVID BOWIE 'THE NEXT DAY', UN ALBUM NOSTALGIQUE

À 66 printemps, le chanteur caméléon sort un nouvel album intitulé The Next Day. Il aura fallu attendre 10 longues années pour que l'artiste renoue avec son univers de prédilection, la chanson rock. Depuis la sortie du clip Where Are We Now en janvier 2013, le silence était d'or... mais l'attente est aujourd'hui récompensée, car The Next Day est plutôt une réussite.


UN DAVID BOWIE PLEIN DE NOSTALGIE

Ce personnage très étudié qui fût, en 1972/73, l'une des plus renversantes attractions scéniques que nous ait données la pop music, s'est laissé aller à cultiver une rente musicale enviable depuis plus de 30 ans. Même si sa carrière est faite de haut et de bas, semée d'outrage et de scandale, celle-ci a toujours suscité beaucoup de curiosité. Avec ce disque porteur de paradoxe, David Bowie semble vouloir renouer avec une certaine nostalgie, celle de la période berlinoise des années 70. En témoigne la pochette, qui n'est qu'une réinterprétation de l’album Heroes, mais affublé en son centre d'un magnifique/horrible carré blanc masquant son visage.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Mais que signifie une telle pochette ? Une faute de goût, une erreur de marketing ou simplement l'œuvre d'un esprit rusé ? Le mythe Bowie serait-il prêt à alimenter de nouvelles rumeurs suite à ses récents ennuis de santé ?

Comme à son habitude, l’artiste sème des petits cailloux, jouant sur la stratégie de la disparition avec beaucoup de soins. Si David Bowie était aux abonnés absents du côté discographique depuis 10 ans, il s’était aventuré quelques fois sur scène en invité surprise au côté d’Arcade Fire en 2005 ou en prêtant sa voix au film d’animation Arthur et les Minimoys en 2006 réalisé par le talentueux Luc Besson. À force de déserter les studios, l’artiste se devait d’occuper le terrain sous d’autres formes, la pop culture ne pouvant attendre indéfiniment. L’ancien bouddhiste reconverti en publicitaire a toujours su cela en entretenant le suspense. Aujourd'hui sous le feu des médias, et sans vraiment rien de fondamental sur sa démarche, le comeback Bowie est devenu une totale réussite.


THE NEXT DAY ET SES CHANSONS ROCK

Les 17 chansons ne sombrent pas dans la facilité, bien au contraire. Le clip de la chanson mélancolique Where Are We Now qui annonçait la sortie éminente de l'album ne reflète pas l'atmosphère générale du disque, qui se veut plutôt agressive et musclée… En un mot : rock. La chanson éponyme qui ouvre le disque illustre bien cette tonalité avec ses guitares aux sons saturés et sa batterie lourde à souhait. Mais attention, pour Bowie le mot "rock" a une portée toute particulière. La voix chevrotante, souvent en retrait, le chanteur cultive le genre à sa façon et demeure toujours aussi secret sur les messages qu’il délivre au fil de ses chansons : la mort, la guerre ou le star-système sont dépeints à coup de quelques mots tranchants. Dans I'd Rather Be High, il proclame "Je préférerai être mort ou hors de ma tête". Et dans The Stars (are out tonight), il annonce "Les étoiles ne dorment jamais, les mortes comme les vivantes". Pour le producteur Tony Visconti, tout ce qu’écrit Bowie ne serait que métaphore. Force est de constater que certaines chansons du disque demandent d'être écoutées plusieurs fois si l'on souhaite déceler toute leur subtilité.


DAVID BOWIE - LOVE IS LOST


Si The Next Day est sortie le 11 mars 2013, les séances de studio remontent à 2 ans. Tout avait été bien gardé jusqu'à  la sortie du fameux clip, le 8 janvier, jour anniversaire de ses 66 ans ; exploit s'il en est, à  une époque o๠la moindre confidentialité se paye parfois cher sur les réseaux sociaux. Pour la réalisation du disque, David Bowie s'est entouré de musiciens qu'il connaît bien. Sous la houlette du fidèle producteur Tony Visconti, les musiciens ont su servir l'artiste en donnant le meilleur d'eux-mêmes. Les orchestrations sont riches et les chansons naviguent à  travers différents style : époque glam, ballade (You Feel So Lonely You Could Die), atmosphère psychédélique (The Next Day), virtuosité instrumentale ou registre expérimental (Dirty Boys) de quoi satisfaire les fans les plus exigeants.

THE NEXT DAY (Sony)

  • 1. The Next Day
  • 2. Dirty Boys
  • 3. The Stars (Are Out Tonight)
  • 4. Love Is Lost
  • 5. Where Are We Now?
  • 6. Valentine's Day
  • 7. If You Can See Me
  • 8. I'd Rather Be High
  • 9. Boss of Me
  • 10. Dancing Out in Space
  • 11. How Does the Grass Grow
  • 12. (You Will) Set the World on Fire
  • 13. You Feel So Lonely You Could Die
  • 14. Heat
  • 15. So She (bonus track)
  • 16. I'll Take You There (bonus track)
  • 17. Plan (bonus track)

Par Patrick Martial (Cadence Info - 03/2013)

À CONSULTER

David Bowie, l'artiste aux mille visages


RETOUR SOMMAIRE