CHANSON


GILBERT BÉCAUD 2021 : LE LIVRE 'ON REVIENT TE CHERCHER' ET UN COFFRET CD AVEC DES INÉDITS

Pour l’année des 20 ans de la disparition de Gilbert Bécaud, un livre écrit par Jacques Pessis et Claude Lemesle (Bécaud, On revient te chercher) et un coffret CD édité par Warner permettent de saluer l’artiste surdoué ; une confirmation tardive de l’une des rares vedettes de la chanson française à avoir « exporté » quelques grandes mélodies à l’international.


BÉCAUD, ON REVIENT TE CHERCHER !

Il est des artistes qui disparaissent et que l’on oublie un peu trop vite et de façon injuste, c’est le cas de Gilbert Bécaud. Cet excellent mélodiste possède un palmarès qui rendrait jaloux la plupart des compositeurs actuels ; une liste de succès qui permet à coup sûr de voir l’année 2021 se dérouler non seulement à travers les cent ans de la naissance de Georges Brassens, mais aussi à travers les 20 ans de la disparition de "Monsieur 100 000 volts" !

Ad Block

© éditions L'archipel

Fort heureusement, quelques hommages appuyés vont permettre la réconciliation de l’âme de l’artiste disparu avec un jeune public qui ignore – pour la plupart – une grande partie de sa carrière.

Au-delà des chansons à succès qui courent sur plus de 40 ans, il est difficile d’évoquer la carrière de Gilbert Bécaud sans citer son inoubliable passage à l’Olympia en 1955, quand la furie du jeune artiste de 27 ans, martyrisant le piano, entraîna le public dans un délire qui – selon la légende – avait permis de retrouver sur scène une dizaine de petites culottes, et dans la salle plus de 20 fauteuils cassés ! Un spectacle finalement très « rock’n’roll » au regard de l'histoire de la musique.

Celui que l’on surnommait "Monsieur 100 000 volts" à la scène avait rêvé d'une autre carrière en devenant pianiste concertiste, mais ce temps-là était bien loin. Une fois les rideaux du spectacle refermés, l’homme semblait vouloir prolonger ces moments-là, tirant sur le mégot pour calmer son impatience à exister, comme on appuie sur l’accélérateur d’un bolide pour se griser et jouer avec la mort. Il suffisait qu’il s’empare du micro et qu’il s’entoure de musiciens accomplis, pour que l’homme de spectacle surgisse de nouveau. Fort heureusement, à l’exubérance des nuits, suivait la sérénité des matins calmes, d'un homme réservé qui reprenait le cours d'une vie normale.

Si, à ce jour, la télévision reste silencieuse tout comme la radio, la sortie au mois de novembre du livre ‘Bécaud, On revient te chercher’ rend justice à l’artiste à travers un portrait aussi complet que fidèle. Aujourd’hui encore, alors que quelques voiles subsistent et continuent d’envelopper le personnage, les auteurs Jacques Pessis et Claude Lemesle (l’un des derniers paroliers de Bécaud), tentent d’y apporter des réponses sans ambages, décrivant son parcours artistique, les paradoxes du quotidien, comme les passions et les tourbillons d’une vie d’artiste comblée par une créativité féconde. L’ouvrage est décrit comme « un exercice de réhabilitation, démontant, preuves à l'appui, les clichés qui ont entaché son image ». Vingt ans après sa mort, Jacques Pessis et Claude Lemesle écrivent à leur ami Gilbert : "On revient te chercher !"

À PROPOS DES AUTEURS

Claude Lemesle, à qui l’on doit entre autres les paroles des chansons Fait faire avec et Désirée, a travaillé avec Gilbert Bécaud pendant plus de vingt ans. Quant à Jacques Pessis, le journaliste et écrivain, il a été son ami pendant plus de trente ans. Ensemble, ils constituent une sorte de complémentarité. Le premier pour traduire certains aspects de la personnalité de Bécaud, de son intimité, et le second revêtant son habit de journaliste pour afficher les faits et les dates ; un « jeu à quatre mains » qui sert plus qu’il ne dessert l’image de l’artiste dans une sorte de réhabilitation à la fois musicale et humaine.

Bécaud, On revient te chercher
Par Jacques Pessis et Claude Lemesle
Éditions l'Archipel
Date de publication : 25/11/2021
Format broché
304 pages


LE COFFRET ‘JE REVIENS TE CHERCHER’

L’autre bonne surprise est la parution chez Warner du coffret de 3CD, Je reviens te chercher. Un « mea culpa » discographique pour tous ceux qui n’ont pas eu l’occasion d’avoir entre leurs mains l’Anthologie 1952-2002 (aujourd’hui épuisée).


GILBERT BÉCAUD : ‘JE REVIENS TE CHERCHER’
La chanson a été utilisée dans de nombreux films dont 'Fauteuils d’orchestre' de Danielle Thompson en 2006, 'Les Lyonnais' d’Olivier Marchal en 2011 ou encore 'L’art de la fugue' de Brice Cauvin en 2015.

Ce coffret 3 CD va à l’essentiel. Dans le premier CD nous trouvons quelques classiques du répertoire de Bécaud. Puis, dans le second, un étonnant concert inédit enregistré par Europe 1 au Palais d’hiver de Lyon le 22 février 1975, un « Musicorama » qui atteste, au seuil des cinquante ans de l’artiste, toute la vitalité qui l’animait encore. Enfin, le troisième CD est composé de raretés avec la présence de son premier parolier qui n’est autre que Charles Aznavour avec deux titres : Mé-qué, mé-qué en version anglaise et I Want to Be Kissed (qu'Aznavour chanta également dans une version nettement jazzy).

Gilbert Bécaud
'Je reviens te chercher' (coffret 3 CD)
Chez Warner
Sortie le 19/11/2021

Par Elian Jougla (Cadence Info - 11/2021)

À CONSULTER

GILBERT BÉCAUD, LA BIOGRAPHIE


RETOUR SOMMAIRE

Consulter d'autres publications sur...

Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com


×

Si une extension de type 'Adblock' (ou assimilée) est installée sur votre navigateur, celle-ci empêchera de consulter certaines pages de ce site dans leur intégralité. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce site collaboratif d'exister durablement. Pour obtenir un accès total, vous devez désactiver l'extension.