NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

CHANSON


JULIEN DORÉ, L’ANNÉE DU RETOUR AUX SOURCES

Ayant ses racines dans l’Hérault, Julien Doré n’a jamais caché ses attaches pour le Sud de la France, au point même de vouloir s’y installer prochainement. Ses fans, toujours plus nombreux, ont pu le voir lors d’un concert exceptionnel qui s'est déroulé aux arènes de Nimes en juillet 2017 en compagnie du chanteur Christophe et du duo électro-pop OMOH.


UN CONCERT EXCEPTIONNEL AUX ARÈNES DE NÎMES

Pour Julien Doré, son passage aux arènes de Nîmes lui tenait particulièrement à cœur, au point d’écrire sur sa page Facebook ce message explicite : « Le 6 juillet prochain, un rêve se réalise pour moi... Jouer aux Arènes de Nîmes, en tête d'affiche, pour la 1re fois de ma vie, avec mon copain Christophe & mes camarades du groupe OMOH. ». Complétons son coup de cœur en précisant que le concert s'était déroulé à la veille de ses 35 ans.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


En première partie, OMOH avait ouvert le bal. Ce duo de musique pop-électro composé de Clément Agapitos et Baptiste Homo venait de sortir OMOH is Leading Nowhere, cinq titres de musique à l’ambiance chic et un tantinet vintage. Outre quelques duos avec Julien Doré, de son côté Christophe interprèta quelques chansons de son dernier album, Les vestiges du chaos ; un 17e album attendu depuis sept ans et qui renoue avec d’anciennes collaborations : Jean-Michel Jarre et Boris Bergman.


VIVRE DANS LE SUD ET SE RESSOURCER

Julien Doré est porté par la région gardoise. Les attaches familiales, les amis de jeunesse sont tout proches. C'est son port d’attache. L’interprète de "Paris-Seychelles" a décidé de s’installer dans le Languedoc pour se ressourcer et oublier le tumulte parisien qu’il a fréquenté durant 10 ans.

Julien Doré est né à Alès et a grandi à Lunel dans l’Hérault, deux villes géographiquement stratégiques pour tout amoureux de la nature. Bordés au sud par la Méditerranée et au nord par les Cévennes, la région invite à la ballade et à la rêverie. Ancrée depuis son enfance, la nature est pour le chanteur une source de vie essentielle, synonyme d’espace et de liberté. Personne n’oublie ses racines, sa région natale, pas plus Julien Doré que quiconque, d’ailleurs, le ‘&’, titre de son dernier album, représente à ses yeux bien plus qu’un lologramme, qu'une esperluette symbolisant une addition ou une union fortuite, mais plus sûrement le symbole fort entre deux mondes complémentaires et pourtant si différent : la mer et la montagne.

Faudrait-il voir là un présage ou une pure hypothèse ? Le signe est d’autant plus juste que nombre de ses clips font appel à la nature et à l’environnement, comme Les bords de Mer tourné non loin de l’Espiguette et Le lac filmé au cœur du Mercantour. Pour cet ardent défenseur de la nature et de la cause animale, ces choix ne sont certainement pas fortuits !

Quand on l’interroge sur son rapport avec la nature, Julien Doré témoigne de cette relation noueuse et solide en ces termes : « La nature, pour moi, est ancrée dans l’enfance. Je suis né à Alès, au cœur des Cévennes. J’ai grandi à Lunel, dans l’Hérault, ce sont des endroits où, en quelques minutes, on peut se retrouver à la mer ou à la montagne. »

Le chanteur est toujours heureux quand il retourne à Lunel. Dans la petite ville Héraultaise, il y retrouve sa famille et ses amis. Il vient là pour se détendre, se ressourcer entre une partie de pétanque et quelques bons repas. Quand il prend la direction du sable fin, c'est la flânerie qui s'invite. Pieds nus, dans le silence, au grès d’une petite brise, le spectacle offert fait oublier un temps le stress et la pression du lendemain. « Quand je suis ici, j’ai l’impression d’être plus ouvert sur ce qui m’entoure. C’est une question de rythme. » dit-il avec le sourire.

De la même façon que la musique réclame du temps au temps pour prendre forme, écrire des textes de chansons aux idées fécondes exigent, il est vrai, un environnement et une quiétude qui leurs sont propices. Aujourd'hui comme hier, c’est dans cette nature contrastée qui va de la Camargue aux contreforts des Cévennes que le chanteur puise son inspiration. Toutes ses chansons ou presque sont en effet nées ici, sous le soleil languedocien.

« Trouver le moyen de continuer de croire, d’espérer, de fabriquer des chansons. Ne pas me laisser envahir par le pessimisme ambiant. » sont les mots d’un homme de notre temps qui place encore ses espoirs dans la nature humaine, dans ses rebondissements à créer des lendemains pour que la vie soit plus belle.

Pour Julien Doré, l’humain serait-il toujours au cœur des débats de notre société ? Il le revendique haut et fort. Pour ma part, cela me réjouit, assurément !

Visiter le site de Julien Doré

Par Elian Jougla (Cadence Info - 08/2017)


À CONSULTER

JULIEN DORÉ, INTERVIEW DE PASSAGE À MONTPELLIER


RETOUR SOMMAIRE