NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...
QUELQUES SUGGESTIONS...

CHANSON


JULIEN DORÉ, PORTRAIT "PSYCHO ET SHOOT"

Découvert il y a une dizaine d’années, Julien Doré est aujourd’hui l’un des artistes les plus reconnus de sa génération. L’artiste est très actif. Après avoir publié cinq albums, dont un en live (« Love live » – 2015), le chanteur est actuellement en tournée à travers toute la France. Voici deux portraits qui se croisent et s’entrecroisent...



Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


JULIEN DORÉ : PORTRAIT SHOOT

Cet ancien de « La nouvelle star » a fait du chemin en 10 ans de carrière. Dès son premier album (« Ersatz » – 2008), Julien Doré incarne un artiste à l’univers décalé, un brin dandy, un brin excentrique… Et cela plait ! Le personnage, pas encore installé, est tout de même reconnu par la profession en décrochant la « Victoire album révélation 2009 ».

Le véritable envol de sa carrière arrive en 2013, quand l’artiste publie son troisième album « Løve ». Le succès est énorme et l’artiste est sollicité de toute part. La vente de ses chansons d’amour culmine (500 000 albums vendus). « Løve » sera la rampe de lancement d’une carrière étourdissante confirmé avec la parution de l’album suivant « & ».

Julien a le don ou la bienveillance de nous fait découvrir au compte-gouttes ses passions. La nature, certainement. La preuve, il l’a donné plusieurs fois à travers ses clips, déjà avec « Les bords de mer » en 2008, puis une autre fois en partant au volant d’une moto dans « Le lac » en 2016, tourné dans le Mercantour avec Pamela Anderson.

Quand l’occasion se présente, Julien accorde aussi sa voix à quelques duo avec des artistes de sa génération : Cœur de Pirate (« Pour un infidèle » - 2009), Mélanie Pain (« Helsinki » - 2009) ou avec une fan de la première heure, Catherine Deneuve, dans l’émission Taratata en 2011.

Le cinéma lui fait les "yeux doux". Pourquoi pas ? Puisque l’artiste aime bien se mettre en scène dans ses clips, pourquoi ne pas aller un peu plus loin, un peu plus haut, par expérience, par challenge ou simplement pour goûter à autre chose. Une première surprise l'attend. Là où l’accent du Sud est parfois sujet à quelques railleries, Julien obtiendra des passe-droits pour exprimer sa voix couleur locale. Sa première incursion cinématographique marquante arrivera en 2010, dans la comédie de Pascal Thomas « Nous allons vivre une très très grande histoire d’amour ». De cette histoire d’amour, il n’en sera plus question dans le film « Pop rédemption » de Martin Le Gall en 2013, où Julien incarne ce qu’il sait faire le mieux, c’est-à-dire chanter, mais chanter au cœur d’un groupe de black métal ! Et cette année, les téléspectateurs ont eu le plaisir de le voir jouer dans la série qui raconte les aventures d'une agence artistique, « Dix pour cent », et où il interprète son propre rôle. Preuve s’il en est que la fiction rejoint parfois la réalité… à moins que cela ne soit le contraire !

Au fond, cela a peu d'importance, car rien ne semble vouloir arrêter ce jeune artiste, surtout quand on sait que l’une de ses dernières trouvailles en date est la reprise de la chanson de Serge Gainsbourg « La Javanaise » en japonais ! Toutefois, quand bien même il serait nombreux à penser que Julien Doré n’est qu’un ersatz ou un chanteur romantique de plus, il serait temps pour eux de faire un pas de côté pour simplement voir l’artiste authentique qu’il a toujours été.

© Studio Harcourt - Julien Doré (2008)




JULIEN DORÉ : PORTRAIT "PSYCHO"

L’enfance de Julien Doré a déterminé bien des choix. Son album « & » (2016) en est un parfait témoignage. Né à Alès dans le Gard, le chanteur a grandi non loin de là, à Lunel. La ville est toujours restée dans son cœur, même s’il relativise sa portée : « Parfois on a une perception des choses qui ne laisse passer qu’une partie de la lumière et cette lumière peut être de l’ordre du cliché. » Cependant, comme sa famille et ses amis vivent encore là, il est évident que le chanteur y retourne de temps en temps. (Lire : Julien Doré 2017 : retour aux sources)

De ses relations les plus proches, on ne sait pas grand chose, car Julien Doré est une personne pudique. On sait seulement que son père, poussé par sa passion pour l’art et les objets anciens, est devenu un antiquaire sur le tard suite à un licenciement, et qu’il vend actuellement tout ce qu’il découvre sur les marchés via Internet. Quant à sa mère, elle l’assiste dans ce travail en préparant l’expédition des colis. Si cette discrétion existe, c’est que Julien cherche à préserver son rapport complice avec sa famille et ses amis les plus chers, et que ceux-ci lui apportent surtout un équilibre, un point d’ancrage qui évite de perdre pied.

Julien n’est pas un artiste extraverti. Ceux qui le côtoient le savent bien. Or, simplement pour exister, une carrière d’artiste ne peut éviter quelques paradoxes, surtout quand il faut la « cultiver » sur le long terme. Aujourd’hui, à une époque où l’image médiatique impose sa loi, le danger immédiat qui guette tout artiste est d’être trop formaté, trop dans la convenance. Pour Julien, plaire au plus grand nombre, c'est aussi apprendre à se démarquer et à oser : « Si on a peur du risque, on ne prend aucun intention à vouloir exister. Je pars toujours du principe que ce qui compte, ce n’est pas le résultat, mais la tentative. », précise le chanteur. Rien d'étonnant alors que suite à sa victoire à « La nouvelle star », la surprise lui fut totale, parce que dans les faits, elle était absolument imprévisible !

L’artiste se défend bien d’avoir à vivre sa créativité à travers une quelconque stratégie. Il ne se pose pas en homme d’affaire. Ses choix ne sont dictés que par des envies, par une liberté d’entreprendre et de faire ce qu’il aime, comme quand il est sur scène : « Quand on monte sur scène pour faire un concert, c’est une zone de liberté totale, c’est un espace où le temps est vraiment suspendu ».

Le Julien adulte a conservé quelque part dans le coin de sa tête une petite part de l’enfance, avec sa pureté, son innocence et le vécu qui l’accompagne. Humble, bienveillant dans les échanges avec son entourage, l’artiste n'est pas pour autant aveugle face à son époque ; une époque dans laquelle le moindre dérapage, le moindre soupçon soulève de nombreuses interrogations. Être dans sa vérité, aussi bien dans ses attitudes qu’à travers ce qu’on dit, peut pousser parfois à de l’autocensure. Or s'il existe un point qui pourrait mettre en rogne le chanteur, c'est bien celui-là, car Julien assume ses actes, ses paroles et ne culpabilise aucunement.

Comme d'autres auteurs-compositeurs, Julien sait que l'écriture répond à des attentes, qu'il existe toujours en celle-ci un lien, un partage, parfois même une aide bienfaitrice ; un acte de conscience qui enflamme les sens et qui apaise en retour bien des tourments. Face à des responsabilités, mais également au regard d’une image qu’il défend bec et ongles, prendre de l’altitude, avoir du recul pour se ressourcer est parfois d’une nécessité vitale. Il n’est pas rare chez Julien, que son désir le plus cher soit de partir pendant plusieurs semaines dans le chalet familial pour s'isoler. Là, dans une nature qu’il connaît bien et qui se trouve à des encablures des turpitudes de la capitale, la solitude permet bien souvent d’élever sa pensée. Julien Doré : « Cela m ‘a aidé à comprendre que le lien avec les autres est une évidence dans ma vie… J’ai besoin de cette solitude, de ce va et vient qui m’amène vers l’autre. »


JULIEN DORÉ :PORTO-VECCHIO



ET L’AMOUR DANS TOUT ÇA ?

Il en est souvent question dans ses chansons. Ce sont d’ailleurs souvent elles qui couronnent ses succès quand, par transparence ou déguisement, il adresse une part de sa féminité à son public. Pour Julien Doré, l’amour doit être porté par quelque chose de joli, empreint d’une certaine douceur. L’amour possessif, exclusif, il n’en est pas question.

Face à l’aspect conventionnel du couple, du ronron quotidien qui provoque ou soulève parfois une dispute, mais aussi des jalousies, le chanteur n’y voit qu’un stratagème mise en place plus par convention que par nécessité. Tout est symbolique, comme peut l’être le mariage ou celui de vivre sous le même toit. « C’est surtout la bonne conduite à adopter pour rassurer les autres », dit-il.

On en revient alors à la notion de liberté et d’indépendance qui anime le cœur du chanteur. Après avoir vécu deux échecs sentimentaux, Julien trouve dans cette position non-conventionnelle la conviction d’agir de façon plus en accord avec lui-même : « Au fond quand on aime quelqu’un, l’avis des autres importe peu. »

On le dit féministe, mais il s’en défend. Pour lui, et comme le proclamait Jean Ferrat dans sa chanson « La femme est l’avenir de l’homme », le chanteur dénonce surtout cette misogynie aussi stupide qu’incontrôlable qui, faute d’un brin de courage et de sincérité, porte encore trop d’hommes à ne pas avoir cette part de lucidité : que la femme est à l’égal de l’homme !


DES MOTS ET DES CHANSONS

De ce décodage, vous ne trouverez dans ses chansons que quelques allusions furtives, un éclairage tamisé à même de filtrer une personnalité sincère mais complexe. L’artiste aux multiples facettes se livre peu. Il préfère garder une part de ses secrets pour lui. Face à cette pudeur qui aurait pu être un handicap pour conduire une longue carrière, celle-ci sera imprégné, dès ses débuts, d’une forte personnalité artistique, atypique et fascinante, faisant taire toute indifférence à son encontre.

L’art de la lettre appliquée, Julien l’apprend et le transforme. Cet amoureux de la littérature recherche dans l’écriture de ses textes, l’assurance d’avoir trouver les quelques mots raffinés qui serviront au mieux sa musique, le souffle de sa voix et la fidélité de ses nombreuses admiratrices. Pour flatter sa personnalité et son apparence, Julien prend toujours soins de prendre les choses en main, de réaliser souvent ses clips en petit comité avec des gens fidèles qu’il connaît bien. Réalisé avec peu de moyens, le manque ne se fait jamais ressentir, ni dans les idées ni dans les apects purement techniques. Force est de constater que, jusqu'à présent, cela lui a plutôt réussit !

Nul doute, l’attitude de ce charmant et étonnant jeune homme est celle d'un artiste complet qui interprète ses chansons avec talent, et qui assume totalement les risques du métier. Peut-être que sa grande force (ou sa chance) est de ne pas être assujetti directement à une grande figure de la chanson française. Julien Doré a trouvé sa place en étant inclassable, bien loin des clichés musicaux actuels et des modes sans lendemain. Beaucoup le pensent. À l’image d’un Gainsbourg, l’artiste est quelque part imprévisible. Que sera son prochain disque ? Pop, rock ou rap ? Avec une voix caressante ou pas ? Personne ne sait. Face à l’attente, face à l’exigence du temps perdu, l’artiste serait-il programmé pour nous surprendre à chaque nouveau disque ? Personnellement, et contrairement à Julien, je ne suis pas une personne attachée à quelques caprices superstitieux et pour être honnête, je n’ai pas une telle responsabilité ! De plus, je ne crois pas à la cartomancie et à la boule de cristal. Alors…

Visiter le le site officiel de Julien Doré

Par Elian Jougla (Cadence Info - 12/2017)


À CONSULTER

JULIEN DORÉ, INTERVIEW DE PASSAGE À MONTPELLIER


RETOUR SOMMAIRE