NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...
STATS MOIS D'OCTOBRE 2018
81.762 visiteurs
546.371 pages visitées
(source AW Stats)

CHANSON


42e RUE, LA GRANDE HISTOIRE DES COMEDIES MUSICALES, LAURENT VALIÈRE

Parce que la comédie musicale est un genre part, parce qu’elle s’accommode du temps qui passe et qu’elle semble indémodable, celle-ci a trouvé une petite place tous les dimanches sur France Musique. « 42e Rue », tel est le nom de l’émission produite et animée par Laurent Valière, fête cette année ses 10 ans d’existence ; un anniversaire qui coïncide également avec la parution d’un ouvrage richement documenté et écrit par l’animateur en personne : « 42e Rue, la grande histoire des comédies musicales »… Vaste programme !


MISE EN PERSPECTIVE

Si Broadway est la référence principale des États-Unis quand on évoque la comédie musicale, on doit surtout remercier le cinéma américain d’avoir servi de relais pour faire connaître le genre. Loin des scènes prestigieuses, les films ont surtout permis au tout venant d’apprécier le spectacle avec ses chansons et ses danses en salle ou chez lui.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


En France, la comédie musicale est restée longtemps un domaine réservé à un petit nombre d’amateurs. Il faut dire que la richesse, la créativité et la diversité des sujets provenant des États-Unis ont souvent écrasé toute initiative, d'où qu'elle vienne. Alors que dans les années 50 le public français n’arrivait pas à décoller de Luis Mariano et des opérettes de Françis Lopez, les américains s’enflammaient déjà pour West Side Story ; une comédie musicale qui racontait sur une musique de Leonard Bernstein l'histoire d'une jeune pratiquante et d'un jeune garçon juif dans un New York contemporain.

La France a longtemps cherché un point d’ancrage concernant la comédie musicale, ne sachant si l’imitation était plus valorisante que la moindre des lignes de démarcation pour garantir notre autonomie à faire aussi bien, sinon mieux que le pays de l’Oncle Sam. Contrairement aux États-Unis qui, dès le début du 20e siècle, a intégré les musiques modernes comme le jazz et ensuite le rock, la France a eu tendance à se replier sur elle-même dans une attitude conservatrice, peut-être par manque d’ambition, de confiance ou de certitude.

Fort heureusement, grâce à quelques auteurs et compositeurs courageux, les petits cailloux semés durant les années 70 vont permettre au public français de juger autrement leurs artistes. En 1973, l’opéra-rock « La révolution française » proposera une première tentative en offrant aux spectateurs français une histoire qui leur ressemble, la leur. La suite, nous la connaissons tous et toutes. En 1979, Michel Berger et Luc Palmondon présentaient au Palais des Congrés de Paris « Starmania », une comédie musicale longuement méditée et inspirée par l'actualité et la violence de ses faits divers. Un succès qui allait devenir international et qui, depuis, ne s’est jamais démenti.

Aujourd’hui, la comédie musicale telle que nous la produisons en France ne navigue plus à contre-courant. Elle ne cherche plus à imiter, ni à rejeter son passé, bien au contraire, elle a prit confiance en elle au point de créer son propre univers : récits historiques, personnages illustres… Romance et exploit sont racontés et mis en scène sur des musiques branchées. De quoi avoir le cœur léger, même quand des échecs plus ou moins prévisibles se produisent (Les mille et une vie d’Ali Baba, Cindy…)

À consulter Les comédies musicales françaises, ses succès et ses flops


« 42e RUE » VULGARISE LA COMÉDIE MUSICALE

Suite aux succès de « Starmania », « Notre-Dame de Paris » puis de « Roméo et Juliette », « Les Dix Commandements », « Le Roi Soleil »… des portes se sont ouvertes, entraînant à leur suite d’heureuses initiatives. C’est le cas de l’émission hebdomadaire « 42 Rue » animée par Laurent Valière sur France Musique. Dans une station aussi réputée, toujours prête à afficher sa différence, « 42e Rue » est une émission de qualité, prompte à vulgariser cet art vivant en le conjuguant au temps présent.

De Londres à Paris en passant par Broadway, l'émission fête cette année ses 10 ans d'existence. Devenue le rendez-vous des amoureux de la comédie musicale, « 42 Rue » explore l’univers de la comédie musicale dans toutes ses dimensions. Elle permet surtout aux auditeurs d’aller de surprises en surprises en lui faisant découvrir une richesse de talent que l’on ne soupçonne pas.

Le programme s'affiche clairement tous les dimanches de 13h à 14h. Durant une heure non-stop, nouveautés discographiques et actualité de la comédie musicale sont passés au crible, tandis qu'une personnalité du spectacle, un événement exceptionnel ou l'histoire d'un célèbre artiste deviennent tour à tour les témoins privilégiés de l'émission. De plus, chaque mois, « 42 Rue » propose un live en public et en direct. Un vaste panorama de ce qui se passe dans le monde lumineux de la comédie musicale à travers la planète vous attend dans la « 42 Rue » !

Accéder à la page de l'émission 42e Rue sur France Musique.


« 42e RUE » OU « LA GRANDE HISTOIRE DES COMÉDIES MUSICALES »

Le livre écrit par Laurent Valière permet à l’amateur éclairé comme au simple curieux de découvrir la comédie musicale en rentrant par la grande porte ou, si le cœur lui en dit, par une porte dérobée afin de découvrir des œuvres moins célèbres.

Il existe de fortes probabilités pour que cet ouvrage devienne une référence, car contrairement à d’autres domaines musicaux, classique, jazz, rock, etc, la littérature concernant la comédie musicale est un parent pauvre, du moins en France. L’initiative est donc heureuse.

Un florilège d’informations, de photos (plus de 300) et d’affiches permettent d’appréhender toute l’étendue du genre. La documentation se veut exceptionnelle, sans négliger le moindre détail.

Ont pris rendez-vous l’incontournable George Gershwin, le classique « West Side Story », les glorieux ambassadeurs de l’époque hollywoodienne comme Judy Garland, sans oublier ceux qui s’activent avant le spectacle ou derrière les coulisses et qui permettent à la représentation d’exister : chorégraphes, metteurs en scène...

Les moments forts des comédies musicales et opéras rock, américains et français, sont traités avec justesse par un auteur qui connaît bien le sujet. Pas de sectarisme musical, non plus : musiques pop, jazz ou rock, il y en a pour tous les goûts, à l’image de ce que peut représenter la comédie musicale.

Bref, si vous souhaitez tout connaître ou presque sur la comédie musicale d'où qu'elle vienne, le livre de Laurent Valière « 42e Rue, la grande histoire des comédies musicales est un ouvrage inidspensable, un appel d’air pour ceux qui aiment depuis longtemps le chant, la danse ; le spectacle vivant en somme !

Par Elian Jougla (Cadence Info - 10/2018)

Laurent Valière
42e Rue, La grande histoire des comédies musicales
288 pages
Éditions Marabout
Parution : 31/10/2018
Prix : 35 €

RETOUR SOMMAIRE