CLASSIQUE / TRADITIONNEL


LES LÉGENDES FRANÇAISES DU PIANO, INFLUENCES ET TÉMOIGNAGES

‘Les légendes françaises du piano’ est un ouvrage particulièrement instructif en évoquant la filiation, celles des mots et des gestes qui permettent au fil du temps, de maintenir à flot une technique, une pédagogie ou un acquit. Ici ont été convoqués des maîtres du piano, des légendes françaises du 20e siècle aujourd’hui disparues. Tour à tour, plusieurs générations de pianistes témoignent de l’influence que les « anciens » ont eu sur leur carrière et leur destiné.


MUSIQUE, TRANSMISSION ET INFLUENCE

Toutes les musiques survivent grâce à l’héritage des grandes figures du passé. Il est difficile pour un interprète de s’abstenir de références pour exister vraiment. Cela existe aussi bien dans les musiques écrites que non écrites. Dans le répertoire classique, les maîtres du passé ont toujours eu un certain poids. Même chez les grands compositeurs, il n’est pas de biographie de Mozart, de Beethoven ou de Chopin qui n’évoquent à moment donné l’emprise ou la répercussion d’un héritage musical, source de perfectionnement ou de renoncement.


Ad Block

Un bloqueur publicitaire bloque le déroulement de cette page. Pour ne plus subir cette restriction, veuillez désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Les légendes françaises du piano’ proposé par la pianiste et écrivaine Catherine Lechnner-Reydellet nous permet de mieux comprendre comment l’influence laissée par les figures d’hier - celle des pianistes classiques du 20e siècle - a agit chez celles d'aujourd'hui, tant au point de vue de leur carrière qu’au niveau de leur propre trajectoire.

Au fil des chapitres, les « disciples » se livrent et évoquent leur « maître ». Tout en relatant leur carrière, des pointes de nostalgie, d’humour accaparent les propos, la part belle revenant à la pédagogie, science qui ne s’écrit pas vraiment, mais qui se transmet oralement plus sûrement.

Tout ou presque de ce qu’il existait comme maîtres du piano au cours du siècle passé est célébré dans ce livre, même si certains sont plus présents que d’autres. Voici quelques noms que vos retrouverez parmi la cinquantaine d’élus : Pierre Barbizet, Nadia Boulanger, Robert Casadesus, Aldo Ciccolini, Alfred Cortot, Jean Doyen, Samson François, Claude Helffer, Yvonne Lefébure ou encore Marguerite Long et Germaine Mounier.

La plupart des pianistes qui deviennent concertistes ou qui occupent des hautes fonctions dans l’enseignement n’ont pas eu un seul maître mais plusieurs, et c’est souvent de ce croisement d’idées, de ces relations plus ou moins fusionnelles, de conseils plus ou moins porteurs et parfois dirigistes, qu’éclot la nature profonde d’interprétations personnelles. Dans les souvenirs, la technique y est rarement absente, elle serait même plutôt au centre des propos tenus, surtout de part les signes extérieurs qu’elle révèle. Toutefois, avec le recul, nombre de souvenirs ou d'anecdotes prennent parfois des allures édulcorées et qui, enrobés d'un certain tact dédramatise l'image de l’apprentissage de l’instrument et encourage ceux qui chercheraient à y entrer.

On relèvera aussi, non sans humour, une parité homme/femme qui avantage la gente féminine. C’est assez rare pour être souligné, mais il est vrai aussi, qu’en d’autres temps, le piano faisait partie d’une bonne éducation chez les jeunes filles.

Catherine Lechner-Reydellet
Les légendes françaises du piano (préface de Dominique Merlet)
Éditions 'Aedam Musicae'
Broché 346 pages
Paru le 02/03/2020
Prix : 30€

Par Elian Jougla (Cadence Info - 05/2020)


RETOUR SOMMAIRE
Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com