CLASSIQUE / TRADITIONNEL


L’OPÉRA ORCHESTRE DE MONTPELLIER, UN ORCHESTRE CONNECTÉ À NOTRE ÉPOQUE

L’Orchestre National de Montpellier vient de fêter ses 40 années d’existence. Son essor spectaculaire en fait aujourd’hui l’une des formations les plus dynamiques du paysage musical français. Contrairement à la plupart des orchestres de région créés sous le ministère d’André Malraux par Marcel Landowski, l’orchestre de Montpellier n’est pas né d’une structure préexistante…


UNE HISTOIRE VIEILLE DE 40 ANS

Lieu de partage de plusieurs générations, cet ensemble comprenant aujourd’hui 88 musiciens a su transmettre son énergie et séduire de nouveaux mélomanes, dans l'enceinte de l’opéra mais également en dehors de ses murs. Chaque année, festivités et concerts invitent un large public à apprécier l’audace de cet orchestre qui programme à la volée des œuvres inédites et invite les stars d’aujourd’hui et de demain.


Ad Block

Un bloqueur publicitaire bloque le déroulement de cette page. Pour ne plus subir cette restriction, veuillez désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


L’histoire débute en 1979, quand le maire de Montpellier Georges Frêche tient sa promesse de campagne et confie à son adjoint à la culture, André Lévy, la création de l’orchestre de Montpellier. Un concours de recrutement est alors lancé. Une bonne trentaine de musiciens va alors constituer la première mouture. À sa tête, le chef d’orchestre Louis Bertholon. Après quelques mois d'existence, le succès est immédiat malgré les imperfections de jeunesse. L’orchestre connaît alors, comme d’autres formations, des grandes heures mais aussi d’autres plus difficiles.

© Opéra Orchestre de Montpellier

Aux symphonies de Mozart ou de Beethoven s’enchaînent des opéras célèbres comme Les Noces de Figaro, La Flûte enchantée ou Don Giovanni. Une vie musicale des plus classiques prend vie à Montpellier. Le vif succès des débuts entraîne à sa suite des désirs d’émancipations conjugués à des manifestations qui naissent, dont le 'Festival de Radio France' qui prend racine à Montpellier en 1985. Les différents directeurs, présidents et personnels administratifs qui se sont succédés pour pérenniser l’association créée en 1985 ont également contribué au rayonnement de l’Opéra Orchestre de Montpellier.

Cette éclosion soudaine attire alors plusieurs grands chefs d’orchestre qui, par leur personnalité et les répertoires choisis, font progresser l’orchestre : Friedemann Layer, Cyril Diederich, Lawrence Foster, Gianfranco Masini et aujourd’hui Michael Schønwandt. Les musiciens connaîtront aussi plusieurs chefs invités comme Alain Lombard, Armin Jordan ou le prodigieux Emmanuel Krivine.

En 1988, la construction du Corum - un complexe culturel comprenant plusieurs salles de répétition et de spectacles - a dynamisé l’essor de la musique classique dans la capitale languedocienne, tout en allégeant le théâtre de la place de la Comédie de ses diverses représentations. En 1999, l’orchestre se voit labellisé « orchestre national en région » dont la mission principale est de faire vivre des musiciens d’orchestre permanents, et de favoriser l’interprétation d’œuvres classiques majeures du patrimoine et du répertoire contemporain pour les rendre accessibles au plus grand nombre (la France en compte onze).


OPÉRA ORCHESTRE NATIONAL MONTPELLIER OCCITANIE (saison 2019-20 - Teaser)

VOIR LA VIDÉO

CONCERTS, RÉSEAUX SOCIAUX ET PODCASTS

Les différents concerts donnés lors des festivals, les représentations scolaires, mais aussi les bals à l’opéra, les cartes blanches données aux musiciens et chefs d’orchestre sont venus couronner 40 ans d’existence. Montpellier Méditerranée Métropole, principal financeur de l’Opéra Orchestre National Montpellier Occitanie, a permis à ce grand ensemble de devenir un outil culturel fondamental.

Au fil du temps, l’orchestre a su prendre la bonne direction en touchant un large public dans un domaine musical où la vulgarisation avance encore à grand-peine, le classique, et ce malgré l’interprétation occasionnelles de comédies musicales ou d’œuvres composées par des musiciens venues d'autres courants, comme le jazz ou les musiques traditionnelles. Néanmoins, l’orchestre et ses 88 musiciens récoltent aujourd’hui l’ensemble des efforts consentis, de ses investissements passés et présents, et de ses paris sur l’avenir en ayant atteint une qualité musicale exemplaire.

Sillonnant la région de ses escales, cet orchestre là n’attend pas de se poser qu’aussitôt une autre ville réclame sa présence. L’Opéra Orchestre pourrait se définir à travers les différentes générations de musiciens qui le composent et qui définissent sa personnalité. Tourné vers l’avenir, connecté aux réseaux sociaux, c’est désormais aux plateformes de podcast qu'il s’attaque en inaugurant une série intitulée « L’Orchestre, mode d’emploi »... De quoi revoir sa copie afin d'apprécier à leur juste valeur la musique classique et tous ses chef-d’œuvres !

Par Patrick Martial (Cadence Info - 12/2019)

Visiter le site officiel de l'Opéra Orchestre de Montpellier

À CONSULTER

L'OPÉRA JUNIOR DE MONTPELLIER


RETOUR SOMMAIRE
Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com