ANALYSEDISQUESFAITS DIV.HISTOIREINTERVIEWLIVRESPORTRAIT
STATS MOIS NOVEMBRE 2018
80.890 visiteurs
530.079 pages visitées
(source AW Stats)

INSTRUMENT DE MUSIQUE


THE SEABOARD, UN CLAVIER PIANO AUX NOUVELLES SENSATIONS

Voici, peut-être, pour un claviériste aventureux un premier pas de franchi vers une forme d’expression de jeu plus aboutie. En effet, pour un clavier électronique, hormis l’aftertouch et les molettes de modulation et de pitch-bend, il n’existe pas d’autres moyens de faire varier en hauteur et en intensité une note... Mais aujourd'hui un nouveau type de clavier sensitif existe : THE SEABAORD. Une nouvelle façon de jouer vient de naître !


THE SEABOARD, UNE NOUVELLE FAÇON DE S'EXPRIMER SUR UN CLAVIER

L’idée du clavier THE SEABOARD est de se rapprocher de façon naturelle du jeu expressif d’un guitariste ou d’un saxophoniste. Cette idée là vient d’être concrétiser par un jeune musicien concepteur américain Roland Agneau. Au bout de quatre années de développement, il a conçu un instrument à clavier tout noir (ce qui peut surprendre à première vue) qui permet aux touches de se « fondre » dans l’autre pour permettre la transformation du son.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Le clavier à l’apparence caoutchouteuse a été lancé par la société "Lamb Roli". Sous les touches ondulées, des capteurs réagissent précisément aux mouvements exercés par les mains, ce qui permet de changer la hauteur et le volume dans l’instant même du jeu et non après enfoncement des touches comme avec un aftertouch classique. Le glissement du doigt sur la touche permet de changer la hauteur de la note comme avec un pitch classique. Il n'est donc plus la peine d’avoir recours aux molettes d’expression, ce qui autorise une plus grande liberté dans le jeu polyphonique, en utilisant non plus une main, mais les deux.

« En tant que joueur de clavier, je suis en mesure de jouer et d’utiliser le même doigt sur le clavier pour activer la note et la faire varier. », proclame le constructeur. « The Seaboard est une façon de jouer plus physique, plus en rapport avec votre façon de jouer sur le clavier », rajoute Agneau.

Sans aucune connaissance de l'ingénierie du capteur ou de la science des matériaux, le diplômé de philosophie a pris part lors d’une maîtrise concernant l’étude des claviers au Royal College of Art de Londres pour essayer de donner un sens à son idée. « Je voulais une solution qui soit à la fois intuitive - basée sur des années de pratique du piano - et très tactile, alors j’ai commencé à jouer avec cette surface de clavier comme avec des vagues... Il fallait réaliser quelque chose qui soit à la fois tactile et intuitif. Intuitif, pour que le clavier ait exactement la même disposition que celui d'un piano standard, de sorte que vous puissiez utiliser la même technique, et tactile, car vous pouvez sentir où vous êtes exactement sur ces vagues. »

THE SEABOARD DEMO

Ainsi est né "The Seaboard", un instrument qui permet aux doigts du musicien de se plier et de se glisser entre les notes via les bosses et les rainures, tout en se déplaçant le long des bords pour des sons plus élaborés et le contrôle du volume par la pression. À travers cette approche toute nouvelle, Roland Agneau a été inspiré par le jeu de son pianiste de jazz préféré Thelonious Monk qui avait développé sa propre technique en jouant avec les doigts plats.

Comme pour d'autres synthétiseurs, un éventail de sons peut être acheminé, des instruments à vent jusqu’au piano traditionnel. « Si quelqu'un est capable de jouer du piano, il sera en mesure de jouer avec "The Seaboard". », dit Lamb. « Le jeu est diffusé à travers un tapis de pression siliconé et ensuite traduit en notes de musique et de données. Ensuite, "The Seaboard" est en mesure de filtrer les informations de différentes manières selon les sons qui sont utilisés. »

Le clavier prototype a été dévoilé en 2013 au festival "South by South West" à Austin, Texas, afin d’être reconnu comme étant une innovation majeure dans la technologie musicale. Il a reçu les applaudissements de nombreux musiciens. John Moore, un ancien membre de Jesus and Mary Chain band, a déclaré que « Entre de bonnes mains, il pourrait aider à créer quelque chose de génial ». Le chanteur pop-jazz Jamie Cullum décrit l’instrument comme une « expérience sensorielle unique ». Le compositeur de musique de films Hans Zimmer l'a déjà adopté.


THE SEABOARD ET L’AVENIR

Un an après, The Seaboard est à la vente. Il existe trois versions, allant de 1200 à 5600 livres. Actuellement, la production ne peut pas suivre la demande, et une liste d'attente de trois à quatre mois existe déjà pour cet appareil, il faut le préciser, fait main à Londres. Maintenant, avec un personnel de 60 personnes, la société Roli a soulevé 10,6millions de livres pour le financement, ce qui porte à plus de 12,7 millions de livres le montant total investi à ce jour.

Le prix élevé a attiré les critiques, mais le constructeur nous a informé qu'ils ont des plans pour réduire le coût à l'avenir afin que le nouveau dispositif soit considéré dans une fourchette de prix similaire à un bon clavier électronique. Cette technologie pourrait à l’avenir s’étendre à d’autres univers comme les jeux et la robotique. « La technologie que nous avons élaboré pour créer "The Seaboard" peut être utilisée pour façonner d'autres choses… Il y a la possibilité d'utiliser des ‘gestes plus intelligents’… » Dans ce sens, le personnel de Roli cherche des moyens pour utiliser cette technologie à travers de nouveaux capteurs de zones encore plus précis.

Face à cette nouvelle phase de développement technologique l'interface est extrêmement importante, parce qu’il faut bien considérer que si les ordinateurs sont si avancés et nos cerveaux si prompts à réagir, tout ce qui touche à la technologie du contrôle semble bien archaïque ! Nous devons donc considérer "The Seaboard" comme un clavier allant dans le bon sens. Une révolution technologique est peut-être déjà en marche !


À PROPOS DE ROLAND LAMB

Avec des parents qui étaient « des sortes de hippie », Roland Lamb n'a jamais eu une télévision à la maison, mais a trouvé sa principale forme de divertissement dans le piano. De New Hampshire, sur la Côte Est américaine, il est parti s’installer au Japon pour pratiquer le bouddhisme zen à 18 ans. Par la suite, ses voyages l’ont conduit en Asie où il a exploré son intérêt pour différents types de musique. Il est alors allé à Harvard pour étudier la philosophie chinoise et sanskrit classique.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 03/2015)


RETOUR SOMMAIRE