NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

MUSIQUE & SOCIÉTÉ


TROUVER SUR INTERNET DES COURS DE MUSIQUE A VOTRE "POINTURE"

Sur Internet, si vous utilisez un moteur de recherche pour trouver des cours de musique, un vaste choix s’offre à vous. Le Web d’aujourd’hui est devenu un vecteur d’informations et de solutions toutes faites sur tout et n’importe quoi. Généralement la plupart des sites d’enseignement vantent leurs services et présentent fièrement leur avantage, mais l’information est-elle toujours solide ? Exempt de tout reproche ? Pas si sûr ! Dès lors, comment faire son choix, comment opérer un tri équitable ? Fort de notre expérience collaborative, nous vous proposons dans cette page quelques observations et conseils sur la façon de se guider sur la Toile afin de trouver un site d’enseignement à la hauteur de vos espérances.


EN QUÊTE D’INFORMATION : JE CHERCHE UN BON SITE D'ENSEIGNEMENT

L’abondance d'information nuisant généralement à la clarté des débats, la dynamique insufflée par les réseaux communautaires et les forums n’ont, jusqu’à présent, apporté que bien peu de réponses constructives, surtout quand on sait qu’un musicien se « fabrique » à travers une architecture de pensée, d’acquis, de conduites et d’expériences qui demandent du temps et beaucoup de lucidité. Toute une vie, disent des musiciens rodés à l’exercice.

Sur Internet, rien n’officialise – ou si peu – le moindre discours. Chacun y va de sa plume, musicien amateur comme musicien professionnel, du particulier à l’association jusqu’au site très officiel du ministère de la culture. Face à des discours parfois contradictoires, difficile pour un non initié de ne pas s’interroger et d’émettre des doutes.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Au premier abord, les sites officiels qui dépendent du ministère de la culture apportent des réponses riches et pleines de bon sens, mais souvent incomplètes. Pourquoi incomplètes ? Tout simplement parce que les informations proposées ne concernent qu’un certain nombre de personnes avec des profils bien particuliers : étudiant en musique, enfant scolarisé, préparation à des études supérieures, etc. D’autre part, si les renseignements fournis font preuves d’honnêteté et de transparence, la musique est si vaste et l’attente si diversifiée, que toute réponse, aussi sincère soit-elle, ne peut être qu’insuffisante. Aussi, pour qu’un maximum de demandes soit honoré, les sites dépendant du ministère de la culture proposent à leurs visiteurs des liens vers des structures privées et associatives. Pour le visiteur, c’est souvent là que commence véritablement la recherche...


LES BONS RÉFLEXES

Dans le domaine musical comme les sites liés à l’enseignement sont nombreux, dans un premier temps, il faut apprendre à trier pour sélectionner seulement les adresses qui apportent des informations solides et qui ne vampirisent pas la musique à d’autres fins. Déjà, en jetant un rapide coup d’œil sur les résultats donnés par votre moteur de recherche favori, il sera facile d’éviter le site qui vend des méthodes ou celui qui promet des résultats en quelques cours sans oublier l’annuaire de professeurs, véritable fourmilière du « tout et n’importe quoi ».

La cure d’amaigrissement vient de commencer… L’info crédible devrait tout doucement remonter à la surface grâce à cette élimination directe.

Ensuite, lors de la recherche, ne vous contentez pas de la première page, mais furetez au moins jusqu’à la 4e/5e page. Une requête tapée sur un moteur de recherche, quelle qu’elle soit, est toujours sélective et risque de placer un site certainement passionnant à la marge, donc invisible au premier coup d’œil. L’Internet actuel est suffisamment riche pour qu’une recherche approfondie conduise vers un site peut-être atypique mais ayant un contenu, un discours enrichissant et crédible. Pour cela il faut faire preuve de méthodologie (et de patience). Après tout, n’est-ce pas important pour vous ?

Lors de votre exploration sur Internet, un moteur de recherche comme Google ou Bing vous proposera de la « recherche instantanée ». C’est-à-dire des groupes de mots souvent tapés qui s’affichent automatiquement dans le champ de recherche. C’est peut-être pratique, mais cela à le défaut de faire remonter dans les premières positions des résultats qui ne sont pas toujours « raccords » avec votre recherche. Il faut donc passer outre cette fonction automatisée, finalement réductrice. (1)

La plus facile des méthodes consiste à produire plusieurs requêtes voisines, des « variations » de mots clés intégrant des synonymes, comme « cours » à la place de « leçon », « professeur » à la place d’« enseignant » ou encore « particulier » à la place d’« indépendant ». Précisez votre requête en formulant de courtes phrases soit sous forme interrogative (Où trouver…, Comme apprendre… etc.) soit de façon affirmative (cours de piano pour étudier le classique, par exemple). Enfin, si votre requête ne concerne pas particulièrement le lieu où vous habitez, débloquez la « recherche locale » dans les paramètres du moteur de recherche, celle-ci faussant sensiblement les résultats. N'hésitez pas à utiliser Qwant (moteur de recherche français sans traçage de données) ou Startpage (basé sur le moteur de recherche google) qui sont deux outils performant qui ne tiendront pas compte de la recherche locale automatisée.

1 - L’option peut-être déverrouillée sur les moteurs en allant dans les paramètres de recherche


LA CLARTÉ DES RÉPONSES ET LES PISTES À SUIVRE

Après avoir fait un premier tri « en surface », vous devez plonger à présent dans la visite de quelques sites…

Internet s’enrichit chaque jour de nouvelles pages mais, malheureusement, l’information objective autant que rationnelle tend à disparaître. Ce cheminement n’est bien évidemment que le résultat d’une dérive constatée mais qui, dans le cas qui nous intéresse peut poser problème.

Incapable de mesurer la difficulté qui vous attend en musique - et par là même la véracité des infos -, vous devez faire confiance dans les propos qui vous sont présentés. Pour cela, vous devez vous attacher à ce que le discours soit clair, compréhensible et surtout adapté à votre niveau. Il ne doit jamais vous obliger à vérifier une info au détour de chaque phrase. En musique, il arrive que l’utilisation d’un vocabulaire technique soit nécessaire, mais sa présence ne doit surtout pas devenir systématique pour cacher ou palier certaines faiblesses ou insuffisances. La façon d’exposer et de développer, la façon de présenter et de dédramatiser une question sensible avec des mots simples sont généralement des signes qui démontrent un acquit, une maîtrise du sujet en profondeur.

L’important, quand on a face à soi une prolifération de pistes, c’est de trouver celles qui s’appuient sur aucun à priori mais qui, à la base, reposent sur des acquits solides et une accumulation de preuves (témoignages, parcours professionnel des intervenants, etc.), avec également des renseignements précis sur le site (son âge, son évolution, etc.). Pour cela, il faut s’aventurer bien souvent dans les pages internes du site pour trouver une biographie ou des références (ce qui est nettement mieux).

Ce type d’information se trouve souvent situé en pied de page (rubrique genre « Qui somme-nous », « Références », etc.) Même si vous devez relativiser sur l’importance accordée à ce genre de renseignements, si ceux-ci sont corroborés, renforcés par des informations claires et intelligibles et par de nombreux conseils avisés, vous avez peut-être devant vous un site digne de confiance.

Il existe bien sûr une stratégie qui est mise en place par les sites. Si au départ les objectifs sont souvent précis, sachez qu’ils peuvent évoluer en fonction des techniques du Web : application, visioconférence, vidéos, par exemple, ou en fonction de la demande des Internautes.

Sachez également que des défauts majeurs courent aussi bien sur le site du musicien amateur que sur le site aux envergures plus professionnelles. Généralement, le site « amateur » propose ses infos en s’appuyant sur sa modeste expérience et sur ce qu’il glane à droite et à gauche, tandis que le site « professionnel » laisse entrevoir dans ses propos une sorte de vérité qu'il juge incontestable, sans oublier la démarche commerciale qui peut, dans certains cas, devenir envahissante et poussive.

A toute fin utile, vous pourriez mesurer et évaluer un site didactique à travers cette forme de synthèse : sa relation avec l’instrument, sa relation avec la connaissance et bien entendu sa relation avec vous.

(Cadence Info - 09-2016)

L'AVIS DES INTERNAUTES

Nom : Jeremy
message : Excellent tuto plein de bon sens. Pas sûr que tout le monde assure sa recherche en allant aussi loin que vous le préconisez ! (posté le 17/09/2016)

RETOUR SOMMAIRE