NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

ROCK, POP, FOLK, ELECTRO...


CHILLY GONZALES, UN PIANISTE SANS FRONTIÈRE

Ce pianiste-là est un combatif, un challenger, en témoigne son record du monde du plus long concert : 27 heures et trois minutes exactement. Pari insensé ou jeu stupide diront certains, qu’importe, Chilly Gonzales n’est certainement pas un pianiste comme les autres. Sa curiosité intarissable n’a d’égal que les prises de risques avec lesquelles il joue parfois. Insaisissable, l’artiste n’en est pas moins passionnant.


UN PIANISTE QUEBECOIS SUR TOUS LES FRONTS

Chilly Gonzales brasse tous les genres. L’appétit musical de ce musicien semble sans frontières, passant d’un répertoire classique au jazz sans crier gare, flirtant avec une pop douce amère, ou collaborant avec des artistes aussi divers que le rappeur Drake et le duo français Daft Punk. Chilly Gonzales est un pianiste des temps modernes qui sait donner le ton et la note à qui en douterait.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


A 40 ans passés, le pianiste est un pianiste aguerri, un compositeur aussi, qui a à son actif une dizaine d’albums signés de son nom (Chambers, paru en 2015, est son dernier opus). A ce travail créatif s’ajoutent des activités comme arrangeur et producteur : Jane Birkin, Christophe Willem, Arielle Dombasle, Abd Al Malik ou Daft Punk, pour ne citer que les plus célèbres.

L’artiste est reconnu dans la profession. Il ne sort de l’ombre qu’à l’occasion de concert où il se livre complètement. Sur scène, son tempérament fougueux, son trop plein d’énergie, s’agrémente de quelques pointes d’humour et de textes où l’autodérision bon enfant n’est jamais loin. Chez lui, la plus subtile des dérisions côtoie la plus monumentale des compositions. Quant à son passé classique, il se défend bien de l’appliquer avec la même posture, le même académisme que le moindre des pianistes concertistes.

Chilly Gonzales est également un collaborateur efficace qui partage sa verve créatrice avec de nombreux artistes. Outre le chanteur de néo-soul Jamie Lidell, il a participé à la réalisation d’albums pour des compatriotes canadiens comme le compositeur Mocky, le chanteur hip-hop Richard Terfry ou la chanteuse de rock Peaches.


SOLO PIANO, L’ALBUM REVELATION

Si aujourd’hui sa carrière semble bien installé, dans les années 90, ses débuts comme leader au sein du groupe pop Son ne lui permettra de connaître qu’un succès relatif. Un seul signle retiendra l'attention, Pick up the Phone. Chilly Gonzales ne trouvera ses marques qu’au moment où il s’installera en Allemagne et se lancera dans une carrière solo (album The Entertainist – 2000). Il expérimente alors une musique sans étiquette. Let’s groove again marque cette période.

En 2004, il amorce un virage à 180° en enregistrant Solo Piano, un album qui lui permet de conquérir un tout nouveau public et à travers lequel il démontre un tempérament doté d’une grande sensibilité. La musique qu’il propose est composée de ballades aux couleurs nostalgiques et imagées, proches d’Erik Satie. Cette escapade solitaire, qui ne dure qu’un moment, sera reconduite en 2012 avec Solo Piano II (photo). Speedy Gonzales montre également l'envergure de ses talents de compositeur sur les albums From Major to Minor, sorti en 2006, et Soft Power, sorti en 2008.

Chanteur, pianiste soliste, pianiste au sein d’un groupe hip-hop électro (The Puppetmastaz), producteur (Collectif V V), rap (Drake), électro (Daft Punk), Chilly Gonzales brouille les pistes sans que l’on sache vraiment si cette façon d’aborder sa carrière n’est pas liée à quelques doutes sur la meilleure façon de la conduire. Un véritable imbroglio pour qui veut le suivre.


CHILLY GONZALES - ADVANTAGE POINTS


UNE ANNEE SABBATIQUE

En 2016, Chilly Gonzales a décidé de vivre une année sabbatique. Après avoir quitté Montréal voilà près de 20 ans, l’artiste a choisi finalement d’y retourner aujourd’hui. « Je passerai mon année sabbatique à Montréal. C’est ici que je suis tombé amoureux de la musique, lorsque j’étais enfant, et mon pays me manque. Je veux être plus proche, plus en connexion avec mes débuts. », précise-t-il. Toutefois, année sabbatique ne rime pas avec farniente, bien au contraire. Chilly Gonzales : « La partie que j’arrête, c’est celle des spectacles, des voyages et de la promotion. Je veux me concentrer sur d’autres projets… Je ne me pose aucune question concernant ma relation avec mon public. Je suis une bête de scène, mais je pense que parfois, pour mieux apprécier, il faut arrêter un tout petit peu. »

Musique, certainement, littérature pourquoi pas ! L’artiste caméléon souhaite écrire un nouveau livre (1) sur un sujet qui lui tient à cœur : la mixité des genres musicaux ; une analyse « connecté » entre musique du passé et musique actuelle. Chilly Gonzales : « Que ce soit Beethoven ou Michael Jackson, il y a une connexion entre le classique et la pop… Ces deux styles sont complémentaires et non contradictoires. J’ai toujours pensé que cette frontière entre le passé et le présent ne devrait pas exister. »

1 - Chilly Gonzales a sorti en 2014 Re-introduction études, un livre en rapport avec le piano.

Par Elian Jougla - 03/2016

L'AVIS DES INTERNAUTES

Cet espace vous est réservé.
Soyez la première personne à publier un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

RETOUR SOMMAIRE