NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...
STATS MOIS D'OCTOBRE 2018
81.762 visiteurs
546.371 pages visitées
(source AW Stats)

JAZZ ET INLUENCES


GUILLAUME BARRAUD QUARTET : ARCANA, THE INDO JAZZ SESSIONS

L’album Arcana de Guillaume Barraud est le parfait reflet d’un jazz qui se pare de métamorphoses sonores à la fois prenantes et captivantes. Cet adepte de la flûte bansuri nous invite dans un voyage complexe et dense qui ne cesse de rebondir et de nous surprendre. Sous titré ‘Indo-Jazz sessions’, l’album porte une dimension méditative évidente sans ignorer les valeurs liées au jazz-fusion et aux mesures asymétriques si chères à la musique indienne.


ARCANA, THE INDO-JAZZ SESSIONS

La sortie de l'album Arcana est avant tout le fruit d'un parcours atypique : celui du flûtiste/compositeur Guillaume Barraud. Guitariste à ses débuts, c'est à travers le chant subtil et envoûtant de la flûte indienne en bambou (bansouri) qu'il trouve sa propre "voix". Sa rencontre avec la légende musicale indienne Hanprasad Chaurasia, éveille en lui une profonde inspiration, un besoin d’approfondir sa connaissance et d'élargir le champ d'expression de cette flûte à la sonorité si profonde.


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


© MIchel Zavagno - Peinture de Michael Whitehead

Durant cinq ans, sous la tutelle du maestro à Bombay, le musicien n’a de cesse de repousser les limites de cette flûte aux apparences si anodines. Bien que l’instrument ait trouvé sa place légitime dans la musique traditionnelle d’Inde du Nord, de retour à Paris, Guillaume commence à chercher des façons de l'utiliser en l'impliquant dans divers projets créatifs et collaboratifs…

Presque entièrement composé à la guitare, l’album Arcana est imprégné des couleurs sacrées de l'Inde. Sa force réside dans ses multiples approches de la composition et de l'improvisation empruntées aux traditions occidentales et indiennes, mais aussi dans l’intégration exigeante d’un instrument traditionnel indien au cœur d’un contexte musical si différent de ses origines, le jazz-fusion.

En 2015, le flûtiste forme son propre groupe, le 'Guillaume Barraud Quartet'. Ce groupe international constitué de musiciens virtuoses comprend le guitariste anglais Tom De Villiers, le bassiste Johann Berby venu de La Réunion, et le batteur belge Xavier Rogé. De cette association va naître l’album Arcana

Sous la conduite de Guillaume, les différents titres sont enregistrés en seulement deux jours dans les anciens studios Vogue et mixés par les ingénieurs du son Philippe Tissier Du Cros et Raphael Jonin.


AU CŒUR D’ARCANA ET DE SES MUSIQUES

D'emblée, on constate à l'écoute de l’album Arcana, que celui-ci n’est pas avare de mesures plutôt inusitées. Les rythmes indiens qui agrémentent l’album de plage en plage témoignent de son potentiel à créer ses propres articulations et rebondissements. Tout d’abord avec la musique de « Hari », rythmiquement influencée par le maestro des percussions Misirli Ahmet et qui repose sur trois signatures différentes : 11/8, 5/4 et 6/4. Ensuite, dans « Wandering Spirit », où la musique traverse un cycle rythmique de 27 temps subdivisé en trois mesures de 7/8 et une mesure de 6/8. Face à de telles complexités rythmiques, il est évident que le titre « Mumbai on my Mind », basé sur sa mesure à 9 temps semble bien sage !

Nommé d'après le raga indien « Kalavati », ouvre l'album. Ce premier volet comprend plusieurs séquences qui dévoilent progressivement l'approche musicale unique et éclectique de Guillaume Barraud. À la suite de ce premier titre, un hommage est rendu à Miles Davis, avec le frénétique « Giant Leap » qui démontre les qualités universelles de la flûte de bambou. Puis vient le titre « Hari », autre nom donné au dieu indien Vishnu dont Krishna, le flûtiste céleste, est une incarnation. Cette dernière composition rend un double hommage, d’abord à Hariprasad Chaurasia, connu lui-même comme 'Hari ji', et à l'emblématique groupe Mahavishnu Orchestra conduit par le guitariste John McLaughlin.

Le quatrième titre de l’album, « Ascent », est composé comme un ‘alap’ ; une partie de la musique indienne classique utilisée ici pour introduire subtilement la pièce suivante « Mumbai On My Mind ». Pour son auteur, ce titre-là reflète le genre de chaos généré par la ville gigantesque de Mumbai (Bombay). La rythmique ethnique et la texture organique au rythme plus rapide de la seconde partie permettent au flûtiste de s'engager dans un solo très expressif avant que les autres musiciens reprennent l'harmonie principale en guise de conclusion.

Écrit en 7/8 et basé sur l'échelle du raga 'Puriya Dhanashree', « Dusk » crée une ambiance sombre et mystérieuse, tandis que la ballade nostalgique « Esquisse » met en valeur la délicatesse et la sensualité de la flûte de bambou indienne. Initialement développé comme un arpège de guitare basé sur le raga 'Gujari Todi' surgit « Wandering Spirit ». La référence au Mahavishnu Orchestra est encore présnete, mais le quartet est comme assagit par la subtile musicalité de la flûte et de ses nombreuses et infimes variations.

Enfin, l’ultime titre « Reunion » est un clin d'œil à la première collaboration de Guillaume et Johann à Bombay en 2005, ainsi qu'un hommage à la Réunion. Basé sur le raga de dévotion 'Yaman', ce duo de flûte et de basse conclut joyeusement ce voyage musical.


GUILLAUME BARRAUD QUARTET : MUMBAI ON MY MIND (live Trianon 06/2017)


LES MUSICIENS

Guillaume Barraud : c’est à l’âge de dix ans que Guillaume commence à étudier la musique. La guitare est son premier instrument de prédilection, mais au début des années 2000, sa rencontre avec la légende vivante de la musique indienne : le flûtiste Hariprasad Chaurasia remet en cause ses fondamentaux. Pour Guillaume, ce sera un véritable choc culturel et spirituel, au point de décider de se consacrer à l'étude de la flûte bansuri auprès du maître, à l'Université Vrindaban Gurukul de Bombay. Devenu un soliste réputé de l'instrument, Guillaume s’affirme avec un style personnel qu’il assoit au fil de rencontres et d'expériences musicales : Manu Eveno, dans la formation Tryo, à travers la tournée européenne du cinéaste-musicien Tony Gatlif "Vertiges", et en Inde, en se produisant avec le percussionniste Trilok Gurtu. Début 2015, à la tête de son quartet naîtra son premier grand défi : la future naissance d’un premier album autour de la flûte bansuri, « Arcana ».

© MIchel Zavagno - Guillaume Barraud

Tam de Villers : formé à son arrivée en France par Malo Vallois au conservatoire de Montreuil, le guitariste anglais Tam de Villers, issu du prestigieux ‘Leeds Collège Of Music’, est avide de rencontres et de multiplier les expériences de formation.

Johann Berby : de la basse électrique à la contrebasse, le Réunionnais Johann Berby est en constante recherche de nouveaux métissages. Son mentor, Vincent Segal le pousse dans cette quête identitaire qui lui permet d'aborder les musiques traditionnelles avec la modernité d'une génération de musiciens baignés dans l'éclectisme musical.

Xavier Rogé : occupant le délicat poste du batteur, le musicien belge a commencé sa pratique musicale comme percussionniste classique. Lorsqu'il découvre le jazz, ce sont les possibilités d'improvisations infinies qui le poussent à apprendre la batterie. Depuis, il a tourné avec de grands artistes, tels que Ibrahim Maalouf, Oxmo Puccino, Mathieu Chedid. Il a également diversifié son jeu en interprétant des opéras contemporains, du rock et en se spécialisant dans la musique indienne et les rythmes asymétriques.

Par Elian Jougla (Cadence Info - 03/2018)

Guillaume Barraud Quartet
Arcana : The Indo-Jazz Sessions
Sortie 9 février 2018
Distribution ‘Harmonia Mundi / Pias’

Tracking list of 'Arcana : The Indo-Jazz Sessions’

  • 1 - Kalavati
  • 2 - Giantleap
  • 3 - Hari
  • 4 - Ascent
  • 5 - Mumbai on my mind
  • 6 - Dusk
  • 7 - Esquisse
  • 8 - Wandering Spirit
  • 9 - Reunion

Visiter le site officiel de Guillaume Barraud


À CONSULTER

L’INDE ET SA MUSIQUE, UNE RELATION ANCESTRALE


RETOUR SOMMAIRE