BLUES, SOUL, REGGAE, RAP, WORLD MUSIC...


QUAND TONTON DAVID SURFAIT SUR LE RAGGAMUFFIN

Le chanteur Tonton David s’était fait discret depuis une vingtaine d’années au point que la jeune génération découvre l’artiste suite à sa soudaine disparition à l’âge de 53 ans. De son vrai nom David Grammont, on se souviendra de Tonton David pour avoir été l'un des artistes influenceurs qui a permis aux Français de découvrir le raggamuffin.


UN COUP DE FOUDRE POUR LE RAGGAMUFFIN

Né en octobre 1967 à La Réunion, David Grammont alias Tonton David arrive très jeune à Paris avec ses parents. Après avoir quitté sa famille à l’adolescence, lors d’un voyage qui le conduit en Angleterre, il découvre le raggamuffin, un sous-genre musical issu du reggae qui a pour particularité de décrire un style de vie à la marge où la débrouillardise compte pour beaucoup ; une musique qui sonne en écho pour quelqu'un qui a traversé des moments difficiles depuis qu'il a choisi de s'assumer.

Ad Block

Image issue du clip 'Sûr et Certain'

En 1989, Tonton David a juste 20 ans. Son début de carrière commence timidement, confidentiellement, mais rapidement sa participation au 'Sound System High Fight International' va tout changer en fréquentant le milieu Ragga pour ensuite devenir l’un des pionniers du 'dancehall' français. Un premier titre sort, un coup de maître aussi. La chanson Peuples du monde est armée d’un slogan imparable : « Issus d’un peuple qui a beaucoup souffert, Nous sommes issus d’un peuple qui ne veut plus souffrir. » La France découvre le visage radieux d’un jeune homme coiffé à la mode rasta, avec ce refrain qui entre dans toutes les têtes.

Peuples du monde se vend à 100 000 exemplaires et contribue à propager la musique reggae en France. Paradoxalement, le titre figurera sur la première compilation de rap français Rappattitude, un peu perdu au milieu des titres revendicatifs signés Assassin, EJM ou NTM.


TONTON DAVID : 'SÛR ET CERTAIN'

VOIR LA VIDÉO

DE ‘SÛR ET CERTAIN’ À ‘CHACUN SA ROUTE’

La confirmation survient en 1994 avec la chanson Sûr et Certain (Album Allez leur dire) qui lui vaudra d’être nommé aux ‘Victoires de la musique’. Puis, une chanson emblématique traverse sa carrière : Chacun sa route, un succès datant de 1994 qui devra son regain de popularité grâce à la bande sonore du film Un Indien dans la ville, qui mettait en vedette Thierry Lhermitte et Patrick Timsit.

Ce pionnier du raggamuffin en France qui pratique le « verbe haut » est alors membre du groupe K. O. D dont les initiales suggèrent respectivement les noms de l’excellent batteur Manu Katché, de l’apôtre de la world music Geoffrey Oryema et de Tonton David. Le titre Chacun sa route devait se hisser à la troisième place du Top 50.


UN CERTAIN ESSOUFFLEMENT

Sur la lancée de Chacun sa route, Tonton David publie l’album Récidiviste en 1995. L’album connaît un certain succès grâce aux singles Pour tout le monde pareil et Fugitif chanté en duo avec Cheb Mami. En 1998, il collabore avec Doc Gyneco pour la réalisation de son album Liaisons Dangereuses, mais la parution de l’album Faut qu’ça s’arrête, en 1999, semble sonner le glas pour l’artiste qui rencontre une certaine peine à trouver son public.

La maison de disques tente alors une sorte de réconciliation avec les fans de la première heure en publiant un « best of » en 2002. Progressivement l’artiste se fait discret, même si épisodiquement il fait encore parler de lui en collaborant par exemple avec les rappeurs Demon One et Dry du groupe Intouchable (album La vie de rêve).


TONTON DAVID : 'CHACUN SA ROUTE'

Dans les années 2010, Tonton David finit par disparaître des médias. Il quitte la région parisienne pour aller vivre en Moselle avec sa famille. En 2017, il était question pour lui de sortir un album orienté politique après l’élection présidentielle, mais l'album ne verra jamais le jour. Victime d'un accident vasculaire cérébral en gare de Metz le 14 février 2021, il décède deux jours plus tard à l'hôpital de Nancy.

Par D. Lugert (Cadence Info - 02/2021)


ALBUMS DE TONTON DAVID

  • Le Blues des racailles (1990)
  • Allez leur dire (1994
  • Récidiviste (1995
  • Faut qu'ça arrête (1999
  • Best Of (2002)
  • Babelou, La Gagne (2005)
  • Livret de famille (2006)
  • Il marche seul (2006)
  • Ma gouille (2009)

RETOUR SOMMAIRE
Facebook   Twitter   YouTube

sites partenaire : pianoweb.fr - musicmot.com