ROCK, POP, FOLK, ELECTRO...


UNDERWORLD : DRIFT SERIES 1, DE LA TECHNO ANGLAISE

Le groupe électro anglais Underworld propose DRIFT Series 1, un projet gigantesque qui regroupe en une année 52 titres répandus sur 7 CDs…


UNDERWORLD SUR YOUTUBE

Depuis le 1er novembre 2018, Underworld ne cesse de mettre en ligne sur sa chaîne Youtube une bonne partie des 52 titres de leur projet DRIFT, projet qui s'achèvera le 1er novembre 2019 avec la parution du coffret réunissant la totalité de leur travail. Conduit par les deux fondateurs du groupe, Rick Smith et Karl Hyde, l’expérience DRIFT consistait à publier un nouveau titre chaque jeudi, et ce pendant une année entière sur la célèbre plateforme.


Ad Block

Un bloqueur publicitaire bloque le déroulement de cette page. Pour ne plus subir cette restriction, veuillez désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


Unique en son genre, DRIFT a été lancé en pensant aux fans, pour leur permettre de comprendre comment le groupe travaille lorsqu'il crée une nouvelle musique et les difficultés qui entourent chaque réalisation. Parmi tous les nouveaux titres déjà mis en ligne, Cadence Info a sélectionné Tree and Two Chairs et Border Country, deux titres nettement différents, le second étant bien plus dans l’esprit de la musique techno des années 90 que le premier, ce qui n’enlève en rien au côté visionnaire de Underworld dans ce domaine.


UNDERWORD : TREE AND TWO CHAIRS (Film Edit)
Trouvez un club et entrez. Une foule est là fascinée par la musique. Rejoignez-les dans un tourbillon de sons qui a toujours une longueur d’avance sur vous. Ensuite, vous ne voudrez plus jamais partir.

LE PROJET 'DRIFT' EN QUESTION

Tout a commencé le 1er novembre 2018 quand Underworld a publié le morceau Another Silent Way. Le but : créer en un temps record un maximum de musique élaborée sur une année et voir où une telle expérience pouvait conduire.

© Artwork

Au fil des titres produits et aussitôt mis en ligne, l'expérience démontrait que tout devenait envisageable, ce qui a fini par inciter les deux pionniers de l'électronique anglaise à réagir aux versions précédentes et à créer de nouvelles œuvres en conséquence. Leur curiosité intarissable leur a ouvert un espace unique dans lequel ils ont pu expérimenter, apprendre et explorer de nouvelles combinaisons - ensemble ou avec le renfort de personnalités diverses : le producteur techno Ø [Phase], Simon Taylor de Tomato, le Japonais acousticien Melt-Banana ou encore le groupe australien de transe The Necks. Puis, au cours de l'année, cinq épisodes autonomes ont été diffusés ; respectivement en novembre 2018, janvier, mars, mai et août 2019, afin d'aboutir à une vision construite du projet DRIFT Series 1.

Cette aventure constituée de documents filmés et audio ne manque certainement pas d’ambition en produisant sept disques de musique immersive et exploratoire qui plongent au plus profond de la psyché du groupe. La série de clips qui sert de levier à leur musique permet de voyager dans des décors parfois surprenants, du désert marocain en passant par des paysages ruraux de l’Essex, voire en s’aventurant à l’intérieur d’un ordinateur !

DRIFT Series 1 rassemble l’ensemble de ce travail et sera disponible sous forme numérique à l’année du premier anniversaire de la parution, c’est-à-dire le 1er novembre 2019. Outre les 7 CDs et 1 Blu-ray, le coffret propose un livre exclusif de 80 pages décrivant l’ensemble du projet DRIFT étape par étape, accompagné également de nombreuses illustrations, de poèmes et d’interviews de Rick Smith, Karl Hyde et Simon Taylor de Tomato. Soulignons également, dans un esprit de synthèse, que les deux musiciens proposent un cd unique réunissant une sélection des meilleurs titres.


UNDERWORD & Ø [PHASE] : BORDER COUNTRY
Border Country est la deuxième collaboration avec Ø [Phase], l'amie d'Underworld et membre de la communauté DRIFT. Léger et agité, Border Country se glisse dans un lieu où l'électronique nocturne est menacée. Des sons et des voix multiples ricochent alors depuis les périphéries…

UNDERWORLD, COURTE BIOGRAPHIE

Surgissant au cours des années 90, la musique techno devait révolutionner les dancefloors : un nouveau concept autour de la musique électronique naissait ; un véritable raz-de-marée qui devait remettre à plat les notions relatives à la construction des musiques électroniques. C’est à cette époque que le groupe anglais Underworld allait se révéler...

Jouant sur l’ancien (la new wave) et le neuf (la techno), Underworld va rapidement devenir l’un des acteurs majeurs de la musique électronique des années 90 grâce à leur « hymne » indémodable, Born Slippy (Nuxx), en 1996. Cette musique deviendra le symbole de toute une génération d’adolescents accro à la bande originale du film Trainspotting.

Les deux hommes de tête, Rick Smith aux synthés et le chanteur et guitariste Karl Hyde, s'étaient déjà fait remarquer à la fin des années 80 à travers leur titre aux accents pop et new wave Doot-Doot. Malheureusement ce succès unique les conduira à vivre une traversée du désert durant plusieurs années, et ce malgré les efforts consentis via l’enregistrement de deux albums : Underneath the Radar (1988) et Change the Weather (1989).

La nouvelle prise de contact avec le public ne se produira que quand Karl Hyde et Rick Smith recruteront un jeune DJ élevé au son de la trance et de la techno, Darren Emerson. Les morceaux dont la sonorité semblait trop pop seront alors abandonnés au profit d’un son de transe distillé par Emerson et sur lequel se posera la voix de Hyde.

Ainsi construite, la musique de Underworld devait trouver sa voix en créant une musique urbaine hautement surréaliste. En 1994, le trio enregistre un premier album (Dubnobasswithmyheadman) et reçoit un succès mérité, tant sur le plan critique que commercial.

Le son du groupe gagne en épaisseur et en singularité. Le succès est si fulgurant qu’une distribution en Amérique du Nord leur est proposée. Leur second opus (Second Toughest in the Infants – 1996) explorera encore plus le style déclaré du précédent album et se vendra encore bien mieux, notamment grâce à la sortie du single Born Slippy, dont le succès propulsera le groupe d’un statut d’underground à celui d’une nouvelle référence populaire.

© Rob Baker Ashton - Karl Hyde et Rick Smith

Cette participation à la BO du film Trainspotting de Danny Boyle en 1996 marquera un tournant favorable à leur désir d’émancipation sonore. Le cinéma, il en sera encore question notamment avec les films La Plage d’où s’échappera le titre 8 ball, Vanilla Sky, le remake de Cameron Crowe avec le titre Rez, et en collaborant avec l’arrangeur et compositeur Gabriel Yared, pour la BO de Par effraction (Breaking and Entering) d'Anthony Minghella.

Au cours d’une carrière déjà fort longue, Underworld aura l’occasion de prêter leur concours « techniques » en réalisant de nombreux remixes auprès d’artistes dont les noms parleront certainement aux passionnés de musique aventureuse : Björk, Depeche Mode, Massive Attack, et autres groupes non moins populaires : Simply Red, The Chemical Brothers…

Underworld est certainement un groupe totalement à part dans le domaine de la musique électronique, se plaçant en tête d’affiche des plus gros événements et festivals comme dans les clubs de la techno underground. Il faut également compter sur eux quand il s'agit d'illustrer la musique d’une pièce de théâtre, en sonorisant une galerie d’art, un magasin de chaussures, voire même à travers certaines cérémonies, comme celle de l’ouverture des Jeux Olympique de Londres en 2012.

Depuis ces deux dernières décennies, le groupe a reconduit sa popularité sans jamais se compromettre. Aux côtés des millions d’albums écoulés et du nombre incalculable de concerts donnés à guichets fermés, Underworld aura également contribué au succès des films pour lesquels il aura participé. En 2016, le succès commercial de l’album Barbara Barbara, We Face a Shining Future - qui sera nommé pour un Grammy -, leur a permis de retrouver les devants de la scène en participant aux prestigieux festivals de Glastonbury et de Summer Sonic.

Par D. Lugert (Cadence Info - 10/2019)

Underworld
Nouvel album Drift Series 1
Sortie le 01/11/2019 chez 'Caroline International'

Visiter le site officiel de Underworld


RETOUR SOMMAIRE
    YouTube