NEWSRECHERCHEPROPOSERCHANSONCLASSIQUEINSTRUMENTJAZZMUS. FILMSMUS. SOCIÉTÉROCK & CoSON TECH.BLUES, SOUL...

INSTRUMENT DE MUSIQUE


LA PASSION POUR LA FLUTE D'AUTREFOIS, BAROQUE ET ROMANTIQUE

Si la flûte trouve toujours une place pour s’intégrer au cœur d’un orchestre, pour que l’instrument vive, il faut certes les doigts agiles de l’instrumentiste mais aussi ceux de l'artisan qui lui apportera la beauté sonore qu’elle mérite. Installée près de Paris depuis 1979, la factrice Claire Soubeyran s’est spécialisée dans la fabrication de flûtes traversières d'après des instruments originaux remontant aux époques baroque, classique et romantique…


LA FLUTE, UN INSTRUMENT UNIVERSEL

Au cours des siècles, suivant les matériaux dont l’homme a eu à sa disposition et suivant différentes techniques de fabrication, la flûte a revêtu différentes formes : droite (flûte à bec), composé d'un ensemble de tuyaux aligné (flûte de pan), ovoïde (ocarina). Les différents modèles ont perpétué la tradition en usant de noms fort divers en fonction des origines de fabrication : flageolet (France), moceño (Andes), sodina (Madagascar), salamuri (Géorgie), etc. Certaines flûtes, comme la flûte à bec, se déclinent même en famille et couvrent des tessitures bien précises allant du très aigu (sopranino) jusqu’au très grave (soubasse).


Ad Block

Il semblerait que vous ayez installé un bloqueur publicitaire sur votre ordinateur. Celui-ci vous empêche de consulter cette page dans sa totalité et dans des conditions visuelles optimisées. La mise en ligne d'encarts publicitaires non intrusifs permet à ce service d'exister durablement.

Pour ne plus subir cette restriction sur d'autres pages du site, nous vous conseillons de désactiver votre bloqueur publicitaire pour l'ensemble du site "www.cadenceinfo.com". Merci de votre compréhension.

Procédure pour autoriser "cadenceinfo.com"


A cet énoncé, on comprend tout de suite que la flûte est un instrument riche de diversités sonores. Criarde, sifflante ou résonante, chaque flûte possède sa propre personnalité et un usage qui lui est réservé. Ainsi sont apparues la flûte oblique comme la flûte orientale ney, la globulaire à l’image de l’ocarina et du xun chinois ou à encoches telle la quena, célèbre flûte andine qui perpétue la tradition folklorique du Pérou ou de la Bolivie. A cette énumération, j’aurai pu rajouter les particularités sonores des flûtes nasales ou de la flûte de pan chère à Gheorgue Zamfir, ou encore la flûte à coulisse, dont la particularité est d'être dépourvue de clefs, mais armée d’un piston coulissant pour produire des effets saisissants de glissando.


CLAIRE SOUBEYRAN, LA PASSION DE LA FLUTE

C’est en retrouvant à l’âge de 15 ans la flûte traversière en bois de son grand-père que Claire Soubeyran a découvert les rudiments de l’instrument. Musicienne autodidacte, elle fabrique sa première flûte, une quena andine, en partant d’une pochette de disque. Une passion commence à naître…

Au contact de la musique baroque qui trouve alors un regain de popularité, les instrumentistes n’ont qu’une idée en tête : jouer avec des flûtes d'époques. Autant le préciser tout de suite, face à un tel enjeu, une recherche de document est tout de suite devenue indispensable. Par chance, la future luthière rencontre un pionnier du renouveau des instruments à vent baroques. Claire Soubeyran : « On réinventait tout, on partait explorer les musées ou les planches de Diderot et d'Alembert dans l'Encyclopédie. » (1) Aujourd'hui, après des années d'artisanat, elle fait partie des quelques facteurs que constituent l'élite de la flûte baroque.

1 : Source L'Expension

Le travail n’est pourtant jamais simple, car il ne suffit pas d’être bien documenté, d’avoir sous la main des illustrations aux dimensions proportionnées, de se ressourcer auprès d’un musée ou d’un collectionneur pour que la copie scrupuleuse réalisée produise la sonorité escomptée. Tout ce qui personnalisé l’instrument est à venir. Aux quelques heures de fabrication suivent des jours de réglages. Le timbre, la justesse s’accorde au temps qui passe.

Claire Soubeyran a un principe qui donne à l’artisanat ses lettres de noblesses : "Etre à l’écoute de ses clients autant qu’à celui des instruments qu’elle règle minutieusement". Le relationnel compte tout autant. Qu'il fabrique des instruments anciens ou contemporains, le facteur d’instrument se doit de satisfaire le musicien qui, par nature, est un client exigeant, et souvent précis dans ses attentes.

Si quelques années auparavant, des commandes l’ont conduite à fabriquer des modèles de flûte destinés à des mains d’enfants, avec le temps, la factrice est devenue une experte dans le domaine des instruments à vent en bois, tout en précisant que sa production s'étend tout de même des traverso à trois corps du début de la période baroque jusqu'aux premières flûtes à système Boehm en bois à perce conique.

Claire Soubeyran travaille autant pour les musiciens que pour les collectionneurs ou les musées. Sur son site, elle y expose son art, son professionnalisme, mais aussi de précieux conseils concernant l’entretien de l'instrument qui, pour un candide, ne sont pas sans rappeler quelques notions utilisées en mécanique : graissage des joints, huilage... Sur un autre page, encore plus étonnant : la présence de tablatures comme pour la guitare, mais adaptées à la flûte.

Outre un riche catalogue décrivant minutieusement chaque modèle : Hotteterre, Kirst, Buffet, Traverso d’étude, etc. la discographie qui accompagne le site apporte d'éloquents témoignages sur sa relation avec le milieu des flûtistes de renommée internationale. Ses innovations, parfois récompensées, n’ont pour seul but que de perfectionner la technique du modèle et sa sonorité. Ainsi, grâce à tout un ensemble de petits détails ajoutés les uns aux autres, ses flûtes font aujourd'hui références et peuvent être entendues lors de concerts ou d’enregistrements discographiques : Orchestre des Champs Elysées, Les musiciens du Louvre, Les Arts Florissants, etc.

Visiter le site de Claire Soubeyran


Par Elian Jougla (Cadence Info - 05/2016)

A CONSULTER

LES FACTEURS D’INSTRUMENTS : DU BEAU SON AVANT TOUT

LUTHIER, UN METIER ARTISANAL DE PASSION ET D'EXPERIENCE

MUSICIENS ET FACTEURS, UNE RELATION DE CONFIANCE

SELMER ET SES INSTRUMENTS A VENT

NICOLAS GILLES, FACTEUR A MONTPELLIER


L'AVIS DES INTERNAUTES

Cet espace vous est réservé.
Soyez la première personne à publier un commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous.

RETOUR SOMMAIRE